Actualiser les fichiers de sortie du flux depuis la ligne de commande

Remarque : le contenu de cette rubrique ne s’applique qu’à Tableau Prep Builder.

Vous pouvez exécuter votre flux depuis la ligne de commande pour actualiser votre sortie de flux au lieu d’exécuter le flux depuis Tableau Prep Builder. Vous pouvez exécuter un flux à la fois à l’aide de cette méthode. Cette option est disponible à la fois sur les ordinateurs Windows et Mac sur lesquels Tableau Prep Builder est installé.

Remarque : si vous utilisez l’authentification unique, les flux en cours d’exécution à partir de la ligne de commande ne sont pas disponibles. Vous pouvez exécuter les flux depuis Tableau Prep Builder à la place.

Limitations du connecteur :

  • Connecteurs JDBC ou ODBC : les flux qui incluent ces connecteurs peuvent être exécutés depuis la ligne de commande à compter de la version 2019.2.3.
  • Connecteurs dans le cloud : les flux qui incluent des connecteurs dans le cloud, tels que Google BigQuery, ne peuvent pas être exécutés depuis la ligne de commande. Au lieu de cela, exécutez le flux manuellement ou exécutez le flux de manière programmée dans Tableau Server ou Tableau Online à l’aide de Tableau Prep Conductor. Pour plus d'informations, consultez Actualiser les données de flux.

Pour les ordinateurs Windows, vous pouvez également programmer ce processus à l'aide du Planificateur de tâches Windows. Pour plus d’informations, consultez Planificateur de tâches(Link opens in a new window) dans l’aide en ligne de Microsoft.

Lorsque vous exécutez des flux depuis la ligne de commande, Tableau Prep Builder actualise toutes les sorties du flux à l’aide des paramètres des étapes de sortie spécifiées dans Tableau Prep Builder. Pour savoir comment spécifier vos emplacements de sortie, consultez Créer des fichiers d’extrait de données et des sources de données publiées(Link opens in a new window). Pour plus d’informations sur la configuration de vos options d’écriture (version 2020.2.1 et versions ultérieures), consultez Configurer les options d’écriture.

Avant d'exécuter le flux

Pour exécuter le flux depuis la ligne de commande, vous aurez besoin de privilèges d’administrateur sur l’ordinateur où vous exécutez le flux et vous aurez besoin des informations suivantes :

  • Chemin d'accès sur lequel Tableau Prep Builder est installé.

  • En cas de connexion à des bases de données et de publication de fichiers de sortie sur un serveur ou une base de données (version 2020.3.1 et versions ultérieures), créez un fichier d’identifiants .json qui inclut toutes les informations d'identification nécessaires.

  • Chemin d'accès hébergeant le fichier de flux Tableau (.tfl).

Exigences du fichier d’identifiants .json

Remarque : les fichiers d'identifiants .json ne sont pas requis si le flux se connecte et envoie la sortie à des fichiers locaux, à des fichiers stockés sur un partage réseau ou à des fichiers de données entrantes utilisant l'authentification Windows (SSPI). Pour plus d'informations sur l'authentification Windows, consultez Modèle SSPI(Link opens in a new window) dans l'aide en ligne de Microsoft.

Tableau Prep Builder utilise les informations du fichier de flux et du fichier .json d'identifiants pour exécuter le flux dans le cas de connexions distantes. Par exemple, le nom de la base de données pour vos connexions à distance et le nom du projet pour vos fichiers de sortie proviennent du flux, et le nom du serveur et les identifiants de connexion proviennent du fichier d’identifiants .json.

  • Si vous comptez réutiliser le fichier, placez-le dans un dossier où il ne sera pas écrasé par le processus d'installation de Tableau Prep Builder.
  • Si vous exécutez un flux qui inclut l’un des éléments suivants, vous devez inclure un fichier .json qui inclut les informations d’identification requises pour vous connecter.
    • Connectez-vous à des fichiers de base de données ou des sources de données publiées.
    • La sortie est publiée sur un serveur ou sur une base de données ( depuis la version 2020.3.1).
    • Le flux inclut des étapes de script pour Rserve ou TabPy. Le fichier .json doit inclure les informations d’identification requises pour se connecter à ces services. Pour plus d’informations, consultez les exigences du tableau pour votre version ci-dessous.
  • Les informations d’identification spécifiées dans votre flux et celles incluses dans votre fichier .json doivent correspondre, sinon le flux ne s’exécutera pas.
  • Lorsque vous exécutez le processus, le nom d'hôte, le port et le nom d'utilisateur sont utilisés pour trouver la connexion correspondante dans le fichier de flux Tableau (.tfl) et mis à jour avant l'exécution du processus. L'ID de port et l'ID de site sont facultatifs si vos connexions ne requièrent pas ces informations.
  • Si vous vous connectez à une source de données publiée, incluez les valeurs hostname, contentUrl et port (80 pour http et 443 pour https) dans les connexions d'entrée. Le nom d'hôte est nécessaire pour trouver la connexion correspondante dans le fichier de flux Tableau (. tfl). Quant à contentUrl et au port, ils servent à établir la connexion au serveur.

