Exemple : installer et configurer un cluster HA à trois nœuds

Une installation multinœud à haute disponibilité de Tableau Server peut vous aider à maximiser l'efficacité et la disponibilité de Tableau Server. Lorsque vous configurez un déploiement Tableau Server, les étapes que vous effectuez sont conçues pour créer de la redondance, et vous aider à réduire vos durées d'immobilisation potentielles. Vous pouvez non seulement améliorer l'efficacité en déplaçant ou en ajoutant des processus serveur aux nœuds supplémentaires, mais vous pouvez aussi créer une installation à haute disponibilité (HA) de Tableau Server en remplissant les conditions suivantes :

  • Ajouter des nœuds supplémentaires pour un total d'au moins trois nœuds
  • Déployer un ensemble de service de coordination sur trois nœuds au moins
  • Ajouter une instance de service des fichiers clients (CFS) sur au moins un nœud supplémentaire (nous recommandons d’ajouter une instance sur chaque nœud exécutant le service de coordination)
  • Ajouter une seconde instance du répertoire de fichiers sur l'un des nœuds supplémentaires (le moteur de données sera installé automatiquement, s'il n'est pas déjà sur le nœud)
  • Ajouter une seconde instance du référentiel (pgsql) sur l'un des nœuds supplémentaires

Une installation Tableau Server incluant ces ajouts disposera de la redondance intégrée et pourra prendre en charge le basculement en cas de problème avec le référentiel. Cet exemple montre notamment comment procéder dans ce cas.

Système à un seul serveur

Après avoir installé Tableau Server sur un nœud initial, vous disposez d'un système qui exécute tout ce dont il a besoin pour fonctionner. Il dispose d'au mois une instance de tous les processus serveur et constitue la configuration la plus élémentaire de Tableau Server. Il n'est pas redondant. La topologie du serveur se présente ainsi (certains processus spécifiques à TSM ne sont pas montrés) :

Système à trois nœuds

Pour créer de la redondance, vous devez ajouter d'autres nœuds et y héberger des instances des processus Référentiel, Moteur de données et Répertoire de fichiers. Vous pouvez ajouter des instances d'autres processus, y compris plusieurs instances d'un processus sur un nœud. En outre, pour réduire la vulnérabilité du système, vous pouvez exécuter plusieurs passerelles et des instances supplémentaires de certains processus du serveur. Pour ce faire, le nombre minimum d'ordinateurs requis est de trois.

Dans le diagramme ci-dessous, le processus Répertoire de fichiers a été ajouté aux deux nœuds supplémentaires. Une seconde instance passive du référentiel a également été ajoutée à l'un des autres nouveaux nœuds. Enfin, les processus serveur (affichés en bleu) ont été ajoutés aux nœuds supplémentaires pour fournir de la redondance.

Étapes de configuration

Cette procédure décrit comment configurer un cluster Tableau Server HA à trois nœuds avec deux instances de référentiel et deux instances de répertoire de fichiers/moteur de données sur les nœuds supplémentaires, comme montré ci-dessus.

Avant de commencer

Avant d'installer Tableau Server sur des nœuds supplémentaires, vérifiez que chaque nœud supplémentaire présente la configuration requise par les environnements distribués. Pour plus d'informations, consultez Configuration requise par les environnements distribués.

Remarque : cette opération inclut des étapes que vous devrez peut-être effectuer avec la ligne de commande TSM.

Étape 1 : Installer le nœud initial

Consultez Installer et configurer Tableau Server.

Étape 2 : Générer un fichier bootstrap pour les nœuds supplémentaires

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850

    Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur l'onglet Configuration et dans la boîte de dialogue Ajouter un nœud, cliquez sur Télécharger un fichier bootstrap.

    Le fichier bootstrap est créé et copié sur votre ordinateur local.

    Par défaut, les informations d'identification intégrées sont incluses dans le fichier bootstrap par défaut. Si vous ne voulez pas que les informations d'identification soient intégrées dans le fichier bootstrap, désactivez l'option Inclure les informations d'identification temporaires dans le fichier . Si vous souhaitez désactiver complètement la possibilité d'inclure des informations d'identification intégrées dans les fichiers bootstrap des nœuds, vous pouvez définir une option de configuration pour le serveur. Consultez features.PasswordlessBootstrapInit pour plus de détails.

Étape 3 : Installer et initialiser le nœud 2

  1. Copiez le programme d'installation original que vous avez utilisé sur le premier ordinateur en même temps que le fichier de bootstrap que vous avez généré et placez-les dans un emplacement accessible depuis le nouvel ordinateur auquel vous ajoutez Tableau Server. Ce peut être un partage réseau monté ou directement sur le nouvel ordinateur.

