Sauvegarder les données Tableau Server

La sauvegarde régulière de Tableau Server est une étape importante dans l'administration et la maintenance correctes de votre serveur. Vous pouvez utiliser la commande tsm maintenance restore pour restaurer les sauvegardes Tableau Server créées à l'aide des commandes tabadmin backup et tsm maintenance backup. Les sauvegardes de base de données effectuées d'autres manières, et les instantanés de machine virtuelle ne sont pas des sources valides pour restaurer Tableau Server. Il est donc essentiel de disposer d'une sauvegarde à jour.

Vous pouvez uniquement restaurer à partir d'une sauvegarde présentant le même type de banque d'identités que le serveur en cours d'exécution. Par exemple, une sauvegarde à partir d'un serveur utilisant l'authentification locale peut être restaurée sur une instance Tableau Server initialisée avec l'authentification locale, mais une sauvegarde depuis un serveur utilisant l'authentification Active Directory ne peut pas être restaurée sur un serveur initialisé avec l'authentification locale.

Les données Tableau Server incluent les fichiers d'extrait de données, ainsi que la base de données PostgreSQL de Tableau qui contient les métadonnées des classeurs et des utilisateurs ainsi que les données de configuration. Lorsque vous utilisez TSM pour créer une sauvegarde, tous ces éléments sont enregistrés dans un fichier unique portant une extension .tsbak. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, les données de tous les nœuds sont sauvegardés.

La fréquence de vos sauvegardes dépend de votre environnement, notamment l'intensité d'utilisation de votre serveur et la quantité et fréquence de modification du contenu et des utilisateurs. Toutes les modifications ou les mises à jour qui ont lieu après votre sauvegarde sont perdues en cas de panne du système et vous devez restaurer Tableau Server. Plus il y a d'activité, plus vous devrez sauvegarder fréquemment le serveur.

Outre les sauvegardes régulières, vous devriez toujours créer une sauvegarde immédiatement avant de mettre à niveau à une nouvelle version de Tableau Server.

Pour vous protéger contre la perte de données, après avoir créé la sauvegarde, il est conseillé de stocker le fichier .tsbak sur un ordinateur ne faisant pas partie de votre installation Tableau Server.

Utilisation de l'espace disque pour la sauvegarde

L'espace disque libre requis pour créer une sauvegarde varie en fonction de la quantité de données dans le référentiel Tableau Server et des services de stockage de fichiers, ainsi que de leur collocation avec le service tabadmincontroller. Pendant les sauvegardes, les tâches d'arrière-plan pour le nettoyage des anciens extraits sont temporairement interrompues. Cela signifie que, pendant la durée de la sauvegarde, les actualisations d'extraits laisseront des fichiers supplémentaires en place, ce qui augmentera l'espace disque utilisé. Si votre sauvegarde prend beaucoup de temps, ou si votre entreprise utilise de nombreux extraits qui sont régulièrement mis à jour, il peut en résulter une utilisation importante d'espace disque temporaire. Ces fichiers temporaires seront supprimés une fois la sauvegarde terminée.

Le tableau suivant répertorie les besoins en espace disque pour la sauvegarde selon que le nœud héberge le référentiel, le répertoire de fichiers, le contrôleur ou une combinaison de ces éléments.

Référentiel Répertoire de fichiers Contrôleur Espace disque requis
   

3x données du référentiel + 250 Mo

Pour obtenir une estimation des données du référentiel, vérifiez la taille du répertoire <data directory>/pgsql/data/base.

Pour obtenir la taille exacte des données du référentiel, ouvrez le fichier de sauvegarde et utilisez la taille du fichier workgroup.pg_dump.

   

1,5x données du répertoire de fichiers

Pour obtenir une estimation des données du répertoire de fichiers (extraits, flux, etc.), vérifiez la taille du répertoire <data directory>/dataengine.

