Modèles de gouvernance Tableau

Chaque entreprise ayant des cas d'utilisation particuliers, le niveau de gouvernance devra être adapté en conséquence. Vous pouvez adapter des modèles de gouvernance des données et du contenu à tous les types de données, quel que soit le niveau de gouvernance nécessaire. La mise en place des trois modèles principaux (centralisé, délégué et autonome) permet de répondre aux besoins de la plupart des entreprises en matière de gouvernance.

Comme pour les autres activités de gestion de la plate-forme Tableau, une approche agile et itérative est nécessaire pour vous aider à vous adapter aux nouvelles exigences métier, à mesure que l'adoption et l'engagement des utilisateurs se développent dans l'entreprise. Les processus évoluent à mesure que les compétences se développent et que les responsabilités sont déléguées de manière à dépasser le cadre de l'IT. Programmez des passages en revue de la gouvernance deux fois par an pour suivre l'évolution des modèles.

L'onglet Gouv. des données et contenus du Planificateur Tableau Blueprint vous permet de définir les modèles de gouvernance de votre entreprise en fonction des informations collectées lors de l'Enquête Tableau sur l'architecture de l'entreprise et de l'Enquête Tableau sur les données et l'analytique. Vous devez déterminer et consigner les gestionnaires et les processus prenant en charge les différents aspects de chaque modèle (centralisé, délégué et gouvernance autonome).

En utilisant l'approche en matrice pour séparer la gouvernance des données et du contenu et en réalisant une segmentation en fonction des trois modèles, vous pourrez facilement mélanger les types de gouvernance dans les différents modèles. Vous pouvez par exemple centraliser la gouvernance des données et du contenu au début. Ensuite, après que les utilisateurs auront été formés, vous pouvez centraliser les aspects de la gouvernance des données, mais déléguer ou rendre autonome la gouvernance du contenu, car les données ont subi une curation. De la même manière, vous pouvez personnaliser certains aspects de la gouvernance des données et du contenu, par exemple déléguer la gestion des métadonnées et centraliser la sécurité et les autorisations, pour répondre à vos besoins uniques. À mesure que les compétences analytiques des utilisateurs métier se développent, vous pourrez déléguer davantage de responsabilités. Une fois définis, les modèles de gouvernance peuvent être partagés avec la communauté d'utilisateurs sur l'Intranet de facilitation. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Intranet de facilitation Tableau.

Gouvernance centralisée

Dans un modèle centralisé, l'IT ou une autre autorité gère les accès aux données et produit des sources et des tableaux de bord pour les métiers, avec un petit nombre d'utilisateurs ayant une licence Creator créant du contenu pour de nombreux utilisateurs ayant une licence Viewer. La gouvernance centralisée est requise pour contrôler des données extrêmement sensibles.

La gestion centralisée est également utile pour combler des lacunes en compétences au sein du public cible. Vous pouvez toujours proposer du contenu préparé aux utilisateurs métier pour les aider à prendre des décisions pendant qu'ils développent leurs compétences analytiques.

Si vous effectuez une transition depuis une approche descendante traditionnelle gérée par l'IT ou si vous préférez une délégation des responsabilités en phase à un libre-service sous gouvernance, il peut être utile pour l'IT ou une équipe BI centralisée de créer les premiers cas d'utilisation sur plusieurs services, avec des sources de données et des tableaux de bord certifiés.

Au fil du temps, comme les utilisateurs sont incités à trouver des réponses à leurs propres questions, le domaine de contenu fiable disponible s'étendra de manière organique avec les équipes et les services, et le contenu analytique accessible en libre-service sera plus vaste. Pour éviter de recréer une « usine à rapports », établissez des objectifs et un calendrier pour évoluer au-delà du modèle de gouvernance centralisé et commencer à déléguer les responsabilités.

Gouvernance déléguée

Dans un modèle de gouvernance déléguée, de nouveaux rôles externes à l'IT ou à l'autorité centrale sont intégrés. Des administrateurs de site et gestionnaires de données sont désignés, et peuvent avoir un accès direct aux sources de données. Les auteurs de contenu ont accès à des sources de données publiées certifiées pour trouver des réponses à leurs propres questions métier, tandis que certains utilisateurs de contenu disposent de fonctionnalités de création Web, pour enregistrer leur contenu personnalisé dans des projets sandbox. Des processus de validation, de promotion et de certification de contenu sont mis en place, mais restent limités. La collaboration entre l'IT et les métiers se renforce à mesure que l'IT endosse un rôle de facilitateur pour l'analytique.

Gouvernance autonome

Dans un modèle de gouvernance autonome, la collaboration entre l'IT et les métiers est forte. Du contenu et des sources de données certifiés sont mis à disposition, et du contenu ad hoc est généré régulièrement par les utilisateurs Creator et Explorer. Les utilisateurs Viewer comprennent la distinction entre contenu certifié et contenu ad hoc issu de la sandbox. Le processus de validation, de promotion et de certification est clairement défini et bien assimilé par les utilisateurs de tous niveaux de compétence. Les compétences analytiques se développant dans l'entreprise, les limites entre les rôles du workflow analytique moderne tendent à s'estomper, à mesure que les utilisateurs alternent entre utilisation, création et promotion de contenu, en utilisant les autorisations correspondantes.

 

Merci de vos commentaires !