Cette rubrique décrit les options de configuration du Serveur Resource Monitoring Tool (Serveur RMT) que vous pouvez définir à l'aide de l'interface Web.

Configurations post-installation

Vous pouvez mettre à jour les configurations que vous avez spécifiées pendant l’installation.

Voici les deux méthodes recommandées d’apporter des modifications aux configurations :

  • À l’aide de l'interface Web : sur l’ordinateur sur lequel le Serveur RMT est installé, accédez à: http://<hostname>/setup/server.

  • À l’aide de la ligne de commande : utilisez la commande rmtadmin master-setup avec l'option --skip-admin-creation pour ne pas être invité à créer l’utilisateur administrateur post-installation. Pour plus d'informations, consultez rmtadmin master-setup.

Remarque : les valeurs de configuration sont enregistrées dans le fichier de configuration. Vous pouvez apporter des modifications directement à ce fichier, mais il est conseillé de tirer parti des options de configuration dans l’interface utilisateur et via l’utilitaire de ligne de commande rmtadmin. L’application des modifications apportées au fichier config nécessite un redémarrage.

Voici quelques exemples du type de mises à jour possibles après la configuration initiale.

  • Modification de la configuration SSL : la configuration par défaut est définie sur « false ». Vous pouvez modifier cette configuration de manière à exiger HTTPS. Utilisez la commande rmtadmin master-setup pour mettre à jour ce paramètre.
  • Mises à jour du certificat SSL : vous avez peut-être terminé votre configuration initiale du Serveur RMT en utilisant le mode de certification par défaut pour les communications sécurisées, et vous souhaitez mettre à jour la certification avec votre propre certificat.
  • Modifications des ports : parfois, vous devez utiliser des numéros de port différents de ceux par défaut selon vos besoins réseau. Pour en savoir plus sur les ports et les communications entre les différents composants de Resource Monitoring Tool, consultez Ports de communication Tableau Resource Monitoring Tool.
  • Mettre à jour l'expiration de la session : si l'utilisateur n'accède pas à la session pendant le délai d'expiration défini, la session expirera et il devra se reconnecter. Ce délai est défini par défaut sur 240 minutes. Vous pouvez également activer l'option Expiration glissante pour réinitialiser le délai d'expiration lorsqu'une session est accédée pendant le délai d'expiration.

Remarque : ajout ou suppression d’un nœud Tableau Server : si vous ajoutez un nouveau nœud au cluster Tableau Server que vous surveillez à l’aide de Resource Monitoring Tool, vous devrez installer et enregistrer ce nœud. Pour plus d'informations, consultez Modifications de topologie Tableau Server.

Pour le faire à l’aide de la ligne de commande, utilisez la commande rmtadmin-master-setup . Pour plus d'informations, consultez Utilitaire de ligne de commande rmtadmin.

Vous pouvez configurer Resource Monitoring Tool en cliquant sur « Configuration » sous le menu Administration. Les sections de configuration sont divisées par onglets. Si vous utilisez un fichier de configuration à cette fin, consultez Fichier de configuration du Serveur RMT.

Notifications

Les notifications peuvent être définies au niveau global et au niveau de l'environnement.

Vous pouvez choisir comment vous souhaitez recevoir vos notifications : par e-mail ou Slack, ou à la fois par e-mail et Slack.

La section suivante s'applique aux notifications par e-mail et Slack :

Les notifications par e-mail et Slack peuvent être définies au niveau global et au niveau de l'environnement. Pour envoyer des notifications, les configurations globales doivent être activées, pas seulement au niveau de l'environnement. Vous pouvez également configurer différents niveaux de gravité minimum auxquels envoyer des notifications. Ils peuvent être différents pour les e-mails et Slack, et ils peuvent également être différents au niveau global et au niveau de l'environnement.

Les configurations globales sont appliquées aux environnements existants ou à tout nouvel environnement créé, à moins que l'environnement n'utilise des seuils personnalisés.