    3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers

Optimisation de la sauvegarde Tableau Server

Il existe plusieurs façons d'optimiser l'efficacité des sauvegardes. Votre environnement peut avoir un impact sur l'efficacité de chacun d'entre elles. Par conséquent, faites des tests avec vos données pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Optimisation des configurations de topologie :

  • La co-localisation du répertoire de fichiers sur le même nœud que le contrôleur d’administration peut réduire la durée nécessaire à la sauvegarde de Tableau Server en réduisant ou en éliminant la nécessité de transférer des données entre les nœuds pendant le processus de sauvegarde. Cela est particulièrement vrai si votre organisation utilise de nombreux extraits.
  • La co-localisation du référentiel (pgsql) avec le nœud Contrôleur d’administration peut également aider à réduire la durée de sauvegarde, mais les économies de temps sont moins importantes qu’avec le magasin de fichiers.

Le contrôleur d'administration se trouve généralement sur le nœud initial, à moins que vous n'ayez eu une défaillance initiale du nœud et que vous ayez déplacé le contrôleur vers un autre nœud.

Optimisation des stratégies de sauvegarde :

La sauvegarde est un processus qui exige beaucoup de ressources. Si possible, il est recommandé d’effectuer vos sauvegardes pendant les heures creuses. Votre stratégie dépendra toutefois de vos besoins et de la fréquence de mise à jour des données Tableau Server, et également de vos exigences de restauration. Pour une explication détaillée de la sauvegarde et de la récupération après sinistre, voir Récupération d'urgence Tableau Server. Voici quelques stratégies de sauvegarde que vous pouvez adapter selon vos exigences

  • Type de stockage : il est généralement recommandé d’utiliser des disques SSD pour les sauvegardes. Les disques SSD contribuent à rendre vos sauvegardes plus rapides et complètes en moins de temps par rapport aux disques tournants traditionnels.
  • Compression de la sauvegarde : vous avez la possibilité d’exécuter vos sauvegardes avec ou sans compression. Lorsque vous choisissez une sauvegarde avec compression, la taille de votre sauvegarde sera relativement plus petite, mais vos performances s’en trouveront sans doute ralenties. Donc, si vous recherchez plutôt la vitesse, choisissez l’option --skip-compression :

    Utilisez l'option --skip-compression lors de la sauvegarde de Tableau Server. Cette procédure crée la sauvegarde sans utiliser de compression et génère un fichier plus volumineux, mais peut réduire le temps nécessaire à la réalisation de la sauvegarde. Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance backup.

  • Sauvegarde d'instantanés : cette option n’est disponible que si vous avez configuré votre serveur Tableau avec un répertoire de fichiers externe. Bien que les performances des sauvegardes d’instantanés dépendent du type de stockage réseau, ces sauvegardes sont en général plus rapides que les sauvegardes Tableau Server traditionnelles. Pour plus d'informations, consultez Répertoire de fichiers externe Tableau Server.

 

Créer une sauvegarde à l'aide de l'interface en ligne de commande (CLI) de TSM

Utilisez la commande tsm maintenance backup pour créer une sauvegarde des données gérées par Tableau Server. Ces données incluent les fichiers d'extrait de données et la base de données Tableau PostgreSQL qui contient les métadonnées des classeurs et des utilisateurs.

Avant de sauvegarder Tableau Server, vérifiez que les autorisations sont configurées correctement pour les scénarios suivants :

  • Tableau Server installé sur un lecteur autre que par défaut : si vous avez installé Tableau Server sur un lecteur ou dossier autre que celui par défaut, vous devrez configurer manuellement les autorisations pour le compte Network Service. Vous devrez peut-être également configurer des autorisations supplémentaires pour le compte Exécuter en tant que service. Voir Installation dans un emplacement autre que par défaut.
  • Lors de la sauvegarde de Tableau Server sous Windows sur un lecteur réseau, le compte Machine doit disposer d'un accès en écriture au partage réseau où les fichiers de sauvegarde sont écrits (ce n'est pas normalement le cas et vous êtes responsable de ce paramétrage si vous souhaitez sauvegarder le serveur sur un partage réseau).

