Fonctions de nombre

Cet article présente les fonctions de nombre et leurs utilisations dans Tableau. Il montre également comment créer un calcul de nombre en utilisant un exemple.

Pourquoi utiliser des fonctions de nombre

Les fonctions de nombre vous permettent d'effectuer des calculs sur les valeurs de données qui se trouvent dans vos champs. Les fonctions de nombre peuvent uniquement être utilisées avec les champs contenant des valeurs numériques. Pour plus d'informations, consultez Types de données.

Par exemple, vous pouvez avoir un champ qui contient des valeurs pour la variance dans votre budget, intitulé Variance de budget. L'une des ces valeurs peut être -7. Vous pouvez utiliser la fonction ABS pour renvoyer la valeur absolue de ce nombre, et tous les autres nombres de ce champ.

Le calcul peut se présenter ainsi :

ABS[Budget Variance]

Ainsi, ABS(-7) = 7.

Fonctions de nombre disponibles dans Tableau

Fonction

Syntaxe

Description

ABS

ABS(number)

Renvoie la valeur absolue d'un nombre donné.

Exemples :

ABS(-7) = 7
ABS([Budget Variance])

Le deuxième exemple renvoie la valeur absolue pour tous les nombres contenus dans le champ Budget Variance.

ACOS

ACOS(number)

Renvoie l'arc cosinus d'un nombre donné. Le résultat est exprimé en radians.

Exemple :

ACOS(-1) = 3.14159265358979

ASIN

ASIN(number)

Renvoie l'arc sinus d'un nombre donné. Le résultat est exprimé en radians.

Exemple :

ASIN(1) = 1.5707963267949

ATAN

ATAN(number)

Renvoie l'arc tangente d'un nombre donné. Le résultat est exprimé en radians.

Exemple :

ATAN(180) = 1.5652408283942

ATAN2

ATAN2(y number, x number)

Renvoie l'arc tangente de deux nombres données (x et y). Le résultat est exprimé en radians.

Exemple :

ATAN2(2, 1) = 1.10714871779409

CEILING

CEILING(number)

Arrondit un chiffre au chiffre entier le plus proche ou à la valeur la plus importante.

Exemple :

CEILING(3.1415) = 4

Disponibilité par source de données :

Source de données Assistance
Microsoft Access Non pris en charge
Microsoft Excel Pris en charge
Fichier texte Pris en charge
Fichier statistique Pris en charge
Tableau Server Pris en charge
Actian Vector Non pris en charge
Amazon Aurora for MySQL Non pris en charge
Amazon EMR Hadoop Hive Pris en charge
Amazon Redshift Non pris en charge
Aster Database Non pris en charge
Cloudera Hadoop Pris en charge
DataStax Enterprise Pris en charge
EXASOL Non pris en charge
Firebird Non pris en charge
Google Analytics Pris en charge
Google BigQuery Pris en charge
Google Cloud SQL Non pris en charge
Google Sheets Non pris en charge
Hortonworks Hadoop Hive Pris en charge
IBM BigInsights Non pris en charge
IBM DB2 Non pris en charge
IBM PDA (Netezza) Non pris en charge
MapR Hadoop Hive Pris en charge
MarkLogic Non pris en charge
Microsoft Analysis Services Non pris en charge
Microsoft PowerPivot Non pris en charge
Microsoft SQL Server Pris en charge
MySQL Non pris en charge
Oracle Non pris en charge
Oracle Essbase Non pris en charge
Actian Matrix (ParAccel) Non pris en charge
Pivotal Greenplum Non pris en charge
PostgreSQL Non pris en charge
Progress OpenEdge Non pris en charge
Salesforce Pris en charge
SAP HANA Non pris en charge
SAP Sybase ASE Non pris en charge
SAP Sybase IQ Non pris en charge
Spark SQL Pris en charge
Splunk Non pris en charge
Teradata Non pris en charge
Teradata OLAP Connector Non pris en charge
Vertica Non pris en charge

COS

COS(number)

Renvoie le cosinus d'un angle. Spécifiez l'angle en radians.

Exemple :

COS(PI( ) /4) = 0.707106781186548

COT

COT(number)

Renvoie la cotangente d'un angle. Spécifiez l'angle en radians.