  • Si vous vous connectez à Tableau Online, incluez le port (80 ou 443) dans les connexions d’entrée pour le pod auquel vous vous connectez. Pour plus d’informations sur Tableau Online, consultez Connexions Tableau Bridge à Tableau Online(Link opens in a new window) dans l’aide en ligne de Tableau Online.

Selon votre version de Tableau Prep Builder, vos informations d’identification peuvent être mises en forme différemment. Cliquez sur l’onglet ci-dessous pour afficher le format des informations d'identification pour votre version de Tableau Prep Builder.

Selon vos connexions, incluez vos informations d’identification de serveur ou de base de données, ou les deux. Lorsque votre flux se connecte et envoie les sorties au même serveur ou à la même base de donnée, vous n’avez qu’à inclure un seul bloc dans le fichier .json. Si vous vous connectez à un serveur ou à une base de données qui utilise des informations d’identification différentes, utilisez un tableau délimité par virgule.

Connexions serveur Connexions de base de données Connexions Rserver ou Tableau Python

Nom du bloc de connexion : « tableauServerConnections »

Incluez les données suivantes dans le tableau :

  • serverUrl (nom du serveur)
  • contentUrl (ID de site. Apparaît après /site/ dans l'URL de Tableau Server ou Tableau Online, par exemple « https://my.server/#/site/mysite » : "contentUrl": "mysite".)
  • port (ID de port)
  • username
  • password

Nom du bloc de connexion : « databaseConnections »

Incluez les données suivantes dans le tableau :

  • nom d'hôte (nom du serveur)
  • port (ID de port)
  • username
  • password

N’incluez ce tableau que si votre flux inclut des étapes de script pour R ou TabPy.

Nom du bloc de connexion : « extensions »

Incluez les données suivantes dans le tableau :

  • extensionName : spécifiez "rSupport" ou "pythonSupport"
  • régulier : incluez « nost » et « port ». Vous pouvez également inclure « username » ou « sslCertificate » (contenu de votre fichier public .pem codé comme chaîne base64) le cas échéant.
  • sensible : incluez « password » si vous en utilisez un. Sinon, incluez un tableau vierge.

Remarque: ContentUrl est toujours requis dans le fichier .json pour les connexions au serveur. Si vous vous connectez à un site par défaut, par exemple « https://my.server/#/site/ », définissez ContentUrl sur une valeur vide, par exemple "contentUrl": ""

Exemples

Cette section présente différents exemples de fichiers d’identifiants que vous pouvez créer en respectant les exigences relatives au fichier d'identifiants .json.

Connexion à une connexion serveur

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui se connecte et envoie les sorties à une connexion serveur utilisant les mêmes informations d’identification :

{
 "tableauServerConnections":[
   {
    "serverUrl":"https://my.server",
    "contentUrl": "mysite",
    "port":443,
    "username": "jsmith",
    "password": "passw0rd$"
   }
 ]
}				

Connexion à une connexion serveur et sortie sur une connexion de base de données

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui se connecte à une connexion serveur et envoie les sorties à une connexion de base de données :

{
 "tableauServerConnections":[
   {
    "serverUrl":"https://my.server",
    "contentUrl": "mysite",
    "port":443,
    "username": "jsmith",
    "password": "passw0rd$"
   }
],
 "databaseConnections":[
   {
    "hostname":"example123.redshift.amazonaws.com",
    "port":"5439",
    "username":"jsmith",
    "password":"p@s$w0rd!"
   }
 ]
}

Le flux inclut les connexions de script Rserve et TabPy et envoie une sortie vers une connexion de base de données