Pour sauvegarder les données de configuration du serveur, utilisez la commande tsm settings. Lorsque vous utilisez la commande tsm maintenance backup, la date actuelle est ajoutée au fichier de sauvegarde :

tsm maintenance backup -f <backup_file> -d

Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance backup.

Création d'une sauvegarde avant mise à niveau

Vous devriez toujours créer une sauvegarde avant de mettre à niveau Tableau Server. Vous pouvez créer une sauvegarde pendant que Tableau Server est en cours d'exécution et minimiser l'indisponibilité du serveur pendant la mise à niveau. Le processus de création d'une sauvegarde avant la mise à niveau est identique à celui de création de sauvegardes régulières, avec un point supplémentaire à prendre en compte pour les installations distribuées.

Remarque : désinstallez Tableau Server des nœuds que vous n'incluez pas dans votre nouvelle installation pour éviter les conflits entre les anciens nœuds et la nouvelle installation.

Sauvegardes lors des mises à niveau

Lors d’une mise à niveau Tableau Server, une sauvegarde temporaire de la base de données est créée pour permettre aux migrations d’avoir lieu dans le cadre des mises à niveau. L’opération se produit pendant la mise à niveau et dans la plupart des cas, elle n’a pas d’impact notable sur le processus de mise à niveau. Dans certains cas particuliers, il peut y avoir d’autres impacts :

  • Mises à jour pgsql de version majeure : si une mise à niveau inclut une mise à jour majeure de la version de la base de données utilisée pour le référentiel Tableau, la sauvegarde de mise à niveau interne se fait sans compression pour gagner du temps. Cela nécessite un espace disque temporaire supplémentaire pendant le processus de mise à niveau.

    Versions de Tableau Server incluant une mise à jour de la base de données de version majeure ; 2020.4.

Programmation et gestion des sauvegardes

Depuis la version 2020.4.0, vous pouvez utiliser les commandes tsm pour programmer une sauvegarde. Vous devez le faire à partir de la ligne de commande (il n’y a pas d’interface utilisateur TSM pour la programmation de sauvegardes). La commande tsm maintenance backup vous permet de créer et de mettre à jour les programmations de sauvegarde. Les commandes tsm schedules vous donnent la possibilité de visualiser, supprimer, suspendre, reprendre et mettre à jour les programmations.

Pour programmer une sauvegarde :

  1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur sur le nœud initial (le nœud sur lequel TSM est installé).

  2. Exécutez la commande suivante :

    tsm maintenance backup -f <backup-file> -d -sr <recurrence> -st <time-to-run> -sd <days-to-run> -sn <schedule-name>
    

    Par exemple, pour créer une programmation de sauvegarde nommée « monthly-backup » qui s’exécute le 15 de chaque mois à 2 heures du matin et génère un fichier appelé ts-mid_month_backup-<yyyy-mm-dd>.tsbak :

    tsm maintenance backup -f ts-mid_month_backup -d -sr monthly -st 02:00 -sd 15 -sn monthly-backup
    

Pour afficher une sauvegarde programmée :

  1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur sur le nœud initial (le nœud sur lequel TSM est installé).

  2. Exécutez la commande suivante :

    tsm schedules list 
    

    Vous pouvez trier les programmations par heure d’exécution programmée, du plus tôt au plus tard, ou par nom à l’aide des options --next-run ou --schedule-name. Vous pouvez afficher alternativement les détails d’une seule programmation à l’aide de l'option --schedule-id. Lorsque vous affichez une seule programmation, vous voyez des détails supplémentaires à son sujet, notamment sa date de création, son nombre d’exécutions et les options spécifiques utilisées lors de son exécution. Les options du travail sont indiquées au format JSON sous le nom de « Job args ».