Exemple :

COT(PI( ) /4) = 1

DEGREES

DEGREES(number)

Convertit en degrés un nombre donné exprimé en radians.

Exemple :

DEGREES(PI( )/4) = 45.0

DIV

DIV(integer1, integer2)

Retourne la part d'entier d'une opération de division, à savoir entier1 divisé par entier2.

Exemple :

DIV(11,2) = 5

EXP

EXP(number)

Renvoie la valeur e élevée à la puissance du nombre donné.

Exemples :

EXP(2) = 7.389
EXP(-[Growth Rate]*[Time])

FLOOR

FLOOR(number)

Arrondit un nombre au nombre entier le plus proche de valeur inférieure ou égale.

Exemple :

FLOOR(3.1415) = 3

Disponibilité par source de données :

Source de données Assistance
Microsoft Access Non pris en charge
Microsoft Excel Pris en charge
Fichier texte Pris en charge
Fichier statistique Pris en charge
Tableau Server Pris en charge
Actian Vector Non pris en charge
Amazon Aurora for MySQL Non pris en charge
Amazon EMR Hadoop Hive Pris en charge
Amazon Redshift Non pris en charge
Aster Database Non pris en charge
Cloudera Hadoop Pris en charge
DataStax Enterprise Pris en charge
EXASOL Non pris en charge
Firebird Non pris en charge
Google Analytics Pris en charge
Google BigQuery Pris en charge
Google Cloud SQL Non pris en charge
Hortonworks Hadoop Hive Pris en charge
IBM BigInsights Non pris en charge
IBM DB2 Non pris en charge
IBM Netezza Non pris en charge
MapR Hadoop Hive Pris en charge
MarkLogic Non pris en charge
Microsoft Analysis Services Non pris en charge
Microsoft PowerPivot Non pris en charge
Microsoft SQL Server Pris en charge
MySQL Non pris en charge
Oracle Non pris en charge
Oracle Essbase Non pris en charge
ParAccel Non pris en charge
Pivotal Greenplum Non pris en charge
PostgreSQL Non pris en charge
Progress OpenEdge Non pris en charge
Salesforce Pris en charge
SAP HANA Non pris en charge
SAP Sybase ASE Non pris en charge
SAP Sybase IQ Non pris en charge
Spark SQL Pris en charge
Splunk Non pris en charge
Teradata Non pris en charge
Teradata OLAP Connector Non pris en charge
Vertica Non pris en charge

HEXBINX

HEXBINX(number, number)

Mappe des coordonnées x, y sur la coordonnée x de la classe hexagonale la plus proche. Les classes ayant une longueur latérale de 1, il est possible que vous deviez dimensionner les entrées.

HEXBINX et HEXBINY sont des fonctions de répartition en classe et de tracé pour des classes hexagonales. Les classes hexagonales offrent un moyen efficace et simple pour visualiser les données dans un plan x/y tel qu'une carte. Du fait que les classes sont hexagonales, chaque classe se rapproche d'un cercle et réduit l'écart de distance entre le point de données et le centre de la classe. Cela permet de rendre le clustering plus précis et informatif.

Exemple :

HEXBINX([Longitude], [Latitude])

HEXBINY

HEXBINY(number, number)

Mappe des coordonnées x, y sur la coordonnée y de la classe hexagonale la plus proche. Les classes ayant une longueur latérale de 1, il est possible que vous deviez dimensionner les entrées.

Exemple :

HEXBINY([Longitude], [Latitude])

LN

LN(number)

Renvoie le logarithme naturel d'un nombre. Renvoie la valeur Null si le nombre est inférieur ou égal à 0.

LOG

LOG(number [, base])

Renvoie le logarithme naturel d'un nombre pour la base donnée. Si la valeur de base n'est pas indiquée, la base 10 est utilisée.

MAX

MAX(number, number)

Renvoie la valeur maximum des deux arguments, qui doivent être du même type. Renvoie la valeur Null si l'un des arguments est Null. MAX peut également être appliqué à un seul champ dans un calcul d'agrégation.