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui inclut Rserve et des identifiants Tabpy et envoie les sorties vers une connexion de base de données :

{
 "extensions": [
    {
	  "extensionName": "rSupport",
	  "regular": {
		"host": "localhost",
		"port": "9000",
		"username": "jsmith"
	},
	"sensitive": {	
	  "password": "pwd"	
	}
   },
   {
	"extensionName": "pythonSupport",
	"regular": {
	  "host": "localhost",
	  "port": "9000"
	},
	"sensitive": {
	}
   }
 ],										
 "databaseConnections":[
   {
    "hostname":"example123.redshift.amazonaws.com",
    "port": "5439",
    "username": "jsmith",
    "password": "p@s$w0rd!"
   },
   {
    "hostname":"mysql.mydb.tsi.lan",
    "port": "3306",
    "username": "jsmith",
    "password": "mspa$$w0rd"
   }
 ]
}			

Connexion et envoi de sorties à différentes connexions de base de données

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui se connecte et envoie les sorties à différentes connexions de base de données :

{
 "databaseConnections":[
{
  "hostname":"example123.redshift.amazonaws.com",
  "port": "5439",
  "username": "jsmith",
  "password": "p@s$w0rd!"
 },
 {
   "hostname":"mysql.mydb.tsi.lan",
   "port": "3306",
   "username": "jsmith",
   "password": "mspa$$w0rd"
  }
 ]
}			

Entrez un tableau pour vos connexions d’entrée et de sortie.

Remarque : si vous utilisez Tableau Prep Builder version 2018.2.2 à 2018.3.1, incluez toujours les lignes « inputConnections » et « outputConnections » même si le flux ne dispose pas de connexions distantes pour les données entrantes ou sortantes. Laissez simplement ces lignes vides. Si vous utilisez Tableau Prep Builder version 2018.3.2 et versions ultérieures, vous n'avez pas besoin d'inclure les tableaux vides.

Connexions aux données entrantes Connexions de sortie Connexions Rserver ou Tableau Python
  • nom d'hôte (nom du serveur)
  • contentUrl (toujours requis pour les sources de données publiées. Voir Connexions de sortie pour la description.)
  • port (ID de port)
  • username
  • password
  • serverUrl
  • contentUrl (ID de site. Apparaît après /site/ dans l'URL de Tableau Server ou Tableau Online, par exemple « https://my.server/#/site/mysite » : "contentUrl": "mysite".)
  • username
  • password

N’incluez ce tableau que si votre flux inclut des étapes de script pour R ou TabPy qui nécessitent un mot de passe.

  • extensionName : spécifiez "rSupport" ou "pythonSupport"
  • informations d’identification : incluez le mot de passe .

Exemples

Cette section présente deux exemples différents de fichiers d’identifiants que vous pouvez créer à l’aide des exigences relatives au fichier d'identifiants .json.

Connexion à une source de données publiée

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui se connecte à une source de données publiée et envoie des données à un serveur incluant un ID de site

Remarque : si le paramètre inputConnection ou outputConnection utilise le site par défaut, par exemple « https://my.server/#/site/ », définissez ContentUrl sur une valeur vide. Par exemple "contentUrl": ""

{ 
  "inputConnections":[
    {
     "hostname":"https://my.server",
     "contentUrl": "mysite",
     "port":443,								
     "username": "jsmith",
     "password": "passw0rd$"
    }
 ],
  "outputConnections":[
    {
     "serverUrl":"https://my.server",
     "contentUrl":"mysite",
     "username":"jsmith",
     "password":"passw0rd$"
    }
 ]
}

Connexion à deux bases de données

Cet exemple montre un fichier d’identifiants .json qui se connecte à MySQL et Oracle et envoie des données à un serveur incluant un ID de site.

{ 
  "inputConnections":[
    {
     "hostname":"mysql.example.lan",
     "port":1234,
     "username": "jsmith",				
     "password": "passw0rd"
  },
    {
     "hostname":"Oracle.example.lan",
     "port":5678,
     "username": "jsmith",				
     "password": "passw0rd" 
  }
], 
  "outputConnections":[
    {
     "serverUrl":"http://my.server",
     "contentUrl":"mysite",
     "username":"jsmith",
     "password":"passw0rd$"
    } 
  ]
}

Le flux inclut des étapes de script pour Rserve et TabPy et se connecte à une base de données

Cet exemple montre un fichier d’informations d’identification .json qui inclut le mot de passe des services Rserve et TabPy et se connecte à MySQL.