  2. Si vous exécutez un pare-feu local, vous devez configurer des règles de pare-feu pour tous les nœuds du cluster. Pour plus d'informations, consultez Configurer le pare-feu local.

  3. Sur le nouveau nœud, exécutez le programme d'installation de Tableau Server :

    Utilisez le gestionnaire de packages pour installer le package Tableau Server.

    Vous devez installer la nouvelle version au même emplacement que la version existante. L'emplacement d'installation doit être le même sur tous les nœuds. N'effectuez pas l'installation dans un emplacement utilisant un lien symbolique ou dans un répertoire d'un volume Network File System (NFS).

    • Sur les distributions de type RHEL, dont CentOS, vous avez la possibilité d'installer Tableau sur un emplacement autre que celui par défaut.

      • Emplacement par défaut : pour installer sur l’emplacement par défaut (/opt/tableau/tableau_server), exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

        sudo yum update

        sudo yum install tableau-server-<version>.x86_64.rpm

      • Emplacement autre que par défaut : pour installer sur un emplacement autre que celui par défaut, vous devez utiliser rpm -i. Vous devrez également installer tous les packages dépendants. Voir la remarque ci-dessous.

        Exécutez la commande suivante :

        sudo rpm -i --prefix /preferred/install/path tableau-server.rpm

      Remarque : lorsque vous utilisez yum pour installer Tableau Server, tous les packages dépendants sont automatiquement téléchargés et installés. Il s'agit de la méthode préférée pour installer Tableau. Si vou souhaitez installer sur un emplacement autre que par défaut, que votre entreprise ne vous autorise pas à utiliser yum et que vous devez procéder à l'installation à l'aide de rpm -i, vous devez également installer tous les packages dépendants séparément. Pour plus d'informations sur l'installation de packages dépendants, consultez Installation de Tableau Server dans un environnement air gap fonctionnant sous Linux.

    • Sur Ubuntu, exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

      sudo apt-get update
      sudo apt-get upgrade
      sudo apt-get -y install gdebi-core
      sudo gdebi -n tableau-server-<version>_amd64.deb
      
  4. Pour initialiser les communications entre votre nouveau nœud et le nœud initial, exécutez le script initialize-tsm qui est installé lors de l'installation de Tableau Server.

    Accédez au répertoire scripts :

    cd /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code>/
     : met à jour les paramètres de l'environnement.
  5. Exécutez le script initialize-tsm :

    sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json --accepteula
    • Utilisez l'indicateur -b pour fournir le chemin d'accès du fichier bootstrap que vous avez copié sur l'ordinateur. Si vous avez chiffré le fichier bootstrap, vous devez transmettre le fichier comme décrit dans Sécurisation des secrets pour les opérations d'importation et d'exportation.

    • Si le fichier bootstrap a été généré sans informations d'identification intégrées, utilisez l'indicateur -u pour spécifier le nom d'utilisateur de l'utilisateur administratif sur le nœud initial. Il s'agit du nom d'un utilisateur administrateur sur l'ordinateur, et non pas de l'administrateur de Tableau Server. Vous serez invité à saisir le mot de passe utilisateur. Pour plus d'informations, consultez tsm topology nodes get-bootstrap-file.

      sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json -u <admin-user-on-first-node> --accepteula

      Important : vous devez entrer les informations d'identification du même utilisateur que vous avez utilisées durant le processus d'installation sur le nœud initial.

    • L'indicateur --accepteula accepte le contrat de licence de l'utilisateur final (CLUF) de Tableau Server. Le CLUF est disponible à l'emplacement suivant : Contrat de licence de l’utilisateur final(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre). (Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Étape 4 : Installer et initialiser le nœud 3

Répétez l'étape 3 ci-dessus.

Étape 5 : Configurer le nouveau nœud avec une topologie minimum

Pour achever le processus d'ajout de nouveaux nœuds à votre cluster, vous devez les configurer avec une topologie minimum. Avec une topologie minimum, la seule modification en attente sera l'ajout du contrôleur de cluster, qui est requis sur chaque nœud. Si vous souhaitez d'autres processus sur les nœuds, vous pouvez ajouter la plupart d'entre eux en même temps. Cet exemple configure uniquement les nœuds contenant le contrôleur de cluster.

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850

    Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur l'onglet Configuration. Un message devrait vous indiquer que les nouveaux nœuds ont été ajoutés.

    Cliquez sur Continuer pour ignorer le message.

  3. Cliquez sur Modifications en attente en haut de la page :

    Si vous êtes en train de configurer un cluster à trois nœuds ou plus, un avertissement de l'ensemble de service de coordination s'affiche. Vous pouvez continuer. Vous déploierez un ensemble de service de coordination dans une étape séparée.

