Tableau et ODBC

Tableau inclut des connecteurs intégrés pour de nombreuses bases de données. Ces connecteurs tirent profit des possibilités et des optimisations spécifiques à ces sources de données, et ils sont développés et testés de manière à offrir robustesse et performances solides.

Il se peut toutefois que vous utilisiez une base de données à laquelle Tableau ne peut pas se connecter. Dans ce cas, vous pourrez cependant peut-être connecter Tableau à la base de données. Tableau dispose d'un connecteur qui utilise la norme ODBC. À l'aide d'ODBC, vous pouvez accéder à toute source de données prenant en charge la norme SQL et mettant en œuvre l'API ODBC.

Les bases ODBC

ODBC, qui signifie, en anglais, Open Database Connectivity (Connectivité à des bases de données ouvertes), est une norme de l'industrie qui permet à une large gamme de logiciels d'accéder à des données. ODBC est fondé sur une syntaxe standard pour les requêtes SQL qui est utilisée par les applications logicielles pour se connecter aux données et envoyer des requêtes aux bases de données. Le pilote ODBC, généralement fourni par le concepteur de la base de données, accepte des requêtes rédigées selon cette syntaxe standard et les convertit au format natif privilégié par la base de données cible. En fait, le pilote est une couche de traduction dont l'objet est de convertir une requête générique en une requête spécifique à la base de données.

Par exemple, les caractéristiques ODBC précisent que les dates doivent être spécifiées dans les instructions SQL à l'aide de la syntaxe suivante : {d 'yyyy-mm-dd'}. Le pilote traduit ensuite ce format en fonction de la syntaxe de date propre à la base de données réelle. Si vous utilisez le connecteur ODBC pour la connexion à une base de donnée Oracle, le connecteur ODBC envoie une demande au pilote Oracle ODBC dans ce format :

select name from emp where birthdate > {d '1987-12-29'}

Le pilote convertit votre demande en suivant le format réel requis par la base de données Oracle :

select name from emp where birthdate > '29-DEC-87'

Les caractéristiques ODBC intègrent la syntaxe pour l'envoi de requêtes de fonctions, de syntaxes JOIN, de types de données et de conversions de types de données. La langage SQL lui-même prend en charge des concepts complexes, tels que des requêtes imbriquées, des sous-requêtes corrélées, des tables temporaires et diverses fonctions qu'il est possible d'utiliser dans les clauses select, where, group by, join, et plus encore. Le pilote ODBC est responsable de la bonne conversion de toutes ces requêtes en suivant la syntaxe de la base de données cible.

Détermination des capacités du pilote ODBC par Tableau

L'implémentation des possibilités de la norme ODBC varie d'un fournisseur de bases de données à l'autre. Tableau utilise une API de découverte de fonctionnalités dans ODBC pour interroger un pilote de base de données sur les fonctionnalités qu'il prend en charge. La liste des fonctions disponibles lors de la création d'un champ calculé est un exemple de la manière dont Tableau modifie son comportement en fonction de ce que le pilote signale. Moins le pilote présente de limites, plus le nombre de fonctions disponibles est élevé.

Dans certains cas, Tableau nécessite que vous procédiez à la création d'un extrait de données à partir des données renvoyées par le connecteur ODBC. Et il existe certains pilotes et bases de données ODBC auxquels Tableau ne peut pas se connecter.

Découverte ODBC

Durant la connexion initiale, Tableau envoie des demandes au pilote et des requêtes de découverte SQL afin de déterminer les possibilités du pilote.

Voici quelques exemples de découverte de possibilités que Tableau effectue :

  • Quelles fonctions scalar et aggregate sont disponibles ?

  • Quelles fonctions de manipulation date et time sont disponibles ?

  • Est-il possible de créer des tables temporaires et d'utiliser select dans des instructions ?

  • Les sous-requêtes sont-elles prises en charge ?

  • Les requêtes top et limit sont-elles prises en charge ?

  • Quels types de liaison sont pris en charge (externe, interne, entière) ?

  • Quels types de données sont pris en charge ?

En fonction du résultat de la découverte des possibilités, Tableau classe la connexion actuelle dans l'une des quatre catégories suivantes :

  • Fully Functional (totalement opérationnelle). Il s'agit d'un pilote qui prend en charge toutes les fonctions et possibilités que Tableau utilise.

  • Minor limitations (limites mineures). Il s'agit d'un pilote qui présente un petit nombre de limites de faible importance. Par exemple, un pilote qui ne prend pas en charge l'ensemble des fonctions numériques, de chaînes ou de date qui Tableau met normalement à disposition. Tableau modifie son comportement pour prendre en compte ces limites.

  • Major limitations (limites majeures). Il s'agit d'un pilote qui présente un grand nombre de limites ou de possibilités importantes sur lesquelles Tableau s'appuie mais qui ne sont pas prises en charge. Toutefois, même en présence de ces restrictions drastiques, Tableau peut se connecter de sorte à créer un extrait Tableau pour récupérer les données brutes sur lesquelles travailler hors ligne à partir de la base de données. Dans ce cas, Tableau vous recommande de créer un extrait. Lorsque vous créez l'extrait, il arrive que vous ne puissiez pas créer un filtre sur la source de données dans le but de réduire les quantités de données dans l'extrait. (Pour plus d'informations, consultez Filtrer les données de sources de données.) Une fois que l'extraction des données est terminée, la totalité des fonctionnalités de Tableau est disponible lors du travail sur l'extrait.