{ 
  "inputConnections":[
    {
     "hostname":"mysql.example.lan",
     "port":1234,
     "username": "jsmith",				
     "password": "passw0rd"
  }
], 
  "extensions":[
    {
     "extensionName":"rSupport",
     "credentials":{
     "password":"pwd",
    }
  },
   {
	"extensionName" : "pythonSupport",
	"credentials": {
	"password": "pwd"
	}
   } 
  ]
}

Conseils pour la création de votre fichier d'identifiants

Pour éviter des erreurs lors de l'exécution du flux, assurez-vous que votre fichier d'identifiants suit ces recommandations :

  • Si vous utilisez Tableau Prep Builder version 2018.2.2 à 2018.3.1, incluez toujours les lignes « inputConnections » et « outputConnections » même si le flux ne dispose pas de connexions distantes pour les données entrantes ou sortantes. Laissez simplement ces lignes vides.

    Si vous utilisez Tableau Prep Builder version 2018.3.2 et versions ultérieures, vous n'avez pas besoin d'inclure la ligne vide.

    • Pas de connexion distante aux données entrantes ? Incluez cette syntaxe en haut du fichier .json

      {
       "inputConnections":[
        ],
    • Pas de connexion distante aux données sortantes ? Incluez cette syntaxe en bas du fichier .json

    • "outputConnections":[
        ]
      }
  • L'ID de port pour votre connexion d'entrée ou le port n'est pas spécifié dans le nom du serveur.

    S'il n'y a pas d'ID de port pour votre connexion, n'incluez pas la référence "port":xxxx, dans le fichier .json, pas même "port": "". Si l'ID de port est inclus dans le nom du serveur, incluez l'ID de port dans le nom d'hôte. Par exemple "hostname": "mssql.example.lan,1234"

  • Lorsque vous référencez "serverUrl":, n'incluez pas un signe « / » à la fin de l'adresse. Par exemple, utilisez "serverUrl": "http://server", et non "serverUrl": "http://server/".

  • Si vous avez plusieurs connexions à des données entrantes ou sortantes, incluez les identifiants pour chacun dans le fichier.

  • Si vous vous connectez à des sources de données publiées, assurez-vous d'inclure le nom d'hôte et contentUrl dans les connexions d'entrée.

Exécuter le flux

Important : les exemples ci-dessous incluent le changement de nom de la version 2019.1.2 de « Tableau Prep » en « Tableau Prep Builder ». Si vous utilisez une version antérieure du produit, utilisez plutôt « Tableau Prep ».

  1. Ouvrez l'invite de commande ou l'invite de commande du terminal (MacOS) en tant qu'administrateur.

  2. Exécutez l'une des commandes suivantes en utilisant la syntaxe indiquée ci-dessous.

    • Le flux se connecte aux fichiers locaux ou aux fichiers stockés sur un partage réseaux et publie sur les fichiers locaux, les fichiers stockés sur un partage réseau, ou utilise l'authentification Windows :

      Remarque : si vous vous connectez ou envoyez la sortie à des fichiers stockés sur un partage réseau, utilisez le format UNC pour le chemin d'accès : \\server\path\file name. Il ne peut pas être protégé par un mot de passe.

      Windows

                                           "\[Tableau Prep Builder install location]\Tableau Prep Builder <version>\scripts"\tableau-prep-cli.bat -t "path\to\[your flow file name].tfl"
                                      

      Mac

                                          /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ [Tableau Prep Builder version].app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -t path/to/[your flow file name].tfl
                                      
    • Le flux se connecte aux bases de données ou publie sur un serveur :

      Windows

                                          "\[Tableau Prep Builder install location]\Tableau Prep Builder <version>\scripts"\tableau-prep-cli.bat -c "path\to\[your credential file name].json" -t "path\to\[your flow file name].tfl"
                                      

      Mac

                                          /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ [Tableau Prep Builder version].app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -c path/to/[your credential file name].json -t path/to/[your flow file name].tfl
                                      
    • Le fichier de flux ou le fichier d'identifiants est stocké sur un partage réseau (utilisez le format UNC pour le chemin d'accès : \\server\path\file name) :