Paramètres de notification Slack

Les notifications Slack ont été introduites dans Resource Monitoring Tool version 2022.1.

Avant de configurer les notifications Slack dans Resource Monitoring Tool, vous devez effectuer une configuration initiale dans Slack. Les détails complets sont décrits dans cet article Slack , mais voici les principales actions à exécuter :

  1. Créez un nouvel espace de travail ou une application Slack ou utilisez un espace de travail ou une application Slack existants et veillez à l’activer pour recevoir des webhooks entrants.
  2. Autorisez un canal sur lequel les notifications doivent être publiées.
  3. Copiez l'URL Webhook générée pour votre espace de travail.

Pour configurer la notification Slack dans Resource Monitoring Tool :

  1. Dans le menu Administration , sélectionnez Configuration globale.
  2. Sous l'onglet Notifications, dans la section Slack, utilisez le bouton bascule en haut de la section pour activer les notifications Slack.
  3. Configurez les paramètres suivants :
    1. Gravité minimum : Le niveau de gravité minimum auquel vous souhaitez recevoir des notifications Slack.

    2. URL Webhook : URL des Webhooks entrants pour votre espace de travail Slack. Cette URL est automatiquement générée lorsque vous activez les Webhooks entrants pour votre espace de travail Slack.

  4. Testez les paramètres en utilisant le bouton Envoyer un message de test pour vous assurer que vos paramètres sont valides et qu'ils fonctionnent.

Pour spécifier les notifications pour chaque environnement :

  1. Dans le menu Administration, sélectionnez l'environnement que vous souhaitez modifier et choisissez Modifier l'environnement.
  2. Dans l'onglet Notification, choisissez Personnalisé comme type de configuration pour remplacer les paramètres globaux.
  3. Définissez la gravité minimum et l'URL du Webhook
  4. Testez les paramètres en utilisant le bouton Envoyer un message de test pour vous assurer que vos paramètres sont valides et qu'ils fonctionnent.

Notifications par e-mail

Pour configurer la notification par e-mail, commencez par configurer les paramètres du serveur SMTP au niveau global. Les paramètres du serveur SMTP configurés au niveau global sont appliqués automatiquement à tous les environnements. Vous pouvez personnaliser certains paramètres comme le niveau de gravité minimum et les e-mails de l'expéditeur et du destinataire pour chaque environnement.

Voici quelques détails techniques sur le fonctionnement de la configuration TLS :

  • Le Serveur RMT utilise l'option STARTTLS SMTP, qui met à niveau la connexion SMTP vers TLS après son lancement mais avant l'envoi du contenu du courrier. RMT ne prend pas en charge l'option REQUIRETLS SMTP.
  • Le Serveur RMT utilise STARTTLS pour chiffrer le courrier en transit vers le serveur SMTP. Que le serveur SMTP stocke ou non le courrier chiffré au repos dépend de la configuration du serveur SMTP.

Avant de pouvoir configurer les notifications par e-mail sur le Resource Monitoring Tool, vous devez avoir configuré un serveur SMTP et disposer des informations suivantes :

  • Nom du serveur SMTP.
  • Si vous envisagez d'utiliser des communications chiffrées, notez la version TLS acceptée par le serveur SMTP. Actuellement, TLS 1.2 est requis par Resource Monitoring Toolet TLS 1.3 est pris en charge.
  • Empreinte numérique du certificat (facultatif).
  • Numéro de port pour le serveur SMTP.
  • Nom d'utilisateur et mot de passe (facultatif). Nécessaire uniquement si le serveur SMTP est configuré pour s'authentifier à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe.
  • Adresses e-mail de l'expéditeur et du destinataire qui seront utilisées pour envoyer et recevoir des notifications.

Pour spécifier les paramètres du serveur SMTP sur le Resource Monitoring Tool :

  1. Dans le menu Administration, sélectionnez Configuration globale.
  2. Dans l'onglet Notifications, dans la section E-mail, sélectionnez le bouton bascule en haut des sections pour activer les notifications par e-mail.