  4. Cliquez sur Appliquer les modifications et redémarrer et sur Confirmer pour confirmer le redémarrage de Tableau Server.

    Lorsque Tableau Server redémarre, les nœuds sont inclus avec la topologie minimum nécessaire.

Étape 6 : Déployer un ensemble de service de coordination

Si vous installez un total de trois nœuds ou plus, vous devriez également déployer un ensemble de service de coordination. Si vous ne le faites pas, vous verrez s'afficher un message d'avertissement à chaque fois que vous apportez des modifications à la configuration ou à la topologie du serveur. Vous pouvez ignorer ce message, mais il est recommandé de déployer un ensemble de service de coordination multinœud.

Lorsque vous installez Tableau Server, une seule instance du service de coordination est installée sur le nœud initial. TSM et Tableau Server dépendent du service de coordination pour fonctionner correctement. Ainsi, pour fournir la redondance et assurer la disponibilité sur des installations distribuées, configurez des instances supplémentaires du service de coordination en déployant un ensemble de service de coordination. Les ensembles de service de coordination sont installés avec une, trois ou cinq instances du service de coordination. Dans une installation à trois nœuds de Tableau Server, le nombre recommandé d'instances de service de coordination est de trois, un sur chaque nœud.

N'essayez pas de déployer un ensemble de service de coordination s'il y a d'autres modifications en attente. Ignorez ou appliquez toute modification en attente avant de déployer un nouvel ensemble de service de coordination.

Remarque : cette opération inclut des étapes que vous devrez peut-être effectuer avec la ligne de commande TSM.

Les étapes suivantes montrent comment déployer un nouvel ensemble de service de coordination sur un cluster Tableau Server existant à trois nœuds et nettoyer l'ancien ensemble.

  1. Sur le nœud initial, ouvrez une session de terminal.

  2. Arrêter Tableau Server :

    tsm stop

    Si vous y êtes invité, connectez-vous en tant qu'administrateur TSM.

    Certains processus TSM continueront de s'exécuter, notamment le contrôleur d'administration et l'agent d'administration.

  3. Vérifiez qu'il n'y a aucune modification en attente :

    tsm pending-changes list

    S'il y a des modifications en attente, vous devez les ignorer ou les appliquer. L'application des modifications en attente demande un certain temps :

    • Rejetez les modifications :

      tsm pending-changes discard
    • ou

    • Appliquez les modifications :

      tsm pending-changes apply

    Attendez la fin de la commande et le retour à l'invite système.

  4. Obtenez les ID de nœud pour chaque nœud du cluster :

    tsm topology list-nodes -v

  5. Utilisez la commande tsm topology deploy-coordination-service pour ajouter un ensemble de service de coordination en ajoutant le service de coordination aux nœuds spécifiés. Vous devez spécifier le ou les nœuds auxquels le service de coordination doit être ajouté, en utilisant l'ID de nœud réel pour identifier chaque nœud. La commande transforme également le nouvel ensemble en ensemble de « production » (l'ensemble en cours d'utilisation) et supprime l’ancien ensemble, sauf en cas d’échec du déploiement. Dans ce cas, voir l’étape 6 ci-dessous.

    Remarque : une invite « y/n » (oui/non) s’affiche confirmant qu’un redémarrage du serveur aura lieu. Pour exécuter la commande sans entrée, incluez l'option --ignore-prompt.

    Par exemple, déployez le service de coordination sur l'ensemble des trois nœuds d'un cluster à trois nœuds, où les nœuds sont appelés node1, node2 et node3 :

    tsm topology deploy-coordination-service -n node1,node2,node3

    Attendez la fin de la commande et le retour à l'invite système.

  6. (Facultatif) Si le déploiement échoue, vous devez exécuter la commande tsm topology cleanup-coordination-service pour supprimer l’ensemble déployé sans succès. Pour plus de détails sur l’exécution de la commande, voir tsm topology cleanup-coordination-service.

  7. Démarrez Tableau Server :

    tsm start

Pour plus d'informations et de détails sur le déploiement d'un nouvel ensemble de service de coordination, consultez Déployer un ensemble de service de coordination.

Étape 7 : configurer le service des fichiers client (CFS) sur les nœuds supplémentaires

Configurez CFS sur des nœuds supplémentaires. Nous vous recommandons d’ajouter CFS à chaque nœud exécutant le service de coordination.

Remarque : cette opération inclut des étapes que vous devrez peut-être effectuer avec la ligne de commande TSM.