      Windows

                                          "\[Tableau Prep Builder install location]\Tableau Prep Builder <version>\scripts"\tableau-prep-cli.bat -c "\server\path\[your credential file name].json" -t "\server\path\[your flow file name].tfl"
                                      

      Mac : Mappez le partage réseau à /Volumes dans le Finder afin qu'il soit persistant, puis utilisez /Volumes/.../[your file] pour spécifier le chemin d'accès :

                                          /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ [Tableau Prep Builder version].app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -c /Volumes/.../[your credential file name].json -t path/to/[your flow file name].tfl
                                      

Pour des informations sur les erreurs courantes et leurs solutions, consultez Erreurs courantes en cas d'utilisation de la ligne de commande pour exécuter des flux.

Exécuter le flux en activant l'actualisation incrémentielle (version 2020.2.1 et versions ultérieures)

Si vous n’avez pas activé Tableau Prep Conductor sur votre serveur pour planifier l'exécution de vos flux, vous pouvez exécuter votre flux à l’aide d'actualisations incrémentielles depuis la ligne de commande. Il suffit d’inclure le paramètre --incrementalRefresh dans votre ligne de commande comme indiqué dans l’exemple ci-dessous.

Windows

                     "\[Tableau Prep Builder install location]\Tableau Prep Builder <version>\scripts"\tableau-prep-cli.bat --incrementalRefresh -t "path\to\[your flow file name].tfl"
                

Mac

                    /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ [Tableau Prep Builder version].app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli --incrementalRefresh -t path/to/[your flow file name].tfl
                

Si l'actualisation incrémentielle est activée pour les étapes des données entrantes de votre flux et que les paramètres d'actualisation incrémentielle sont correctement configurés, Tableau Prep Builder procèdera comme suit :

  • Toutes les entrées du flux pour lesquelles l'actualisation incrémentielle est activée exécuteront toutes les sorties correspondantes en utilisant l'actualisation incrémentielle.
  • Si l'actualisation incrémentielle n'a été activée pour aucune entrée dans le flux; toutes les sorties seront exécutées à l’aide d’une actualisation complète. Un message affiche les détails de la méthode d'actualisation.
  • Si l'actualisation incrémentielle est activée pour certaines entrées dans le flux, les sorties correspondantes s’exécuteront à l’aide d’une actualisation incrémentielle. Les autres sorties seront exécutées à l’aide d’une actualisation complète et un message affichera les détails de la méthode d'actualisation.

Pour plus d’informations sur la configuration des flux de manière à utiliser l'actualisation incrémentielle, consultez Actualiser les données de flux à l’aide d'une actualisation incrémentielle

Options de commande

Si vous souhaitez afficher les options d'aide, incluez -h dans la ligne de commande.

Options de commande Description Remarques
-c , --connections <arg> Chemin de connexion au fichier d'identifiants. Requiert le chemin d'accès où le fichier d'identifiants est localisé.
-d, --debug Débogage du processus de flux. Incluez cette option pour afficher d'autres informations afin de déboguer un problème d'actualisation de flux. Les fichiers journaux sont stockés dans : My Tableau Prep Builder Repository\Command Line Repository\Logs
-dsv, --disableSslValidation Désactiver la validation SSL (MacOS) Lors de l'exécution de flux à l'aide de la ligne de commande sous MacOS, une boîte de dialogue peut apparaître demandant l'utilisateur et le mot de passe du trousseau. Depuis la version 2019.3.2 de Tableau Prep Builder, vous pouvez transmettre ce paramètre supplémentaire pour désactiver cette boîte de dialogue de trousseau. Par exemple : /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ [Tableau Prep Builder version].app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -dsv -c path/to/[your credential file name].json -t path/to/[your flow file name].tfl
-h, --help Consultez l'aide pour les options de syntaxe.

L'option d'aide ou une erreur de syntaxe affiche les informations suivantes :

usage: tableau-prep-cli [-c <arg>] [-d]  [-h] [-t <arg>]
-c,--connections <arg>        Path to a file with all connection information
-d,--debug                    This option is for debugging
-dsv,--disableSslValidation   Disable SSL validation
-h,--help                     Print usage message
-inc,--incrementalRefresh     Run incremental refresh for all outputs that are configured to support it
-t,--tflFile <arg>            The Tableau Prep Builder flow file	
-inc, --incrementalRefresh Exécutez une actualisation incrémentielle pour toutes les sorties configurées pour l’utiliser.

