Sauvegarder les données Tableau Server

La sauvegarde régulière de Tableau Server est une étape importante dans l'administration et la maintenance correctes de votre serveur. Vous pouvez utiliser la commande tsm maintenance restore pour restaurer les sauvegardes Tableau Server créées à l'aide des commandes tabadmin backup et tsm maintenance backup. Les sauvegardes de base de données effectuées d'autres manières, et les instantanés de machine virtuelle ne sont pas des sources valides pour restaurer Tableau Server. Il est donc essentiel de disposer d'une sauvegarde à jour.

Vous pouvez uniquement restaurer à partir d'une sauvegarde présentant le même type de banque d'identités que le serveur en cours d'exécution. Par exemple, une sauvegarde à partir d'un serveur utilisant l'authentification locale peut être restaurée sur une instance Tableau Server initialisée avec l'authentification locale, mais une sauvegarde depuis un serveur utilisant l'authentification Active Directory ne peut pas être restaurée sur un serveur initialisé avec l'authentification locale.

Les données Tableau Server incluent les fichiers d'extrait de données, ainsi que la base de données PostgreSQL de Tableau qui contient les métadonnées des classeurs et des utilisateurs ainsi que les données de configuration. Lorsque vous utilisez TSM pour créer une sauvegarde, tous ces éléments sont enregistrés dans un fichier unique portant une extension .tsbak. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, les données de tous les nœuds sont sauvegardés.

La fréquence de vos sauvegardes dépend de votre environnement, notamment l'intensité d'utilisation de votre serveur et la quantité et fréquence de modification du contenu et des utilisateurs. Toutes les modifications ou les mises à jour qui ont lieu après votre sauvegarde sont perdues en cas de panne du système et vous devez restaurer Tableau Server. Plus il y a d'activité, plus vous devrez sauvegarder fréquemment le serveur.

Outre les sauvegardes régulières, vous devriez toujours créer une sauvegarde immédiatement avant de mettre à niveau à une nouvelle version de Tableau Server.

Pour vous protéger contre la perte de données, après avoir créé la sauvegarde, il est conseillé de stocker le fichier .tsbak sur un ordinateur ne faisant pas partie de votre installation Tableau Server.

Utilisation de l'espace disque pour la sauvegarde

L'espace disque libre requis pour créer une sauvegarde varie en fonction de la quantité de données dans le référentiel Tableau Server et des services de stockage de fichiers, ainsi que de leur collocation avec le service tabadmincontroller. Pendant les sauvegardes, les tâches d'arrière-plan pour le nettoyage des anciens extraits sont temporairement interrompues. Cela signifie que, pendant la durée de la sauvegarde, les actualisations d'extraits laisseront des fichiers supplémentaires en place, ce qui augmentera l'espace disque utilisé. Si votre sauvegarde prend beaucoup de temps, ou si votre entreprise utilise de nombreux extraits qui sont régulièrement mis à jour, il peut en résulter une utilisation importante d'espace disque temporaire. Ces fichiers temporaires seront supprimés une fois la sauvegarde terminée.

Le tableau suivant répertorie les besoins en espace disque pour la sauvegarde selon que le nœud héberge le référentiel, le répertoire de fichiers, le contrôleur ou une combinaison de ces éléments.

Référentiel Répertoire de fichiers Contrôleur Espace disque requis
   

3x données du référentiel + 250 Mo

Pour obtenir une estimation des données du référentiel, vérifiez la taille du répertoire <data directory>/pgsql/data/base.

Pour obtenir la taille exacte des données du référentiel, ouvrez le fichier de sauvegarde et utilisez la taille du fichier workgroup.pg_dump.

   

1,5x données du répertoire de fichiers

Pour obtenir une estimation des données du répertoire de fichiers (extraits, flux, etc.), vérifiez la taille du répertoire <data directory>/dataengine.

    3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers

Optimisation de la sauvegarde Tableau Server

Il existe plusieurs façons d'optimiser l'efficacité des sauvegardes. Votre environnement peut avoir un impact sur l'efficacité de chacun d'entre elles. Par conséquent, faites des tests avec vos données pour voir ce qui fonctionne le mieux.

  • La localisation du référentiel (pgsql) et du stockage de fichiers sur le même nœud que le contrôleur d'administration peut réduire le temps nécessaire à la sauvegarde de Tableau Server. Le contrôleur d'administration se trouve généralement sur le nœud initial, à moins que vous n'ayez eu une défaillance initiale du nœud et que vous ayez déplacé le contrôleur vers un autre nœud.Une co-localisation du référentiel et du contrôleur élimine ou réduit considérablement le besoin de compresser et de transférer les données entre les nœuds pendant le processus de sauvegarde. Ceci est également vrai pour le répertoire de fichiers, surtout si votre entreprise utilise beaucoup d'extraits.

