Tableau Resource Monitoring Tool comporte deux composants : Serveur RMT et Agent.

Les prérequis pour Resource Monitoring Tool et le Serveur RMT doivent être installés sur un matériel dédié afin qu'ils disposent des ressources nécessaires et qu'il n'y ait pas de conflit entre les ressources machine et d'autres programmes ou logiciels. Ceux-ci ne doivent pas être installés sur votre ordinateur Tableau Server, sauf dans des cas exceptionnels (par exemple, pour des démonstrations limitées dans des environnements hors production).

Les Agents sont installés sur tous les nœuds de Tableau Server que vous souhaitez surveiller.

Pour plus d'informations sur la mise à niveau de Power Tools for Tableau Server vers Resource Monitoring Tool, consultez Mettre à niveau Power Tools for Server sur Tableau Resource Monitoring Tool.

Le programme d'installation pour l'installation de Resource Monitoring Tool se trouve sur le site Produit et Notes de version Advanced Management(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre). Téléchargez tous les fichiers qui commencent par Tabrmt.

Nous veillons à mettre en œuvre l’une des valeurs fondamentales de notre entreprise, à savoir l'égalité, et à cette fin, nous avons modifié la terminologie afin d’être le plus inclusifs possible. Étant donné que la modification des termes à certains endroits peut entraîner un changement radical, nous conservons la terminologie existante. Il se peut donc que vous continuiez à voir les termes dans les commandes et options de l’interface en ligne de commande, dans les dossiers d'installation, dans les fichiers de configuration et dans d'autres instances. Pour plus d'informations, consultez À propos de l’Aide de Tableau.

Historique des versions d'installation

Cette section décrit les modifications importantes apportées au processus d'installation. Utilisez cette section pour comprendre quelles modifications ont été apportées en fonction de votre version actuelle et de la version vers laquelle vous effectuez la mise à niveau.

  • Depuis la version 2022.3, vous avez la possibilité de configurer le service de messagerie RabbitMQ et la base de données PostgreSQL utilisée par Resource Monitoring Tool sur une plateforme cloud. Actuellement, AWS AMQ pour RabbitMQ et Amazon RDS pour la base de données PostgreSQL sont pris en charge. Avec cet ajout, vous pouvez choisir d'installer le référentiel et le service de file d'attente de messages avec le Serveur RMT sur la même machine ou séparément sur la plate-forme AWS.
  • Depuis la version 2020.4, le Resource Monitoring Tool peut être installé sur des ordinateurs Windows ou Linux. Précédemment, l’installation du Resource Monitoring Tool n'était prise en charge que sur les machines Windows.
  • Depuis la version 2020.2, un seul programme d'installation installe les prérequis et le Serveur RMT. Vous n’aurez besoin que de deux programmes d'installation : un pour le Serveur RMT qui comprend les prérequis, et un pour l’installation de l’Agent.

 

Avant d'installer Resource Monitoring Tool

  • Passez en revue les exigences et les instructions suivantes :
  • Assurez-vous que l'installation Tableau Server que vous allez surveiller est sous licence avec la licence Advanced Management. Vous devez posséder une licence Advanced Management valide pour utiliser Resource Monitoring Tool.
  • Vérifiez la taille des journaux Tableau Server. Une fois l'Agent installé et configuré, les données historiques pertinentes des processus Resource Monitoring Tool sont traitées à partir des journaux Tableau Server avant que les données soient affichées. S'il y a une grande quantité de données historiques, le traitement des informations peut demander un certain temps, ce qui est susceptible d'entraîner un retard dans le traitement des événements plus récents sur le serveur.

    Si le retard vous préoccupe et que des informations historiques ne vous sont pas indispensables, vous pouvez procéder ainsi pour nettoyer les fichiers existants :

    Remarque : les données de performances telles que l'utilisation du processeur et de la mémoire ne sont pas collectées à l'aide des données de journaux historiques et sont collectées après l'installation et la configuration de l'Agent de sorte que le nettoyage des données historiques n'affecte pas les données de performances.

  • Activez l'utilisateur intégré en lecture seule pour le référentiel Tableau Server. Cet utilisateur est utilisé lors de l'installation de l'Agent Resource Monitoring Tool. Ceci est requis à partir de la version 2022..3. Pour plus d'informations, consultez Collecter des données avec le référentiel Tableau Server.
  • Déterminez si vous souhaitez configurer le référentiel et le service de file d'attente de messages externe à Resource Monitoring Tool.

Configurer l'architecture

Une vue de haut niveau de l'installation Resource Monitoring Tool. Ce diagramme montre deux clusters Tableau Server surveillés par le Serveur RMT.

 

Une vue détaillée des composants Resource Monitoring Tool installés sur le Serveur RMT et l'Agent.

 

Vue d’ensemble de l’installation

Le Serveur RMT peut être installé sur l’un ou l’autre système d’exploitation et ne dépend pas du système d’exploitation sur lequel l’Agent est installé. Cela signifie que vous pouvez installer le Serveur RMT et l’Agent sur des systèmes d’exploitation différents.

Toutefois, l’Agent est installé sur les nœuds du cluster Tableau Server si bien que le choix du système d’exploitation pour l’Agent dépend de l’installation Tableau Server.

Vous pouvez surveiller plusieurs clusters Tableau Server à l'aide du même Resource Monitoring Tool. Chaque cluster Tableau doit être configuré en tant qu'environnement distinct.

Configuration externe

Le référentiel et le service de file d'attente de messages peuvent tous deux être hébergés en dehors du Serveur RMT sur la plate-forme AWS. Pour héberger le référentiel, utilisez l'instance AWS RDS et pour la file d'attente de messages, utilisez AWS AMQ. Pour plus de détails sur la configuration, des instructions pas à pas et d'autres détails, voir :

Installation sur Windows

Vous pouvez utiliser l’interface Web ou la ligne de commande pour installer le Serveur RMT et l’Agent.