Incluez cette option pour exécuter une actualisation incrémentielle pour toutes les entrées configurées pour l’utiliser. Une actualisation incrémentielle permet à Tableau Prep Builder de récupérer et de traiter uniquement les nouvelles lignes au lieu de toutes les lignes dans un flux.

Les paramètres de configuration de l'actualisation incrémentielle lors des étapes des données entrantes déterminent quelles sorties de flux peuvent être exécutées de manière incrémentielle. Toutes les autres sorties seront exécutées à l’aide d’une actualisation complète et un message affichera les détails de la méthode d'actualisation.

Pour plus d’informations sur l'exécution de flux à l’aide d'actualisations incrémentielles, consultez Actualiser les données de flux à l’aide d'une actualisation incrémentielle.

-t, --tflFile <arg> Fichier de flux .tfl Requiert le chemin d'accès où le fichier de flux .tfl est localisé.

Exemples de syntaxe

Les lignes de commande ci-dessous affichent quatre exemples différents d'exécution d'un flux à l'aide des critères suivants :

  • Version de Tableau Prep Builder : 2020.3.1

    Important : les exemples ci-dessous incluent le changement de nom de Tableau Prep version 2019.1.2 en « Tableau Prep Builder ». Si vous utilisez une version antérieure du produit, utilisez plutôt « Tableau Prep ».

  • Nom du flux : Flow1.tfl

  • Emplacement du flux : C:\Users\jsmith\Documents\My Tableau Prep Builder Repository\Flows

  • Nom du fichier d'identifiants : Flow 1.json

  • Emplacement du fichier d'identifiants : C:\Users\jsmith\Desktop\Flow credentials

  • Emplacement du fichier d'identifiants stockés sur un partage réseau : \tsi.lan\files\Flow credentials

Le flux se connecte aux fichiers locaux et publie sur les fichiers locaux

Windows

                    "\Program Files\Tableau\Tableau Prep Builder 2020.3.1\scripts"\tableau-prep-cli.bat -t "\C:\Users\jsmith\Documents\My Tableau Prep Builder Repository\Flows\Flow1.tfl"
                

Mac

                    /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ 2020.3.1.app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -t /Users/jsmith/Documents/My\ Tableau\ Prep\ Builder\ Repository/Flows.Flow1.tfl
                

Le flux se connecte à des fichiers locaux et publie sur ces fichiers, et utilise la forme courte pour l'actualisation incrémentielle

Windows

                    "\Program Files\Tableau\Tableau Prep Builder 2020.3.1\scripts"\tableau-prep-cli.bat -inc -t "\C:\Users\jsmith\Documents\My Tableau Prep Builder Repository\Flows\Flow1.tfl"
                

Mac

                    /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ 2020.3.1.app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -inc -t /Users/jsmith/Documents/My\ Tableau\ Prep\ Builder\ Repository/Flows.Flow1.tfl
                

Le flux se connecte aux bases de données et publie sur un serveur

Windows

                    "\Program Files\Tableau\Tableau Prep Builder 2020.3.1\scripts"\tableau-prep-cli.bat -c "\C:\Users\jsmith\Desktop\Flow credentials\Flow1.json" -t "\C:\Users\jsmith\Documents\My Tableau Prep Builder Repository\Flows\Flow1.tfl"
                

Mac

                    /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ 2020.3.1.app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -c /Users/jsmith/Desktop/Flow\ credentials/Flow1.json -t /Users/jsmith/Documents/My\ Tableau\ Prep\ Builder\ Repository/Flows.Flow1.tfl
                

Le flux publie sur un serveur et le fichier d'identifiants est stocké sur un partage réseau

Windows

                    "\Program Files\Tableau\Tableau Prep Builder 2020.3.1\scripts"\tableau-prep-cli.bat -c "\\tsi.lan\files\Flow credentials\Flow1.json" -t "\C:\Users\jsmith\Documents\My Tableau Prep Builder Repository\Flows\Flow1.tfl"
                

Mac

                    /Applications/Tableau\ Prep\ Builder\ 2020.3.1.app/Contents/scripts/./tableau-prep-cli -c /Volumes/files/Flow\ credentials/Flow1.json -t /Users/jsmith/Documents/My\ Tableau\ Prep\ Builder\ Repository/Flows.Flow1.tfl
                
Merci de vos commentaires !