    1. Configurez les paramètres de serveur SMTP suivants :

      1. Serveur : indiquez le nom de domaine qualifié complet DNS du serveur SMTP.

      2. Chiffrement : indiquez si vous souhaitez que les communications entre le Serveur RMT et le serveur SMTP soient chiffrées. L'option que vous choisissez dépendra de la configuration du serveur SMTP pour le chiffrement et de votre préférence pour l'utilisation de communications chiffrées entre le serveur RTM et le serveur SMTP.

        1. Requis : utilisez cette option lorsque votre serveur SMTP est activé pour utiliser des communications chiffrées et que vous souhaitez vous assurer que les communications sont toujours chiffrées. Si l'option est définie sur Requis, la connexion sera toujours tentée en utilisant le chiffrement. Si le serveur SMTP n'est pas activé pour utiliser le chiffrement, le Serveur RMT ne pourra pas communiquer avec le serveur SMTP.
        2. Préféré : utilisez cette option si vous n'êtes pas sûr des paramètres de chiffrement de votre serveur SMTP, mais préférez que les communications chiffrées soient utilisées lorsque cela est possible. Si le serveur SMTP n'est pas activé pour utiliser le chiffrement, dans ce cas, la communication non chiffrée est utilisée.
        3. Désactivé : utilisez cette option si votre SMTP n'est pas activé pour utiliser les communications chiffrées. Les communications entre le Serveur RMT et le serveur SMTP ne sont pas chiffrées.

          Remarque : si le serveur SMTP requiert un chiffrement, la connexion échouera. Si le serveur SMTP est activé pour le chiffrement mais ne l'exige pas, la connexion réussira.

        4. Options : détermine comment le serveur SMTP sera vérifié. Vous disposez des options suivantes :

          1. Vérifier l'identité du serveur : RMT vérifiera si le nom du certificat utilisé correspond au nom du serveur SMTP. S'il n'y a pas de correspondance, la connexion échouera.

          2. Faire confiance à tous les hôtes : toutes les erreurs de certificat sont ignorées et remplacent l'identité du serveur de vérification. Cette option ne doit être utilisée que si vous êtes sûr que le certificat utilisé par le Serveur RMT provient de votre serveur.

        5. Version TLS : la version de TLS prise en charge par votre serveur SMTP. Une version par défaut est déjà sélectionnée, mais vous pouvez sélectionner d'autres versions. Si plusieurs versions TLS sont sélectionnées, le Serveur RMT utilisera la version la plus sécurisée compatible avec RMT et le serveur SMTP. TLS version 1.3 nécessite Open SSL 1.1.1f. Si vous prévoyez d'utiliser TLS 1.3, assurez-vous que la machine sur laquelle le Serveur RMT est installé dispose d'Open SSL 1.1.1f.

        6. Empreinte numérique du certificat : paramètre facultatif. Le certificat SHA1 est utilisé lorsqu'il est fourni et il doit être valide et utilisé par le serveur SMTP. Une empreinte numérique valide remplacera les autres erreurs de certificat telles que les dates d'expiration et les incompatibilités de nom de serveur.

        7. Port : paramètre de port pour le serveur de messagerie.
        8. Nom d'utilisateur : facultatif. Le nom du compte utilisé pour s'authentifier auprès du serveur de messagerie, si le serveur SMTP est configuré avec un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification.

        9. Mot de passe : facultatif. Le mot de passe du compte utilisé pour s'authentifier auprès du serveur de messagerie, si le serveur SMTP est configuré avec un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification.
        10. Gravité minimum : le niveau de gravité minimum auquel vous souhaitez recevoir des notifications par e-mail. S’appliquera à tous les environnements sauf modification au niveau de l'environnement.

