Vous pouvez apporter des personnalisations à une connexion en utilisant un fichier TDC.

Si vous personnalisez une connexion basée sur JDBC, vous pouvez également apporter des personnalisations dans un fichier PROPERTY. Pour plus de détails, consultez Utiliser un fichier PROPERTIES pour personnaliser une connexion JDBC.

Utiliser un fichier TDC pour personnaliser une connexion

Les fichiers TDC (Tableau Datasource Customization) sont des fichiers XML portant une extension de fichier « .tdc ». Ces fichiers sont utilisés pour personnaliser les paramètres spécifiques à Tableau. Pour une connexion basée sur ODBC, vous pouvez également utiliser un fichier TDC pour définir les parties des normes ODBC et SQL prises en charge par le pilote ODBC.

Un fichier TDC contient un nom de fournisseur, un nom de pilote et une section <connection-customization>. Pour un connecteur intégré, le nom du fournisseur et le nom du pilote doivent correspondre au nom de classe du connecteur. Dans la plupart des cas, le nom du fournisseur correspond au nom du pilote. Deux noms de fournisseurs génériques sont utilisés pour les connecteurs Autres bases de données :

  • Pour le connecteur Autres bases de données (JDBC), le nom du fournisseur requis est « genericjdbc ».
  • Pour le connecteur Autres bases de données (ODBC), le nom du fournisseur requis est « genericodbc ».

Si une section de personnalisation est déjà activée pour des classeurs ou des sources de données existants, Tableau utilise uniquement les personnalisations qu'il définit et non celles définies dans le fichier TDC.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation d'un fichier TDC avec Tableau Server(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) dans la base de connaissances de Tableau.

Important : Tableau ne teste pas et ne prend pas en charge les fichiers TDC. Ces fichiers devraient être utilisés en tant qu'un outil pour explorer or résoudre occasionnellement les problèmes de votre connexion de données. La création et le maintien de fichiers TDC nécessitent une modification manuelle prudente et il n'y a aucune prise en charge du partage de ces fichiers.

Structure d'un fichier TDC

Chaque fichier TDC suit cette structure de base :

<connection-customization class=DSCLASS enabled='true' version='10.0'>
    <vendor name=VENDOR />
    <driver name=DRIVER />
    <customizations>
        <customization name='CAP_FAST_METADATA' value='yes'/>
        ...
    </customizations>
</connection-customization>

Un fichier TDC comporte trois sections principales :

  • Variables de personnalisation de la connexion
  • Noms du fournisseur et du pilote
  • Les personnalisations elles-mêmes

La section connection-customization comporte les éléments suivants :

  • Classe La source de données à laquelle vous souhaitez vous connecter et que vous souhaitez personnaliser.
  • Activé Indique si les personnalisations de la connexion du fichier TDC sont appliquées. Dans le fichier TDC, définissez toujours sur « true ».
  • Version Tableau ignore le numéro de version.

La section suivante est cruciale car elle identifie le nom du fournisseur et le nom du pilote du fournisseur de la base de données pour la source de données de ce fichier TDC. Chaque fichier TDC ne peut être lié qu'à un seul type de source de données. Pour nos sources de données natives, ces noms doivent tous deux correspondre au nom de classe de la source de données, par exemple « Teradata » pour nos connexions Teradata. Pour les sources de données ODBC, le nom du fournisseur et le nom du pilote du fichier TDC doivent correspondre à ce qui est déclaré à Tableau par la base de données et le pilote, par exemple, « SQLite » et « Pilote SQLite3 ODBC », respectivement.

La dernière section énumère les personnalisations de connexion réelles.

Pour plus d'informations, consultez Personnalisations des fonctionnalités JDBC dans Tableau.

Utiliser un fichier PROPERTIES pour personnaliser une connexion JDBC

Les fichiers PROPERTIES sont utilisés par JDBC et transmis directement au pilote JDBC. Il s’agit de fichiers en texte simple avec une extension de nom de fichier « .properties ». Ils contiennent des paires clé/valeur pour chaque paramètre de connexion.

L’utilisation d’un fichier PROPERTIES avec une connexion JDBC est similaire à l’utilisation du paramètre odbc-connect-string-extras dans un fichier TDC pour les connexions ODBC.

Remarque : un fichier PROPERTIES doit être au format Latin-1 (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/.properties(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)). Toutefois, tant qu’il ne contient que des caractères ASCII, vous pouvez enregistrer le fichier en toute sécurité au format UTF-8 sans BOM (byte order mark, ou marque d’ordre d’octet).

Dans le fichier, placez chaque paire clé/valeur sur sa propre ligne sans délimiteur. Donnez au fichier le même nom que son connecteur correspondant, mais avec une extension de nom de fichier « .properties ». Par exemple, le fichier PROPERTIES pour le connecteur SAP HANA serait « saphana.properties ».

Pour Tableau Desktop, placez les fichiers PROPERTIES dans ce dossier :

My Tableau Repository/Datasources

Pour activer un fichier PROPERTIES pour Tableau Server, placez-le dans ce dossier pour chaque nœud de serveur :

  • Windows : ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\vizqlserver\Datasources
  • Linux : /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/vizqlserver/Datasources/

Une fois que vous avez enregistré le fichier à l’emplacement correct, les propriétés sont appliquées à toutes les connexions JDBC pour ce même type de source de données.

Publier un classeur à l’aide d'une connexion basée JDBC

Pour publier un classeur depuis une connexion JDBC, vous devez inclure une copie du fichier PROPERTIES à la fois sur les ordinateurs Tableau Desktop et Tableau Server.

Voir également

Personnaliser la chaîne de connexion pour un connecteur natif(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) - Cet article de la Communauté Tableau décrit comment modifier la connexion établie avec un connecteur natif en utilisant la personnalisation odbc-connect-string-extras.

Merci de vos commentaires !