Pour mettre à jour une sauvegarde programmée :

  1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur sur le nœud initial (le nœud sur lequel TSM est installé).

  2. Exécutez la commande suivante :

    tsm schedules update --schedule-id <ID> --schedule-time <time-to-run> --schedule-recurrence <frequency> --schedule-days <day-to-run>
    

    Remarque : pour ajouter ou modifier un nom, utilisez la commande tsm-maintenance-backup.

Pour suspendre ou reprendre une programmation de sauvegarde :

  1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur sur le nœud initial (le nœud sur lequel TSM est installé).

  2. Exécutez l'une des commandes suivantes :

    • Pour suspendre une programmation :

      tsm schedules suspend --schedule-id <scheduleID>
      
    • Pour reprendre une programmation suspendue :

      tsm schedules resume --schedule-id <scheduleID>
      

Scripts pour le processus de sauvegarde

Si vous effectuez des sauvegardes fréquentes, vous pouvez souhaiter créer un script exécutant la sauvegarde et les tâches associées pour vous. Ces tâches incluent :

  • Nettoyer les fichiers et les dossiers avant d'exécuter la sauvegarde.

  • Exécuter la sauvegarde elle-même.

  • Copier le fichier de sauvegarde sur un ordinateur séparé à des fins de protection.

Cette section décrit les commandes tsm que vous pouvez utiliser ensemble pour effectuer une sauvegarde et des tâches associées.

Remarque : TSM est un fichier de commandes. Pour exécuter des commandes tsm dans un autre fichier de commandes, utilisez la commande call . Par exemple « call tsm maintenance ziplogs ». Le fichier de commandes récupère alors le contrôle. Vous devrez également vous authentifier sur TSM avant d'émettre des commandes. Pour plus d'informations, consultez Authentification avec l'interface en ligne de commande tsm.

Pour des informations supplémentaires sur les scripts des commandes TSM, consultez les Forums de la communauté Tableau(Link opens in a new window).

Supprimer les fichiers journaux et effacer les dossiers temporaires

Vous pouvez nettoyer les anciens fichiers journaux et fichiers temporaires Tableau Server de votre ordinateur pour réduire le temps nécessaire à la création d'une sauvegarde, et pour que le fichier de sauvegarde soit aussi petit que possible.

Pour nettoyer les fichiers journaux remontant à quelques jours, exécutez la commande suivante :

tsm maintenance cleanup

Exécuter la sauvegarde

Remarque : Lors de la sauvegarde de Tableau Server sous Windows sur un lecteur réseau, le compte Machine doit disposer d'un accès en écriture au partage réseau où les fichiers de sauvegarde sont écrits (ce n'est pas normalement le cas et vous êtes responsable de ce paramétrage si vous souhaitez sauvegarder le serveur sur un partage réseau).

Pour créer la sauvegarde, utilisez la commande tsm maintenance backup :

tsm maintenance backup --file <backup_file> --append-date

Notez ce qui suit à propos de cette commande :

  • Ajoutez --append-date à la commande pour inclure la date dans le nom du fichier de sauvegarde.

  • Le fichier de sauvegarde est assemblé dans un emplacement temporaire dans le répertoire de données, puis écrit sur le répertoire défini dans la variable TSM basefilepath.backuprestore. Par défaut :

    C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\files\backups\<filename>.tsbak

    Pour plus d'informations sur l'emplacement d'écriture des fichiers de sauvegarde et la manière de les modifier, consultez Chemins d'accès des fichiers tsm. Remarque : même lorsque vous modifiez l’emplacement de sauvegarde, le processus de sauvegarde utilise un emplacement temporaire dans le répertoire de données pour assembler le fichier de sauvegarde.

Copier le fichier de sauvegarde sur un autre ordinateur

Une meilleure pratique, une fois la sauvegarde créée, consiste à copier le fichier de sauvegarde sur un autre emplacement qui soit distinct de Tableau Server.

Merci de vos commentaires !