Sauvegarde et restauration

Un administrateur Tableau Server doit effectuer régulièrement la maintenance de la base de données, surveiller l'utilisation du disque sur le serveur, supprimer les fichiers inutiles pour libérer de l'espace sur le serveur, et sauvegarder Tableau Server et ses données. Grâce à ces étapes, vous assurez l'efficacité maximale de Tableau Server.

Vous pouvez utiliser l'outil de ligne de commande Tableau Services Manager (TSM) pour sauvegarder et restaurer vos données Tableau. Les données Tableau incluent les fichiers d'extrait de données, ainsi que la propre base de données PostgreSQL de Tableau Server qui stocke les métadonnées des classeurs et des utilisateurs ainsi que les données de configuration du serveur. Les fichiers journaux de Tableau Server capturent l'activité et peuvent vous aider à diagnostiquer les problèmes. Vous pouvez archiver et supprimer les journaux, écrits dans des dossiers sur le serveur, afin de libérer de l'espace sur le disque.

Remarque : vous pouvez utiliser la commande tsm maintenance restore pour restaurer les sauvegardes Tableau Server créées à l'aide des commandes tabadmin backup et tsm maintenance backup. Les sauvegardes de base de données effectuées d'autres manières, et les instantanés de machine virtuelle ne sont pas des sources valides pour restaurer Tableau Server.

Vous pouvez uniquement restaurer à partir d'une sauvegarde présentant le même type de banque d'identités que le serveur en cours d'exécution. Par exemple, une sauvegarde à partir d'un serveur utilisant l'authentification locale peut être restaurée sur une instance Tableau Server initialisée avec l'authentification locale, mais une sauvegarde depuis un serveur utilisant l'authentification Active Directory ne peut pas être restaurée sur un serveur initialisé avec l'authentification locale.

Compatibilité des plates-formes

Vous pouvez utiliser une sauvegarde créée avec Tableau Server sur Linux pour restaurer Tableau Server sur Windows version 2018.2 et versions ultérieures.

Vous ne pouvez pas utiliser une sauvegarde créée avec Tableau Server sur Linux pour restaurer des versions antérieures de Tableau Server sur Windows (version 2018.1 et versions antérieures).

Vous pouvez utiliser une sauvegarde créée avec Tableau Server sur Windows (version 2018.2 et versions antérieures) pour restaurer Tableau Server sur Linux. Pour plus d'informations sur la restauration d'une sauvegarde Windows vers Tableau Server sur Linux, consultez Migrer Tableau Server depuis Windows vers Linux(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Utilisation de l'espace disque pour la sauvegarde et la restauration

L'espace disque libre requis pour créer une sauvegarde varie en fonction de la quantité de données dans le référentiel Tableau Server et des services de stockage de fichiers, ainsi que de leur collocation avec le service tabadmincontroller. Pendant les sauvegardes, les tâches d'arrière-plan pour le nettoyage des anciens extraits sont temporairement interrompues. Cela signifie que, pendant la durée de la sauvegarde, les actualisations d'extraits laisseront des fichiers supplémentaires en place, ce qui augmentera l'espace disque utilisé. Si votre sauvegarde prend beaucoup de temps, ou si votre entreprise utilise de nombreux extraits qui sont régulièrement mis à jour, il peut en résulter une utilisation importante d'espace disque temporaire. Ces fichiers temporaires seront supprimés une fois la sauvegarde terminée.

Le tableau suivant répertorie les besoins en espace disque pour la sauvegarde selon que le nœud héberge le référentiel, le répertoire de fichiers, le contrôleur ou une combinaison de ces éléments.

Référentiel Répertoire de fichiers Contrôleur Espace disque requis
   

3x données du référentiel + 250 Mo

Pour obtenir une estimation des données du référentiel, vérifiez la taille du répertoire <data directory>/pgsql/data/base.

Pour obtenir la taille exacte des données du référentiel, ouvrez le fichier de sauvegarde et utilisez la taille du fichier workgroup.pg_dump.

   

1,5x données du répertoire de fichiers

Pour obtenir une estimation des données du répertoire de fichiers (extraits, flux, etc.), vérifiez la taille du répertoire <data directory>/dataengine.

    3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers
  3x données du référentiel + 250 Mo + 2,5x données du répertoire de fichiers
3x données du référentiel + 250 Mo + 1,5x données du répertoire de fichiers

Exigences en matière d'espace disque de restauration

Vous devez disposer d'un espace disque suffisant pour que le processus de restauration de la base de données fonctionne correctement.