  • Fatal limitations (limites critiques). Il s'agit d'un pilote qui ne prend pas même en charge les ensembles de possibilités les plus minimales dont Tableau a besoin pour se connecter et exécuter des requêtes de base pour créer des fichiers d'extraits. Tableau ne peut donc pas continuer de fonctionner avec ce pilote.

Après que la connexion est établie, si Tableau a déterminé que les possibilités disponibles classent cette connexion dans la catégorie Fully functional, un message apparaît pour signaler les limites détectées. Par exemple, une connexion à un pilote ODBC présentant des limites mineures afficheront ce message :

En cas de limites plus importantes, la boîte de dialogue d'avertissement conseille de créer un extrait Tableau pour pouvoir continuer.

Optimisation des performances du connecteur ODBC

Tableau offre la possibilité de personnaliser votre connexion de données ODBC, ce qui peut améliorer votre expérience de connexion. Pour plus d'informations, consultez Personnalisation et réglage de connexions ODBC.

Prise en charge de connexions ODBC dans Tableau

Tableau ne garantit pas que l'utilisation de Tableau avec un pilote ou une base de données ODBC permettra de se connecter et d'interroger des données. Certains pilotes ODBC prennent en charge la totalité de l'expérience interactive Tableau, tandis que d'autres fonctionnent uniquement lors de la création d'extraits. Certains pilotes ODBC peuvent ne pas fonctionner avec Tableau.

Remarque : Tableau fournira des niveaux raisonnables de soutien à la clientèle pour aider à dépanner les connexions avec les pilotes ODBC, mais ne peut ni créer ni personnaliser un connecteur pour qu'il fonctionne avec un pilote ODBC particulier.

FAQ ODBC

Quel est un cas d'utilisation typique du connecteur ODBC ?

L'une des utilisations les plus courantes d'une connexion ODBC consiste à accéder à des données pour les récupérer dans un extrait Tableau. L'importation de ces données dans un extrait Tableau permet ensuite à la totalité des possibilités de Tableau de travailler sur les données. De nombreux pilotes ODBC prennent en charge la fonctionnalité nécessaire pour se connecter et pour effectuer des requêtes plus simples qui sont exigées pour la création d'un extrait. Que vous extrayiez toutes les données ou sélectionniez quelques colonnes et définissiez certains filtres pour récupérer un sous-ensemble pertinent, cette utilisation d'ODBC constitue un bon scénario à garder à l'esprit.

Comment obtenir des pilotes ODBC pour ma base de données ?

La plupart des fournisseurs de bases de données distribuent des pilotes ODBC à utiliser avec leurs bases de données. Pour obtenir les pilotes, contactez votre fournisseur de bases de données. En outre, il existe un certain nombre de fabricants tiers de pilotes ODBC auprès desquels il est possible d'obtenir des pilotes pour une large gamme de bases de données.

De quelle version du pilote ODBC ai-je besoin ?

Assurez-vous que votre pilote ODBC est à la version 3 ou ultérieure. Cela signifie qu'il implémente la version 3 des caractéristiques ODBC. Chaque fournisseur de pilote possèdant sont propre système de numérotation des versions de pilotes, il est probable qu'il soit différent de celui utilisé par ODBC. Les caractéristiques de la version 3 d'ODBC étant sortie en 1995, il est probable que votre fournisseur de base de données dispose d'un pilote qui implémente ce niveau de compatibilité. Un certain nombre de clients Tableau ne possédaient pas de pilote compatible avec la version 3 et ne parvenaient pas à se connecter. Ils ont dû mettre à niveau vers un pilote plus récent pour pouvoir continuer.

Tableau a-t-il testé la base de données [x] ?

Tableau a testé des connexions ODBC avec de nombreuses bases de données, mais en raison du nombre de pilotes ODBC disponibles sur le marché, il est impossible de toutes les tester, et Tableau ne peut prendre en charge des tests de cette ampleur. Quel que soit le pilote, le mieux est de le tester et de nous informer de son fonctionnement.

Que faire s'il ne fonctionne pas ?

Vérifiez d'abord la version du pilote. Consultez les journaux de Tableau pour connaître le niveau de version ODBC que le pilote signale. Dans les journaux, recherchez une entrée telle que :

ODBCProtocol: driver ODBC version: 03.52

Le nombre final indique le niveau de la version ODBC. S'il est inférieur à 03.00 , il est nécessaire de mettre à niveau le pilote.

Si vous recevez des avertissements au sujet de possibilités non prises en charge, interrogez le fournisseur de votre base de données pour savoir s'il existe un pilote mis à jour qui prenne en charge plus de possibilités. Tous les pilotes ne fonctionnent pas avec Tableau.

Dois-je utiliser le connecteur de base de données nommé ou le connecteur ODBC ?

Si vous vous connectez à une base de données pour laquelle Tableau dispose d'une option de connexion nommée, utilisez le connecteur nommé. Les connecteurs nommés sont optimisés pour la base de données spécifique.

Voir également

Autres bases de données (ODBC) - Décrit comment vous connecter à vos données à l'aide du connecteur ODBC.

Personnalisation et réglage de connexions ODBC – Décrit comment ajuster les informations de connexion ODBC pour améliorer le fonctionnement et les performances.

Référence des personnalisations des possibilités de Tableau – Répertorie les personnalisations que vous pouvez utiliser pour définir les fonctionnalités de Tableau qui sont prises en charge par la source de données.

Référence des personnalisations ODBC/SQL – Répertorie les personnalisations qui représentent les parties des normes ODBC et SQL prises en charge par les rapports de pilote ODBC.

Merci de vos commentaires ! Erreur lors de la soumission de votre commentaire. Réessayez ou envoyez-nous un message.