Voici les étapes de l’installation de Resource Monitoring Tool :

  1. Installez le Serveur RMT à l’aide de l’interface Web ou à la ligne de commande.

    Lorsque vous démarrez le programme d'installation de Resource Monitoring Tool, ce dernier installe certains programmes nécessaires pour exécuter Resource Monitoring Tool en premier. Les programmes installés incluent RabbitMQ, Erlang, et une base de données PostgreSQL dédiée. Le processus se poursuit avec l’installation du Serveur RMT.

  2. Installez l’agent à l’aide de l’interface Web ou à la ligne de commande.

    Installez l'Agent sur chacun de vos nœuds Tableau Server. L'Agent envoie des informations sur l'utilisation et les performances de Tableau Server au Serveur RMT à des fins de reporting.

Antivirus

Nous vous recommandons d'exclure Fichiers journaux de Tableau Resource Monitoring Tool de vos analyses antivirus. Cette mesure améliore les performances en évitant les conflits lorsque Resource Monitoring Tool écrit dans les fichiers journaux.

HTTPS

Une meilleure pratique consiste à utiliser HTTPS pour protéger les informations sensibles et les informations d'identification des utilisateurs.

Le paramètre Exiger HTTPS dans la configuration du serveur est utilisé pour les communications entre les utilisateurs et le Serveur RMT. Il est également utilisé lorsque vous enregistrez un Agent. Les communications régulières entre l’Agent et le Serveur RMT pour recueillir des données ont lieu par l’intermédiaire de RabbitMQ.

Par défaut, le Serveur RMT est installé avec un certificat auto-signé et utilisera ce certificat pour la communication HTTPS qui inclut la communication lors de l’enregistrement de l’Agent. Vous pouvez utiliser votre propre certificat pour remplacer le certificat auto-signé. Cette procédure peut avoir lieu pendant l’installation du Serveur RMT dans la page Configuration du serveur ou une fois l’installation terminée. La section suivante décrit les exigences :

Mode de certificat SSL et exigences

Resource Monitoring Tool prend en charge les modes suivants d’utilisation des certificats SSL :

  • Par défaut : ce mode utilise le certificat auto-signé par défaut fourni par le programme d’installation.
  • Magasin : ce mode vous permet d’entrer l’empreinte numérique d’un certificat dans le magasin de certificats Windows.
  • Local : ce mode vous permet de spécifier un certificat basé sur un fichier dans le dossier <installation directory>\config. Par défaut, l’emplacement est C\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\master\config.

Si vous utilisez votre propre certificat, vous pouvez sélectionner Local ou Magasin.

  • Si vous choisissez Local, vous devez avoir le certificat, l’autorité de certification et les clés privées disponibles dans les fichiers groupés ou dans un seul fichier.
  • Si vous choisissez l’option Magasin, vous pouvez stocker le certificat et l’empreinte numérique à l’avance et vous y référer lors de l’installation. Le certificat et la clé privée doivent être compressés ensemble et doivent pouvoir être référencés à partir d’une seule empreinte. Le certificat compressé doit être stocké dans un emplacement spécifique qui est défini par les exigences .NET et sont documentés sur le site Web de Microsoft ici. Une fois que le certificat a été importé sur l’ordinateur, vous pouvez utiliser ce certificat pour configurer HTTPS.

Suivez ces directives et exigences pour votre certificat :

  • Vous devez avoir un certificat HTTPS (tel que X.509) pour les domaines appropriés. Cela dépend de vos politiques de sécurité locales et des exigences de certificat. Par exemple, si Resource Monitoring Tool utilise un relais proxy CName ou SSL, vous devrez peut-être utiliser un certificat SAN. Pour plusieurs sous-domaines, les certificats génériques sont pris en charge.
  • Resource Monitoring Tool prend en charge uniquement les formats PKCS #12 et PEM.
  • Le serveur Web Resource Monitoring Tool nécessite un certificat et une clé privée, et éventuellement une chaîne de confiance.

    La clé privée peut être RSA ou DSA.

    Elles peuvent être fournies dans un fichier unique ou des fichiers groupés.

    • Exemples de fichier unique :
      • PKCS #12 : Un seul fichier avec les extensions de fichier .pfx ou .p12.
      • PEM : certificat encodé PEM + clé privée (plus éventuellement des CA intermédiaires s’enchaînant jusqu'à la CA racine), dans un seul fichier avec l'extension .pem. Les éléments du fichier n'ont pas besoin d’être dans un ordre spécifique.
    • Exemples de fichier groupé :
      • Certificat encodé PEM dans un fichier .crt ou .cer PLUS
      • Clé privée encodée PEM dans un fichier .key PLUS (en option)
      • Autorité de certification cenodée PEM dans un ou plusieurs fichiers .ca

Emplacements de fichiers et de répertoires par défaut :

Serveur RMT :

  • Répertoire d’installation : C:\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\master
  • Fichier de configuration : C\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\master\config.json
  • Répertoire des journaux : C:\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\master\logs

Agent :

  • Répertoire d'installation : C:\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\agent
  • Répertoire des journaux : C:\Program Files\Tableau\Tableau Resource Monitoring Tool\agent\logs

Qui peut le faire ?

Pour installer Resource Monitoring Tool, vous devez avoir tous les éléments suivants :

  • Autorisations d’administrateur sur la machine où vous installez Resource Monitoring Tool.
  • Rôle sur le site d’administrateur Tableau Server.
  • Compte administrateur Resource Monitoring Tool.

Étape suivante

Installer le Serveur RMT :

Merci de vos commentaires !