Pour restaurer Tableau Server :

  • Sur les nœuds de contrôleur, vous avez besoin d'un espace libre au moins égal à la taille de l'archive de sauvegarde.

  • Sur les nœuds de référentiel, vous avez besoin d'un espace libre égal au moins au trois fois la taille des données du référentiel dans l'archive de sauvegarde, plus 250 Mo, plus la taille du répertoire de données pgsql.

  • Sur les nœuds du répertoire de fichiers, vous avez besoin d'un espace libre égal à au moins deux fois la taille du dossier dataengine dans l'archive de sauvegarde.

Meilleures pratiques pour la sauvegarde de Tableau Server

Nous vous recommandons de suivre ces meilleures pratiques en matière de sécurité et de performances.

Protéger le fichier de sauvegarde

Tandis que les secrets de configuration sont cryptés lors d'un stockage sur le disque en interne, si ces configurations sont exportées dans un fichier de sauvegarde, certains secrets sont écrits dans le fichier en texte ordinaire. Il appartient à l'administrateur de prendre les mesures nécessaires pour protéger ce fichier. Plusieurs options sont disponibles :

  • Écrivez le fichier sur un système de fichiers crypté.
  • Écrivez le fichier sur un disque qui est physiquement protégé et limité à des utilisateurs spécifiques.
  • Cryptez le fichier de sauvegarde.

Maximiser l’efficacité de sauvegarde

Il existe plusieurs façons d'optimiser l'efficacité des sauvegardes. Votre environnement peut avoir un impact sur l'efficacité de chacun d'entre elles. Par conséquent, faites des tests avec vos données pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Optimisation des configurations de topologie :

  • La co-localisation du répertoire de fichiers sur le même nœud que le contrôleur d’administration peut réduire la durée nécessaire à la sauvegarde de Tableau Server en réduisant ou en éliminant la nécessité de transférer des données entre les nœuds pendant le processus de sauvegarde. Cela est particulièrement vrai si votre organisation utilise de nombreux extraits.
  • La co-localisation du référentiel (pgsql) avec le nœud Contrôleur d’administration peut également aider à réduire la durée de sauvegarde, mais les économies de temps sont moins importantes qu’avec le magasin de fichiers.

Le contrôleur d'administration se trouve généralement sur le nœud initial, à moins que vous n'ayez eu une défaillance initiale du nœud et que vous ayez déplacé le contrôleur vers un autre nœud.

Optimisation des stratégies de sauvegarde :

La sauvegarde est un processus qui exige beaucoup de ressources. Si possible, il est recommandé d’effectuer vos sauvegardes pendant les heures creuses. Votre stratégie dépendra toutefois de vos besoins et de la fréquence de mise à jour des données Tableau Server, et également de vos exigences de restauration. Pour une explication détaillée de la sauvegarde et de la récupération après sinistre, voir Récupération d'urgence Tableau Server. Voici quelques stratégies de sauvegarde que vous pouvez adapter selon vos exigences

  • Type de stockage : il est généralement recommandé d’utiliser des disques SSD pour les sauvegardes. Les disques SSD contribuent à rendre vos sauvegardes plus rapides et complètes en moins de temps par rapport aux disques tournants traditionnels.
  • Compression de la sauvegarde : vous avez la possibilité d’exécuter vos sauvegardes avec ou sans compression. Lorsque vous choisissez une sauvegarde avec compression, la taille de votre sauvegarde sera relativement plus petite, mais vos performances s’en trouveront sans doute ralenties. Donc, si vous recherchez plutôt la vitesse, choisissez l’option --skip-compression :

    Utilisez l'option --skip-compression lors de la sauvegarde de Tableau Server. Cette procédure crée la sauvegarde sans utiliser de compression et génère un fichier plus volumineux, mais peut réduire le temps nécessaire à la réalisation de la sauvegarde. Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance backup.

  • Sauvegarde d'instantanés : cette option n’est disponible que si vous avez configuré votre serveur Tableau avec un répertoire de fichiers externe. Bien que les performances des sauvegardes d’instantanés dépendent du type de stockage réseau, ces sauvegardes sont en général plus rapides que les sauvegardes Tableau Server traditionnelles. Pour plus d'informations, consultez Répertoire de fichiers externe Tableau Server.

 

Autres articles de cette section

Merci de vos commentaires !