  1. Sur le nœud initial, ouvrez une session de terminal.

  2. Trouvez l'ID de nœud pour le nœud auquel vous ajoutez CFS :

    tsm topology list-nodes -v

  3. Ajoutez CFS sur le nœud en spécifiant le nœud, le processus et une seule instance.

    Par exemple, cette commande ajoute une instance de CFS à node2 :

    tsm topology set-process -n node2 -pr clientfileservice -c 1

    Si vous tentez d’ajouter une instance de CFS à un nœud qui est déjà configuré avec CFS, un message d’erreur vous indique qu’il existe déjà une instance sur le nœud.

    Pour ajouter CFS à des nœuds supplémentaires, répétez cette étape pour chaque nœud.

  4. Appliquez les modifications :

    tsm pending-changes apply

Étape 8 : Configurer les processus pour le nœud 2

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850

    Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur l'onglet Configuration.

  3. Spécifiez les processus et le nombre d'instances qui devraient s'exécuter sur le premier nœud supplémentaire.

    Dans cet exemple :

    1. Sélectionnez Passerelle.

    2. Définissez le nombre de Serveur d'applications (vizportal) sur 2.

    3. Définissez le nombre de VizQL Server sur 2.

    4. Définissez le nombre de Serveur de cache sur 2.

    5. Définissez le nombre de Backgrounder sur 2.

      L'ajout d'un backgrounder à un nœud ajoute également une instance du moteur de données si le nœud n'en comporte pas déjà un.

    6. Définissez le nombre de Serveur de données sur 2.

    7. Sélectionnez Répertoire de fichiers.

    8. Sélectionnez Référentiel (pgsql).

    9. Sélectionnez Service de métriques.

    10. Sélectionnez Service de messagerie.

    11. Sélectionnez Propriétés de sources de données.

    12. Sélectionnez Service d'exploration de contenu.

    13. Sélectionnez Service de collections.

    14. Sélectionnez Serveur de recherche et d’indexation.

    Les processus spécifiques et le nombre de processus que vous configurez dépendent de l'environnement et des besoins de votre organisation. Certains processus sont ajoutés automatiquement lorsque vous ajoutez un autre processus. Pour plus d'informations, consultez Configurer les nœuds et Processus Tableau Server.

    Remarque: l'interface utilisateur Web TSM vous limite à un maximum de 8 instances de processus vous permettant de choisir le nombre d'instances. Pour configurer plus d'instances que ce nombre, utilisez la ligne de commande et la commande TSM topology set-process . Pour plus d'informations, consultez tsm topology set-process.

Étape 9 : Configurer les processus pour le nœud 3

  1. Dans TSM, dans l'onglet Configuration, spécifiez les processus et le nombre d'instances qui devraient s'exécuter sur le second nœud supplémentaire.

    Dans cet exemple :

    1. Sélectionnez Passerelle.

    2. Définissez le nombre de Serveur d'applications (vizportal) sur 2.

    3. Définissez le nombre de VizQL Server sur 2.

    4. Définissez le nombre de Serveur de cache sur 2.

    5. Définissez le nombre de Backgrounder sur 2.

      L'ajout d'un backgrounder à un nœud ajoute également une instance du moteur de données si le nœud n'en comporte pas déjà un.

    6. Définissez le nombre de Serveur de données sur 2.

    7. Sélectionnez Répertoire de fichiers.

    8. Sélectionnez Service de métriques.

    9. Sélectionnez Propriétés de sources de données.

    10. Sélectionnez Service d'exploration de contenu.

    11. Sélectionnez Service de collections.

    12. Sélectionnez Serveur de recherche et d'indexation.

  2. Cliquez sur Modifications en attente en haut de la page :

    La liste des modifications en attente apparaît.

  3. Cliquez sur Appliquer les modifications et redémarrer et sur Confirmer pour confirmer le redémarrage de Tableau Server.

Étape 1 : Installer le nœud initial

Consultez Installer et configurer Tableau Server.

Étape 2 : Générer un fichier bootstrap pour les nœuds supplémentaires

Pour installer Tableau Server sur des ordinateurs supplémentaires, vous utilisez le même programme d'installation que pour le nœud initial, en même temps qu'un fichier « bootstrap » que vous générez sur le nœud initial.

Important : Le fichier bootstrap contient une copie du fichier de magasin de clés principal utilisé pour le cryptage des secrets de configuration. Le fichier peut également contenir des informations d'identification valides pour une durée prédéterminée (voir tabadmincontroller.auth.expiration.minutes) et servir de cookie de session. Nous vous recommandons vivement de prendre des mesures supplémentaires pour sécuriser le fichier bootstrap.

L’ensemble de commandes suivant fournit un exemple de méthode pour crypter la sortie du fichier bootstrap. Cette méthode est similaire au processus de cryptage décrit plus en détail dans Sécurisation des secrets pour les opérations d'importation et d'exportation.

