Migrer Tableau Server de Windows vers Linux

Les clients exécutant Tableau Server sur Windows peuvent migrer vers Linux en prenant une sauvegarde de leur installation Tableau existante, et en la restaurant sur une nouvelle installation sur Linux. Cette rubrique décrit les étapes nécessaires pour effectuer cette migration. Vous ne pouvez pas migrer ou mettre à niveau depuis une version bêta de Tableau Server sur Linux vers la version officielle distribuée.

Les étapes de base de migration de Tableau Server sur Windows vers Tableau Server sur Linux incluent :

  1. Étape 1 : Planifier votre migration—Planifiez votre migration, y compris la collecte de toutes les informations nécessaires pour réussir. Lors de cette étape, vous devrez vous familiariser avec les différences potentielles entre Tableau Server sur Windows et Tableau Server sur Linux.

  2. Étape 2 : Créer une sauvegarde—Créez une sauvegarde de Tableau Server sur Windows.

  3. Étape 3 : Installer Tableau Server sur Linux et restaurer la sauvegarde Windows—Installez une nouvelle instance de Tableau Server sur Linux dans un environnement de test pour pouvoir tester la migration, puis restaurez votre sauvegarde Windows. La restauration de votre sauvegarde Windows restaure le contenu Tableau (utilisateurs, projets, sites, classeurs et sources de données), mais ne restaure pas les personnalisations. Vous devez donc consacrer un peu de temps à configurer Tableau Server sur Linux pour répondre aux besoins de votre organisation. En cas d'installation multinœud, vous devez ajouter des nœuds et les configurer séparément.

  4. Étape 4 : Tester Tableau Server sur Linux—Essayez Tableau Server sur Linux pour vérifier que le contenu est tel qu'attendu, et que les utilisateurs peuvent effectuer toutes les actions qu'ils effectuent sur Windows. Examinez plus particulièrement les changements identifiés comme différences potentielles entre Tableau Server sur Windows et Tableau Server sur Linux. Incluez les principales parties prenantes lors des tests afin de tirer parti de leur savoir et de faciliter la communication concernant les changements à venir.

  5. Étape 5 : Installer Tableau Server sur Linux dans votre environnement de production et restaurer la sauvegarde Windows—Une fois que vous êtes satisfait des performances de Tableau Server sur Linux, installez Tableau dans votre environnement de production Linux et restaurez la sauvegarde Windows.

Étape 1 : Planifier votre migration

La réussite de votre migration de Windows vers Linux nécessite quelques étapes préparatoires. Vérifiez que les conditions suivantes sont remplies :

  • Magasin d'identités : Vous pouvez uniquement restaurer à partir d'une sauvegarde présentant le même type de banque d'identités que le serveur en cours d'exécution. Par exemple, une sauvegarde à partir d'un serveur utilisant l'authentification locale peut être restaurée sur une instance Tableau Server initialisée avec l'authentification locale, mais une sauvegarde depuis un serveur utilisant l'authentification Active Directory ne peut pas être restaurée sur un serveur initialisé avec l'authentification locale. Pour modifier le magasin d'identités depuis un magasin d'identités local en un magasin d'identités externe, consultez Changement de magasin d'identités.

  • Administrateur du serveur : vous devez disposer d'un mot de passe pour au moins un des comptes utilisateur dotés de privilèges Administrateur du serveur depuis le déploiement source (Windows) de Tableau Server. Vous devez utiliser le même utilisateur que l'administrateur du serveur dans le déploiement migré vers Linux.

  • Nouvelle installation de Tableau Server pour Linux : lorsque vous installez Tableau Server sur Linux plus tard dans cette rubrique, veillez à utiliser la même banque d'identités que celle utilisée sur Windows, et ne créez pas d'utilisateurs ou de contenu. Lorsque vous restaurez le fichier de sauvegarde Windows sur le déploiement Linux de Tableau Server, l'ensemble des données utilisateur et du contenu est remplacé par le fichier de sauvegarde Windows.

  • Différences entre Windows et Linux : prenez connaissance des différences entre Tableau Server sur Windows et sur Linux pour en avoir conscience et pouvoir les examiner dans votre environnement de test.

    • Si vous migrez d'une version de Server sur Windows antérieure à 10.5, approchez la migration comme une mise à niveau et familiarisez-vous avec les changements entre votre version existante et la version 10.5 en lisant la section Ce qui a changé(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) dans l'aide de Tableau Server sur Windows.

    • Il se peut que vous deviez installer toutes les polices personnalisées sur votre ordinateur Linux et qu'elles offrent un rendu différent sur Linux par rapport à Windows.

    • Les options de connexion pour Linux sont un sous-ensemble de celles disponibles pour Tableau Server sur Windows. Vérifiez les types de connexion disponibles et assurez-vous que celles dont vous avez besoin sont prises en charge.