  • Utilisez l'option --skip-compression lors de la sauvegarde de Tableau Server. Cette procédure crée la sauvegarde sans utiliser de compression et génère un fichier plus volumineux, mais peut réduire le temps nécessaire à la réalisation de la sauvegarde. Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance backup.

Créer une sauvegarde à l'aide de l'interface en ligne de commande (CLI) de TSM

Utilisez la commande tsm maintenance backup pour créer une sauvegarde des données gérées par Tableau Server. Ces données incluent les fichiers d'extrait de données et la base de données Tableau PostgreSQL qui contient les métadonnées des classeurs et des utilisateurs.

Remarque : lors de la sauvegarde de Tableau Server sur Linux, l'utilisateur non privilégié doit disposer d'un accès en écriture au partage réseau où les fichiers de sauvegarde sont écrits, sans quoi la sauvegarde échouera.

Pour sauvegarder les données de configuration du serveur, utilisez la commande tsm settings. Lorsque vous utilisez la commande tsm maintenance backup, la date actuelle est ajoutée au fichier de sauvegarde :

tsm maintenance backup -f <backup_file> -d

Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance backup.

Création d'une sauvegarde avant mise à niveau

Vous devriez toujours créer une sauvegarde avant de mettre à niveau Tableau Server. Vous pouvez créer une sauvegarde pendant que Tableau Server est en cours d'exécution et minimiser l'indisponibilité du serveur pendant la mise à niveau. Le processus de création d'une sauvegarde avant la mise à niveau est identique à celui de création de sauvegardes régulières, avec un point supplémentaire à prendre en compte pour les installations distribuées.

Remarque : désinstallez Tableau Server des nœuds que vous n'incluez pas dans votre nouvelle installation pour éviter les conflits entre les anciens nœuds et la nouvelle installation.

Scripts pour le processus de sauvegarde

Si vous effectuez des sauvegardes fréquentes, vous pouvez souhaiter créer un script exécutant la sauvegarde et les tâches associées pour vous. Ces tâches incluent :

  • Nettoyer les fichiers et les dossiers avant d'exécuter la sauvegarde.

  • Exécuter la sauvegarde elle-même.

  • Copier le fichier de sauvegarde sur un ordinateur séparé à des fins de protection.

Cette section décrit les commandes tsm que vous pouvez utiliser ensemble pour effectuer une sauvegarde et des tâches associées.

Pour des informations supplémentaires sur les scripts des commandes TSM, consultez les Forums de la communauté Tableau.

Supprimer les fichiers journaux et effacer les dossiers temporaires

Vous pouvez nettoyer les anciens fichiers journaux et fichiers temporaires Tableau Server de votre ordinateur pour réduire le temps nécessaire à la création d'une sauvegarde, et pour que le fichier de sauvegarde soit aussi petit que possible.

Pour nettoyer les fichiers journaux remontant à quelques jours, exécutez la commande suivante :

tsm maintenance cleanup

Exécuter la sauvegarde

Remarque : lors de la sauvegarde de Tableau Server sur Linux, l'utilisateur non privilégié doit disposer d'un accès en écriture au partage réseau où les fichiers de sauvegarde sont écrits, sans quoi la sauvegarde échouera.

Pour créer la sauvegarde, utilisez la commande tsm maintenance backup :

tsm maintenance backup --file <backup_file> --append-date

Notez ce qui suit à propos de cette commande :

  • Ajoutez --append-date à la commande pour inclure la date dans le nom du fichier de sauvegarde.

  • Le fichier de sauvegarde est assemblé dans un emplacement temporaire dans le répertoire de données, puis écrit sur le répertoire défini dans la variable TSM basefilepath.backuprestore  :

    /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/files/backups/<filename>.tsbak

    Pour plus d'informations sur l'emplacement d'écriture des fichiers de sauvegarde et la manière de les modifier, consultez Chemins d'accès des fichiers tsm. Remarque : même lorsque vous modifiez l’emplacement de sauvegarde, le processus de sauvegarde utilise un emplacement temporaire dans le répertoire de données pour assembler le fichier de sauvegarde.

Copier le fichier de sauvegarde sur un autre ordinateur

Une meilleure pratique, une fois la sauvegarde créée, consiste à copier le fichier de sauvegarde sur un autre emplacement qui soit distinct de Tableau Server.

Merci de vos commentaires ! Erreur lors de la soumission de votre commentaire. Réessayez ou envoyez-nous un message.