Notez toutefois que la méthode ici doit être transmise sous forme d’arguments distincts avec les opérateurs de fin && \comme suit :

mkfifo -m 600 /tmp/secure1 && \

tsm topology nodes get-bootstrap-file --file /tmp/secure1 && \

gpg --symmetric --batch --yes --passphrase-file ~/.secrets/pgppassphrase.txt --cipher-algo AES256 --output encrypted.enc < /tmp/secure1 && \

rm /tmp/secure1

  1. Après avoir installé Tableau Server sur le nœud initial, générez le fichier bootstrap du nœud.

  2. Sur le nœud initial, ouvrez une session de terminal.

  3. Entrez cette commande pour générer le fichier bootstrap :

    tsm topology nodes get-bootstrap-file --file <path\file>.json

    Par défaut, les informations d'identification intégrées sont incluses dans le fichier bootstrap par défaut. Si vous ne souhaitez pas que le fichier bootstrap inclut des informations d'identification, utilisez l'option -nec ou --no-embedded-credentials :

    tsm topology nodes get-bootstrap-file --file <path\file>.json --no-embedded-credentials.

    Si vous souhaitez désactiver complètement la possibilité d'inclure des informations d'identification intégrées dans les fichiers bootstrap des nœuds, vous pouvez définir une option de configuration pour le serveur. Consultez features.PasswordlessBootstrapInit pour plus de détails.

Étape 3 : Installer et initialiser le nœud 2

  1. Copiez le programme d'installation original que vous avez utilisé sur le premier ordinateur en même temps que le fichier de bootstrap que vous avez généré et placez-les dans un emplacement accessible depuis le nouvel ordinateur auquel vous ajoutez Tableau Server. Ce peut être un partage réseau monté ou directement sur le nouvel ordinateur.

  2. Si vous exécutez un pare-feu local, vous devez configurer des règles de pare-feu pour tous les nœuds du cluster. Pour plus d'informations, consultez Configurer le pare-feu local.

  3. Sur le nouveau nœud, exécutez le programme d'installation de Tableau Server :

    Utilisez le gestionnaire de packages pour installer le package Tableau Server.

    Vous devez installer la nouvelle version au même emplacement que la version existante. L'emplacement d'installation doit être le même sur tous les nœuds. N'effectuez pas l'installation dans un emplacement utilisant un lien symbolique ou dans un répertoire d'un volume Network File System (NFS).

    • Sur les distributions de type RHEL, dont CentOS, vous avez la possibilité d'installer Tableau sur un emplacement autre que celui par défaut.

      • Emplacement par défaut : pour installer sur l’emplacement par défaut (/opt/tableau/tableau_server), exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

        sudo yum update

        sudo yum install tableau-server-<version>.x86_64.rpm

      • Emplacement autre que par défaut : pour installer sur un emplacement autre que celui par défaut, vous devez utiliser rpm -i. Vous devrez également installer tous les packages dépendants. Voir la remarque ci-dessous.

        Exécutez la commande suivante :

        sudo rpm -i --prefix /preferred/install/path tableau-server.rpm

      Remarque : lorsque vous utilisez yum pour installer Tableau Server, tous les packages dépendants sont automatiquement téléchargés et installés. Il s'agit de la méthode préférée pour installer Tableau. Si vou souhaitez installer sur un emplacement autre que par défaut, que votre entreprise ne vous autorise pas à utiliser yum et que vous devez procéder à l'installation à l'aide de rpm -i, vous devez également installer tous les packages dépendants séparément. Pour plus d'informations sur l'installation de packages dépendants, consultez Installation de Tableau Server dans un environnement air gap fonctionnant sous Linux.

    • Sur Ubuntu, exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

      sudo apt-get update
      sudo apt-get upgrade
      sudo apt-get -y install gdebi-core
      sudo gdebi -n tableau-server-<version>_amd64.deb
      
  4. Pour initialiser les communications entre votre nouveau nœud et le nœud initial, exécutez le script initialize-tsm qui est installé lors de l'installation de Tableau Server.

    Sur le nouveau nœud :

    Accédez au répertoire scripts :

    cd /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code>/
     : met à jour les paramètres de l'environnement.
  5. Exécutez le script initialize-tsm :

    sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json --accepteula
    • Utilisez l'indicateur -b pour fournir le chemin d'accès du fichier bootstrap que vous avez copié sur l'ordinateur. Si vous avez chiffré le fichier bootstrap, vous devez transmettre le fichier comme décrit dans Sécurisation des secrets pour les opérations d'importation et d'exportation.