    • TSM remplace tabadmin. Maîtrisez les commandes TSM et comparez-les avec les anciennes commandes tabadmin. Pour une liste des commandes tabadmin et de leurs équivalents TSM, consultez Migrer de tabadmin vers l'interface en ligne de commande TSM.

Étape 2 : Créer une sauvegarde

Les étapes de création d'une sauvegarde dépendent de la version de Tableau Server sur Windows que vous exécutez. Si vous avez une version 2018.1.x ou antérieure, vous devez utiliser tabadmin pour créer votre sauvegarde. Si vous utilisez une version 2018.2.0 ou ultérieure, vous utilisez TSM pour créer la sauvegarde.

Migrer depuis la version 2018.1 ou antérieure

Si vous migrez depuis Tableau Server sur Windows version 2018.1.x ou antérieure :

  1. Connectez-vous à l'ordinateur exécutant Tableau Server sur Windows.

  2. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur.

  3. Accédez au répertoire bin. Par exemple :

    cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\10.4\bin"

  4. Exécutez la commande suivante :

    tabadmin backup tabserver -v -d

    Incluez l'indicateur -v pour vérifier l'intégrité de la sauvegarde. Incluez l'indicateur -d pour inclure la date dans le nom de fichier. Dans l'exemple, tabserver sera utilisé comme nom de fichier de base du fichier de sauvegarde résultant. La date de la sauvegarde sera ajoutée au nom de fichier, par exemple tabserver-2017-12-20.tsbak.

Pour plus d'informations, consultez Sauvegarder les données Tableau Server(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) dans l'aide de Tableau Server sur Windows (version 2018.1).

Migrer depuis la version 2018.2 ou ultérieure

Si vous migrez depuis Tableau Server sur Windows version 2018.2.0 ou ultérieure :

  1. Connectez-vous à l'ordinateur exécutant Tableau Server sur Windows.

  2. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur.

  3. Exécutez la commande suivante :

    tsm maintenance backup -f <filename> -d

    Incluez l'indicateur -d de manière à inclure la date dans le nom du fichier de sauvegarde.

Pour plus d'informations, consultez Sauvegarder les données Tableau Server(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) dans l'aide de Tableau Server sur Windows.

Étape 3 : Installer Tableau Server sur Linux et restaurer la sauvegarde Windows

Dans un environnement de test, installez Tableau Server sur Linux :

  • Installez Tableau Server pour Linux selon la procédure Installer et configurer Tableau Server. Utilisez la même banque d'identités que sur votre déploiement Windows et ne créez pas d'utilisateurs ni de contenu.

Restaurez la sauvegarde Tableau Server sur Windows :

  1. Copiez le fichier de sauvegarde Windows sur l'ordinateur exécutant Tableau Server sur Linux. Par défaut, le processus de restauration recherche le fichier dans cet emplacement :

    /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/files/backups/

    Vous pouvez modifier l'emplacement. Pour plus d'informations, consultez Chemins d'accès des fichiers tsm.

  2. Entrez la commande suivante pour arrêter Tableau Server :

    tsm stop
  3. Exécutez la commande suivante pour restaurer à partir du fichier de sauvegarde :

    tsm maintenance restore -f <filename.tsbak>

    <filename.tsbak> est le nom de votre fichier de sauvegarde, par exemple tabserver-2017-10-20.tsbak.

    Pour plus d'informations, consultez tsm maintenance restore

  4. Entrez la commande suivante pour démarrer Tableau Server :

    tsm start

Après la restauration de votre contenu Tableau, il vous faudra peut-être configurer Tableau Server. Par exemple, si vous migrez depuis une installation multinœud, vous devrez ajouter les nœuds supplémentaires et les configurer. Vous devrez aussi configurer toutes les personnalisations que vous aviez effectuées sur Windows, y compris copier des fichiers d'image ou de logo le cas échéant.

Étape 4 : Tester Tableau Server sur Linux

Une fois que vous avez installé Tableau Server sur Linux et restauré votre sauvegarde Windows, vous pouvez tester la nouvelle version de Tableau Server. Étant donné que le processus de restauration ne restaure que le contenu sur Tableau, il vous faudra peut-être mettre à jour la configuration, la topologie (en ajoutant des nœuds supplémentaires par exemple), et toutes les personnalisations que vous avez sur votre installation Windows.

Pensez aussi à vous familiariser avec les différences entre Windows et Linux, ainsi qu'avec les problèmes potentiels. Testez les fonctions de base, ainsi que les aspects spéciaux du serveur sur lequel repose votre organisation. Par exemple, il se peut que votre organisation utilise des données clés avec Tableau. Testez ces données pour être sûr d'obtenir le résultat attendu.