        11. E-mail de l'expéditeur : l'adresse e-mail utilisée pour envoyer les notifications. S’appliquera à tous les environnements sauf modification au niveau de l'environnement.
        12. E-mail du/des destinataire(s) : les adresses e-mail des personnes qui doivent recevoir ces notifications. S’appliquera à tous les environnements sauf modification au niveau de l'environnement.

        13. Faites un test à l'aide du bouton Envoyer un message de test pour vous assurer que vos paramètres sont valides et peuvent être utilisés pour envoyer avec succès une notification par e-mail.

Pour personnaliser les paramètres d'un environnement :

  1. Dans le menu Administration, sélectionnez l'environnement que vous souhaitez modifier et choisissez Modifier l'environnement.
  2. Dans l'onglet Notification, choisissez Personnalisé comme type de configuration pour remplacer les paramètres globaux.

  3. Définissez le niveau de gravité, ainsi que les informations d'adresse e-mail de l'expéditeur et du destinataire.
  4. Faites un test à l'aide du bouton Envoyer un message de test pour vérifier que vos paramètres sont valides et que vous pouvez envoyer une notification par e-mail.

Résoudre les problèmes de connexion

Des échecs de connexion peuvent survenir pour diverses raisons, mais en voici quelques-unes qui pourraient être dues à des problèmes de configuration :

  • Erreurs de paramètres de chiffrement : se produit en cas de non-concordance des paramètres de chiffrement entre le Serveur RMT et le serveur SMTP. Par exemple, si le Serveur RMT est configuré pour exiger le chiffrement, mais que le serveur SMTP n'est pas configuré pour utiliser le chiffrement. L'inverse est également vrai. Si le serveur SMTP requiert une communication chiffrée et que le Serveur RMT est configuré pour désactiver le chiffrage, la connexion échouera.
  • Erreurs de certificat : lors de l'utilisation de communications chiffrées, des éléments tels que l'autorité de certification et la correspondance entre le nom du certificat et le serveur SMTP sont pris en compte, sauf si vous choisissez explicitement Faire confiance à tous les hôtes sous Options .
  • Erreurs TLS : la prise en charge de la version TLS dépend du système d'exploitation (SE) sur lequel le Serveur RMT est installé. Vérifiez si la version de TLS que vous avez sélectionnée est prise en charge par le système d'exploitation. TLS 1.2 est requis, mais TSL 1.3 est également pris en charge. TLS 1.3 requiert Open SSL 1.1.1f ou version supérieure. Vérifiez que vous avez Open SSL 1.1.1f sur la machine sur laquelle le Serveur RMT est installé.

Seuils d'incident

Configurez les paramètres globaux de notification d'incident. Ces seuils globaux s'appliquent par défaut à tous les environnements, à moins qu'ils ne soient remplacés par des environnements individuels.

Consultez Incidents pour plus d'informations sur les options d'incident disponibles et sur la façon de les configurer.

Sécurité

Configurez les paramètres de sécurité des comptes utilisateur Resource Monitoring Tool.

Données

Par défaut, Resource Monitoring Tool stocke deux semaines de données d'activité détaillées et dix années de données de reporting agrégées.

Conservation des données : Les données d'activité détaillées de Tableau Server alimentent les tableaux de bord et les incidents pour le diagnostic des incidents de performances récents. En raison des exigences de stockage et de traitement associées, ces données ne sont conservées que pendant deux semaines par défaut.

Communication des données : Les données d'activité agrégées de votre Tableau Server sont stockées à des fins de reporting (par exemple, le rapport de rétrofacturation ). Ces données sont compactes et peuvent être facilement stockées pour de nombreuses années de rapports historiques.

Avancé

Permet la configuration des niveaux de journalisation des diagnostics Resource Monitoring Tool.

Consultez les Fichiers journaux pour plus d'information sur la journalisation.

Qui peut le faire ?

Administrateur Resource Monitoring Tool ou utilisateur Resource Monitoring Tool ayant un rôle Gestion du serveur/de l'environnement.

Merci de vos commentaires !