    • Si le fichier bootstrap a été généré sans informations d'identification intégrées, utilisez l'indicateur -u pour spécifier le nom d'utilisateur de l'utilisateur administratif sur le nœud initial. Il s'agit du nom d'un utilisateur administrateur sur l'ordinateur, et non pas de l'administrateur de Tableau Server. Vous serez invité à saisir le mot de passe utilisateur. Pour plus d'informations, consultez tsm topology nodes get-bootstrap-file.

      sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json -u <admin-user-on-first-node> --accepteula

      Important : vous devez entrer les informations d'identification du même utilisateur que vous avez utilisées durant le processus d'installation sur le nœud initial.

    • L'indicateur --accepteula accepte le contrat de licence de l'utilisateur final (CLUF) de Tableau Server. Le CLUF est disponible à l'emplacement suivant :

      /opt/tableau/tableau_server/packages/docs.<version_code>/EULA.rtf

Étape 4 : Installer et initialiser le nœud 3

Installer Tableau Server sur le nœud 3 :

  1. Copiez le programme d'installation original que vous avez utilisé sur le premier ordinateur en même temps que le fichier de bootstrap que vous avez généré et placez-les dans un emplacement accessible depuis le nouvel ordinateur auquel vous ajoutez Tableau Server. Ce peut être un partage réseau monté ou directement sur le nouvel ordinateur.

  2. Si vous exécutez un pare-feu local, vous devez configurer des règles de pare-feu pour tous les nœuds du cluster. Pour plus d'informations, consultez Configurer le pare-feu local.

  3. Sur le nouveau nœud, exécutez le programme d'installation de Tableau Server :

    Utilisez le gestionnaire de packages pour installer le package Tableau Server.

    Vous devez installer la nouvelle version au même emplacement que la version existante. L'emplacement d'installation doit être le même sur tous les nœuds. N'effectuez pas l'installation dans un emplacement utilisant un lien symbolique ou dans un répertoire d'un volume Network File System (NFS).

    • Sur les distributions de type RHEL, dont CentOS, vous avez la possibilité d'installer Tableau sur un emplacement autre que celui par défaut.

      • Emplacement par défaut : pour installer sur l’emplacement par défaut (/opt/tableau/tableau_server), exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

        sudo yum update

        sudo yum install tableau-server-<version>.x86_64.rpm

      • Emplacement autre que par défaut : pour installer sur un emplacement autre que celui par défaut, vous devez utiliser rpm -i. Vous devrez également installer tous les packages dépendants. Voir la remarque ci-dessous.

        Exécutez la commande suivante :

        sudo rpm -i --prefix /preferred/install/path tableau-server.rpm

      Remarque : lorsque vous utilisez yum pour installer Tableau Server, tous les packages dépendants sont automatiquement téléchargés et installés. Il s'agit de la méthode préférée pour installer Tableau. Si vou souhaitez installer sur un emplacement autre que par défaut, que votre entreprise ne vous autorise pas à utiliser yum et que vous devez procéder à l'installation à l'aide de rpm -i, vous devez également installer tous les packages dépendants séparément. Pour plus d'informations sur l'installation de packages dépendants, consultez Installation de Tableau Server dans un environnement air gap fonctionnant sous Linux.

    • Sur Ubuntu, exécutez les commandes suivantes, où <version> est formaté en tant que maintenance majeure-mineure (ex. : 2019-2-5) :

      sudo apt-get update
      sudo apt-get upgrade
      sudo apt-get -y install gdebi-core
      sudo gdebi -n tableau-server-<version>_amd64.deb
      
  4. Pour initialiser les communications entre votre nouveau nœud et le nœud initial, exécutez le script initialize-tsm qui est installé lors de l'installation de Tableau Server.

    Sur le nouveau nœud :

    Accédez au répertoire scripts :

    cd /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code>/
     : met à jour les paramètres de l'environnement.
  5. Exécutez le script initialize-tsm :

    sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json --accepteula
    • Utilisez l'indicateur -b pour fournir le chemin d'accès du fichier bootstrap que vous avez copié sur l'ordinateur. Si vous avez chiffré le fichier bootstrap, vous devez transmettre le fichier comme décrit dans Sécurisation des secrets pour les opérations d'importation et d'exportation.

    • Si le fichier bootstrap a été généré sans informations d'identification intégrées, utilisez l'indicateur -u pour spécifier le nom d'utilisateur de l'utilisateur administratif sur le nœud initial. Il s'agit du nom d'un utilisateur administrateur sur l'ordinateur, et non pas de l'administrateur de Tableau Server. Vous serez invité à saisir le mot de passe utilisateur. Pour plus d'informations, consultez tsm topology nodes get-bootstrap-file.

      sudo ./initialize-tsm -b /path/to/<bootstrap>.json -u <admin-user-on-first-node> --accepteula

      Important : vous devez entrer les informations d'identification du même utilisateur que vous avez utilisées durant le processus d'installation sur le nœud initial.