Domaines à envisager de tester :

  • Accès utilisateur. Vérifiez que les utilisateurs de Tableau Server, y compris les administrateurs, peuvent se connecter. Testez votre processus normal de connexion des utilisateurs. Demandez à quelques-un des vos utilisateurs de prendre part au test pour s'assurer qu'ils parviennent à se connecter comme prévu et qu'ils voient le même contenu que s'ils avaient accès à votre environnement de production.

  • Affichage des vue administratives intégrées. Avec cette version de Tableau Server sur Linux, vous devez installer les pilotes PostgreSQL manuellement, et les vues administratives en dépendent. Vérifiez que vous avez installé les pilotes nécessaires en accédant aux vues administratives intégrées. Pour plus d'informations, consultez Vues administratives .

  • Disponibilité des sources de données. Tableau Server sur Linux prend en charge un sous-ensemble des sources de données qui se trouvent dans Tableau Server sur Windows. Vous devez vérifier que les sources de données utilisées par votre organisation sont prises en charge sur Linux, et installer les pilotes nécessaires. Pour plus d'informations sur les sources de données prises en charge, consultez Spécifications techniques de Tableau Server(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre). Pour plus d'informations sur l'installation des pilotes, consultez Pilotes de base de données.

  • Accéder à des source de données basée sur des fichiers sur des lecteurs partagés. Les sources de données telles que les fichiers Excel sur les lecteurs réseau nécessitent des actions spéciales pour pouvoir être accessibles depuis Linux. Vous-même ou votre département informatique devez monter ces lecteurs et mettre à jour tous les classeurs en utilisant ces sources de données. Pour plus d'informations sur la connexion à des lecteurs réseau, consultez la Communauté Tableau.

  • Affichage des classeurs publiés Demandez aux utilisateurs qui sont familiers avec le contenu d'essayer d'afficher des classeurs publiés pour vous assurer qu'ils apparaissent comme prévu. Testez les vues intégrées dans les pages Web (par exemple, dans les pages SharePoint). Gardez notamment à l'esprit que les polices peuvent différer entre Windows et Linux, et que vous devrez peut-être ajouter certaines polices personnalisées à votre ordinateur Linux, ou les remplacer par d'autres polices si elles ne sont pas disponibles sur Linux. Les dispositions des tableaux de bord peuvent également différer, en raison des différences de polices.

  • Processus du serveur. Connectez-vous à Tableau Server en tant qu'un administrateur de serveur, puis ouvrez la page État du serveur pour vérifier que tous les services et processus s'exécutent comme prévu. Gardez à l'esprit les changements intentionnels dus aux modifications apportées dans la version 10.5. Pour plus d'informations, consultez Moteur de données Tableau Server.

  • Publication de classeurs et de sources de données. Demandez aux utilisateurs de publier et d'afficher des classeurs et des sources de données de Tableau Desktop pour vous assurer que tout fonctionne normalement. Il vous faudra peut-être installer des pilotes pour prendre en charge les connexions de source de données que vous utilisez. Consultez Pilotes de base de données.

  • Abonnements et actualisations d'extraits. Exécutez manuellement certaines actualisations d'extraits pour vérifier qu'elles se sont correctement déroulées. Exécutez certaines actualisations d'extraits clé pour vérifier qu'elles se sont terminées comme prévu.

  • Autorisations. Confirmez que les autorisations sont toujours définies comme prévu pour les utilisateurs et le contenu.

  • Utilitaires de ligne de commande et API. Le cas échéant, testez les utilitaires de ligne de commande (tsm et tabcmd) et l'accès au programme via les API. Avec Tableau Server sur Linux, tabadmin est remplacé par TSM. Pour plus d'informations, consultez Migrer de tabadmin vers l'interface en ligne de commande TSM.

Étape 5 : Installer Tableau Server sur Linux dans votre environnement de production et restaurer la sauvegarde Windows

Une fois que vous avez terminé la phase de test et identifié les points nécessitant des modifications supplémentaires de votre part, ou une communication à l'attention de vos utilisateurs, vous êtes prêt à installer Tableau Server sur Linux dans votre environnement de production et à restaurer la sauvegarde Windows. Pour cela, procédez comme décrit ci-dessus.

Important : si vous migrez depuis Tableau Server version 2018.1 ou antérieure sur Windows - Vous pouvez prendre une sauvegarde depuis Tableau Server sur Linux et restaurer cette sauvegarde sur Tableau Server sur Windows version 2018.2 ou antérieure. Par contre, vous ne pouvez pas restaurer cette sauvegarde sur Tableau Server sur Windows version 2018.1 ou antérieure. Cela signifie qu'une fois que vous avez migré vers Linux, vous ne pouvez pas facilement revenir à Tableau Server sur Windows version 2018.1 ou antérieure. Gardez cela à l'esprit lorsque vous testez votre migration, et envisagez de conserver votre installation sur Windows jusqu'à ce que vous soyez sûr de ne plus en avoir besoin.

Autres articles de cette section

Merci de vos commentaires !