Exemples :

MAX(4,7)
MAX(Sales,Profit)
MAX([First Name],[Last Name])

MIN

MIN(number, number)

Renvoie la valeur minimum des deux arguments, qui doivent être du même type. Renvoie la valeur Null si l'un des arguments est Null. MIN peut également être appliqué à un seul champ dans un calcul d'agrégation.

Exemples :

MIN(4,7)
MIN(Sales,Profit)
MIN([First Name],[Last Name])

PI

PI( )

Renvoie la constante numérique PI : 3.14159.

POWER

POWER(number, power)

Élève le nombre à la puissance indiquée.

Exemples :

POWER(5,2) = 52 = 25
POWER(Temperature, 2)

Vous pouvez également utiliser le symbole ^ :

5^2 = POWER(5,2) = 25

RADIANS

RADIANS(number)

Convertit en radians un nombre donné exprimé en degrés.

Exemple :

RADIANS(180) = 3.14159

ROUND

ROUND(number, [decimals])

Arrondit les nombres à un nombre donné de chiffres. L'argument decimals indique le nombre de points décimaux de précision à inclure dans le résultat final. Si la valeur decimals n'est pas indiquée, number est arrondi au nombre entier le plus proche.

Exemple :

Cet exemple arrondit toutes les valeurs de Sales à un nombre entier :

ROUND(Sales)

Certaines bases de données, telles que SQL Server, autorisent l'indication d'une valeur length, négative, où -1 arrondit number aux dizaines, -2 arrondit aux centaines, etc. Ce n'est pas le cas pour toutes les bases de données. Ce n'est par exemple pas le cas pour Excel ou Access.

SIGN

SIGN(number)

Renvoie le signe d'un nombre. Les valeurs renvoyées sont -1 si le nombre est négatif, 0 s'il est égal à zéro ou 1 s'il est positif.

Exemple :

Si la moyenne du champ des profits est négative, alors

SIGN(AVG(Profit)) = -1

SIN

SIN(number)

Renvoie le sinus d'un angle. Spécifiez l'angle en radians.

Exemples :

SIN(0) = 1.0
SIN(PI( )/4) = 0.707106781186548

SQRT

SQRT(number)

Renvoie la racine carrée d'un nombre.

Exemple :

SQRT(25) = 5

SQUARE

SQUARE(number)

Renvoie le carré d'un nombre.

Exemple :

SQUARE(5) = 25

TAN

TAN(number)

Renvoie la tangente d'un angle. Spécifiez l'angle en radians.

Exemple :

TAN(PI ( )/4) = 1.0

ZN

ZN(expression)

Renvoie l'expression si celle-ci n'est pas nulle ; sinon renvoie la valeur zéro. Utilisez cette fonction pour utiliser des valeurs égales à zéro au lieu de valeurs nulles.

Exemple :

ZN([Profit]) = [Profit]


Créer un de calcul de nombre

Suivez les étapes ci-dessous pour apprendre à créer un calcul de nombre.

  1. Dans Tableau Desktop, connectez-vous à la source de données Sample - Superstore enregistrée qui est fournie avec Tableau.

  2. Accédez à une feuille de calcul et sélectionnez Analyse > Créer un champ calculé.

  3. Dans l'éditeur de calcul qui s'ouvre, procédez comme suit :

    • Nommez le champ calculé Transaction de vente minimum

    • Entrez la formule suivante :

      MIN(Sales)

    • Lorsque vous avez terminé, cliquez sur OK.

Le nouveau calcul de nombre apparaît sous Mesures dans le volet Données. Comme vos autres champs, vous pouvez l'utiliser dans une ou plusieurs visualisations.

Lorsque Ventes minimum est placé sur Texte sur la fiche Repères dans la feuille de calcul, son nom est changé sur AGG(Vente minimum). Il indique qu'il ne peut pas être agrégé davantage, puisqu'il est déjà agrégé jusqu'au niveau de détail le plus faible (la valeur de ventes la plus petite pour tous les enregistrements).

Cet exemple montre les ventes minimum par catégorie.

Lorsque la sous-catégorie est intégrée dans la vue, les ventes minimum pour chaque sous-catégorie s'affichent.

Consultez également

Fonctions dans Tableau

Fonctions de Tableau (par ordre alphabétique)

Fonctions de Tableau (par catégorie)

Mise en forme des calculs dans Tableau

Merci de vos commentaires !