    • L'indicateur --accepteula accepte le contrat de licence de l'utilisateur final (CLUF) de Tableau Server. Le CLUF est disponible à l'emplacement suivant :

      /opt/tableau/tableau_server/packages/docs.<version_code>/EULA.rtf

Étape 5 : Ajouter un processus aux nœuds supplémentaires

  1. Sur le nœud initial, configurez une instance de contrôleur de cluster sur chaque nœud supplémentaire :

    tsm topology set-process -n <nodeID_second-node> -pr clustercontroller -c 1

    tsm topology set-process -n <nodeID_third-node> -pr clustercontroller -c 1

  2. Appliquez les modifications de configuration du nœud :

    tsm pending-changes apply --ignore-warnings

    Un avertissement relatif au déploiement d'un ensemble de service de coordination s'affiche si vous avez déployé un cluster à trois nœuds. Utilisez l'option --ignore-warnings pour appliquer les changements de configuration en dépit de l'avertissement. À l'étape suivante, vous allez déployer un nouvel ensemble de service de coordination.

Étape 6 : Déployer un ensemble de service de coordination

Si vous installez un total de trois nœuds ou plus, vous devriez également déployer un ensemble de service de coordination. Si vous ne le faites pas, vous verrez s'afficher un message d'avertissement à chaque fois que vous apportez des modifications à la configuration ou à la topologie du serveur. Vous pouvez ignorer ce message, mais il est recommandé de déployer un ensemble de service de coordination multinœud.

Lorsque vous installez Tableau Server, une seule instance du service de coordination est installée sur le nœud initial. TSM et Tableau Server dépendent du service de coordination pour fonctionner correctement. Ainsi, pour fournir la redondance et assurer la disponibilité sur des installations distribuées, configurez des instances supplémentaires du service de coordination en déployant un ensemble de service de coordination. Les ensembles de service de coordination sont installés avec une, trois ou cinq instances du service de coordination. Dans une installation à trois nœuds de Tableau Server, le nombre recommandé d'instances de service de coordination est de trois, un sur chaque nœud.

N'essayez pas de déployer un ensemble de service de coordination s'il y a d'autres modifications en attente. Ignorez ou appliquez toute modification en attente avant de déployer un nouvel ensemble de service de coordination.

Remarque : cette opération inclut des étapes que vous devrez peut-être effectuer avec la ligne de commande TSM.

Les étapes suivantes montrent comment déployer un nouvel ensemble de service de coordination sur un cluster Tableau Server existant à trois nœuds et nettoyer l'ancien ensemble.

  1. Sur le nœud initial, ouvrez une session de terminal.

  2. Arrêter Tableau Server :

    tsm stop

    Si vous y êtes invité, connectez-vous en tant qu'administrateur TSM.

    Certains processus TSM continueront de s'exécuter, notamment le contrôleur d'administration et l'agent d'administration.

  3. Vérifiez qu'il n'y a aucune modification en attente :

    tsm pending-changes list

    S'il y a des modifications en attente, vous devez les ignorer ou les appliquer. L'application des modifications en attente demande un certain temps :

    • Rejetez les modifications :

      tsm pending-changes discard
    • ou

    • Appliquez les modifications :

      tsm pending-changes apply

    Attendez la fin de la commande et le retour à l'invite système.

  4. Obtenez les ID de nœud pour chaque nœud du cluster :

    tsm topology list-nodes -v

  5. Utilisez la commande tsm topology deploy-coordination-service pour ajouter un ensemble de service de coordination en ajoutant le service de coordination aux nœuds spécifiés. Vous devez spécifier le ou les nœuds auxquels le service de coordination doit être ajouté, en utilisant l'ID de nœud réel pour identifier chaque nœud. La commande transforme également le nouvel ensemble en ensemble de « production » (l'ensemble en cours d'utilisation) et supprime l’ancien ensemble, sauf en cas d’échec du déploiement. Dans ce cas, voir l’étape 6 ci-dessous.

    Remarque : une invite « y/n » (oui/non) s’affiche confirmant qu’un redémarrage du serveur aura lieu. Pour exécuter la commande sans entrée, incluez l'option --ignore-prompt.

    Par exemple, déployez le service de coordination sur l'ensemble des trois nœuds d'un cluster à trois nœuds, où les nœuds sont appelés node1, node2 et node3 :

    tsm topology deploy-coordination-service -n node1,node2,node3

    Attendez la fin de la commande et le retour à l'invite système.

  6. (Facultatif) Si le déploiement échoue, vous devez exécuter la commande tsm topology cleanup-coordination-service pour supprimer l’ensemble déployé sans succès. Pour plus de détails sur l’exécution de la commande, voir tsm topology cleanup-coordination-service.

  7. Démarrez Tableau Server :

    tsm start

Pour plus d'informations et de détails sur le déploiement d'un nouvel ensemble de service de coordination, consultez Déployer un ensemble de service de coordination.

Étape 7 : configurer le service des fichiers client (CFS) sur les nœuds supplémentaires

Configurez CFS sur des nœuds supplémentaires. Nous vous recommandons d’ajouter CFS à chaque nœud exécutant le service de coordination.

Remarque : cette opération inclut des étapes que vous devrez peut-être effectuer avec la ligne de commande TSM.

  1. Sur le nœud initial, ouvrez une session de terminal.

  2. Trouvez l'ID de nœud pour le nœud auquel vous ajoutez CFS :

    tsm topology list-nodes -v

  3. Ajoutez CFS sur le nœud en spécifiant le nœud, le processus et une seule instance.

    Par exemple, cette commande ajoute une instance de CFS à node2 :

    tsm topology set-process -n node2 -pr clientfileservice -c 1

    Si vous tentez d’ajouter une instance de CFS à un nœud qui est déjà configuré avec CFS, un message d’erreur vous indique qu’il existe déjà une instance sur le nœud.

    Pour ajouter CFS à des nœuds supplémentaires, répétez cette étape pour chaque nœud.

  4. Appliquez les modifications :

    tsm pending-changes apply

Étape 8 : Configurer les processus pour le nœud 2

  1. Sur le nœud initial, définissez la topologie du nœud 2. La topologie spécifie les processus et le nombre d'instances de chaque processus qui doivent s'exécuter sur le nœud. Pour des détails sur la configuration des nœuds, consultez Configurer les nœuds. Le moteur de données sera ajouté automatiquement lorsque vous ajoutez d'autres processus. Pour des détails sur le moment où le moteur de données est ajouté, consultez Processus Tableau Server.

    1. Obtenez le paramètre node-id pour le nouveau nœud : tsm topology list-nodes -v
    2. Spécifiez les processus individuels qui s'exécuteront sur le nouveau nœud :

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr gateway -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr vizqlserver -c 2

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr vizportal -c 2

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr backgrounder -c 2

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr cacheserver -c 2

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr indexandsearchserver -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr dataserver -c 2

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr filestore -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr pgsql -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr metrics -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr activemqserver -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr tdsservice -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr contentexploration -c 1

      tsm topology set-process -n <node-id> -pr collections -c 1

  2. Appliquez les modifications de configuration du nœud. Un message vous invitera à redémarrer Tableau Server.

    tsm pending-changes apply

Étape 9 : Configurer les processus pour le nœud 3

Sur le nœud initial, définissez la topologie du nœud 3. La topologie spécifie les processus et le nombre d'instances de chaque processus qui doivent s'exécuter sur le nœud. Le moteur de données sera ajouté automatiquement lorsque vous ajoutez d'autres processus. Pour des détails sur le moment où le moteur de données est ajouté, consultez Processus Tableau Server.

  1. Obtenez le paramètre node-id pour le nouveau nœud :

    tsm topology list-nodes -v

  2. Spécifiez les processus individuels qui s'exécuteront sur le nouveau nœud :

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr gateway -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr vizqlserver -c 2

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr vizportal -c 2

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr backgrounder -c 2

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr cacheserver -c 2

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr indexandsearchserver -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr dataserver -c 2

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr filestore -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr metrics -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr tdsservice -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr contentexploration -c 1

    tsm topology set-process -n <node-id> -pr collections -c 1

  3. Appliquez la configuration du nœud. Un message vous invitera à redémarrer Tableau Server.

    tsm pending-changes apply
  4. Démarrez le serveur :

    tsm start

Étape 10 : Configurer les règles de pare-feu (facultatif)

Si vous utilisez un pare-feu local, vous devez configurer les règles de pare-feu pour tous les nœuds du cluster. Pour plus d'informations, consultez Configuration du pare-feu local et Configurer le pare-feu local.

Ajouter un équilibreur de charge

À ce stade, les trois nœuds disposent de passerelles qui servent à router des requêtes vers les processus de serveur disponibles. Toutes les passerelles sont actives, mais pour réduire le risque de temps d'immobilisation dans le cluster, vous pouvez configurer un équilibreur de charge. Pour plus d'informations, consultez Ajouter un équilibreur de charge.

Merci de vos commentaires !