Depuis la version 2019.3, vous pouvez héberger votre référentiel externe sur la plate-forme cloud AWS. Cette rubrique décrit comment créer une instance de base de données AWS RDS PostgreSQL que vous utiliserez comme votre référentiel externe Tableau Server.

Pour voir la liste complète des hôtes que vous pouvez utiliser pour votre référentiel externe, consultez Référentiel externe Tableau Server.

Exigences et recommandations

  • Au minimum, utilisez une instance avec 8 vCPU et 32 Go de RAM. Il s'agit de la taille d'instance AWS RDS minimale recommandée pour le référentiel externe de Tableau Server, mais les exigences exactes varieront selon vos besoins et votre utilisation. Nous vous recommandons d'utiliser des types d'instance optimisés pour la mémoire Amazon RDS de 16 vCPU et de 128 Go de RAM pour de bonnes performances.

    Vous pouvez commencer par un type d'instance plus petit et si vous trouvez plus tard que vous avez besoin d'un type d'instance plus grand, vous pouvez mettre à niveau votre instance RDS existante. Pour plus d'informations, voir Mise à niveau de votre instance RDS.

    Des communications sécurisées entre Tableau Server et l’instance de base de données PostgreSQL externe à l’aide de connexions SSL ne sont pas requises, mais sont recommandées.

  • L'instance de base de données PostgreSQL doit être accessible par tous les nœuds du cluster Tableau Server. Pour cela, vous pouvez intégrer l'instance de base de données PostgreSQL dans un groupe de sécurité doté des permissions nécessaires pour être accessible par tous les nœuds du cluster Tableau Server.

  • La version de PostgreSQL doit correspondre à la version utilisée par Tableau Server en cas d’installation locale. Tableau Server 2020.4 utilise la version PostgreSQL 12.

Créer une instance de base de données PostgreSQL sur Amazon RDS

Étape 1 : Créer un groupe de paramètres

Les paramètres PostgreSQL que vous définissez pour une instance PostgreSQL locale dans le fichier postgresql.conf sont gérés dans le groupe de paramètres de BD de votre instance de base de données. Lorsque vous créez une instance de base de données, les paramètres du groupe de paramètres de BD associé sont chargés.

Du point de vue de Tableau Server, la plupart des paramètres peuvent être définis par défaut. Vous pouvez modifier les valeurs des paramètres si vous avez des exigences spécifiques en matière de performances ou de journalisation, mais nous vous recommandons vivement de laisser les paramètres suivants aux valeurs par défaut et de ne pas les modifier :

  • standard_conforming_strings

  • escape_string_warning

Nous recommandons également le définir la valeur work_mem sur au moins 16384 pour éviter les problèmes de performances.

Pour plus d'informations et une liste complète des paramètres PostgreSQL, consultez Utilisation des paramètres PostgreSQL(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) sur le site AWS.

Étape 2 : Créer une instance de base de données PostgreSQL sur Amazon RDS

Pour créer une nouvelle instance de base de données PostgreSQL, suivez les instructions fournies sur le site de documentation Amazon(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Voici les options de configuration et les valeurs recommandées pour la nouvelle instance de la base de données PostgreSQL :

  • Spécifications de l'instance

    • Utilisez le groupe de paramètres créé à l'Étape 1.
    • Utilisez la version compatible de PostgreSQL pour votre version de Tableau Server. Pour une liste complète des versions PostgreSQL compatibles avec les versions Tableau Server, voir Compatibilité du produit.
    • Utilisez une classe d'instance de base de données db.m4.2xlarge ou supérieure.
    • Allouez au moins 100 Go de stockage.
    • Type de stockage et IOPS provisionnés : laisser par défaut (les recommandations peuvent changer en fonction des tests de charge).
  • Paramètres

    • Vous devez utiliser rails comme nom d'utilisateur principal.

      Ceci est obligatoire pour que le référentiel externe fonctionne correctement avec Tableau Server.

    • Choisissez un mot de passe répondant aux exigences d'AWS.

  • Réseau et sécurité

    • Assurez-vous que l'instance RDS est accessible par tous les nœuds Tableau Server. Il s'agit le plus souvent de créer un groupe de sécurité qui permet l'accès à partir des nœuds.

  • Options de base de données

    • Ne créez pas une base de données initiale. Le nom de la base de données doit être laissé vide, car Tableau Server créera les bases de données nécessaires dans l'instance RDS.

    • Le port peut être le port de votre choix, mais nous recommandons de le laisser comme port par défaut 5432.

    • Définissez le groupe de paramètres DB sur celui créé à l'Étape 1.

    • Laissez l'authentification IAM DB désactivée.

  • Cryptage

    • Vous pouvez choisir si vous voulez ou non un cryptage.

  • Sauvegarde

    • Concerne les sauvegardes automatisées d'AWS et non les sauvegardes de Tableau Server. Vous pouvez spécifier les paramètres répondant aux exigences.

  • Surveillance

    • Vous pouvez spécifier les paramètres en fonction de vos besoins.

  • Exportations de journaux

    • Vous pouvez spécifier les paramètres en fonction de vos besoins.

  • Maintenance

    • Désactive la mise à niveau automatique de la version mineure. Tableau Server est conçu pour utiliser une version spécifique de PostgreSQL et vous serez invité à mettre à niveau la version PostgreSQL si nécessaire, lors de la mise à niveau de Tableau Server.

  • Supprimer la protection

    • Vous pouvez spécifier les paramètres en fonction de vos besoins.

Étape 3 : Obtenir le point de terminaison de l'instance de la base de données PostgresSQL

Après avoir créé l'instance de base de données PostgreSQL, vous ne pouvez pas l'utiliser tant que l'initialisation par AWS n'est pas terminée, ce qui peut prendre plusieurs minutes. Une fois que l'instance est prête, récupérez les informations du point de terminaison qui serviront pour configurer Tableau Server afin qu'il utilise cette instance pour le référentiel Tableau Server.

Étape 4 : Télécharger le fichier du certificat SSL (fichier .pem)

Des connexions sécurisées entre Tableau Server et le référentiel externe à l’aide de SSL ne sont pas requises, mais sont recommandées.

Si vous souhaitez configurer des connexions sécurisées entre Tableau Server et le référentiel externe, vous aurez besoin du fichier .pem lorsque vous configurerez Tableau Server pour utiliser l'instance de base de données externe pour votre référentiel Tableau Server. Pour plus d'informations, voir Utilisation de SSL pour crypter la connexion à une instance de base de données(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Si vous n'avez pas besoin d'utiliser des connexions sécurisées entre Tableau Server et le référentiel externe, vous devez configurer l'instance RDS de manière autoriser les connexions non cryptées.

Important : si dans le cadre d’une expiration prévue du certificat SSL de l’instance RDS, vous devez mettre à jour votre instance RDS avec le nouveau fichier de certificat, vous devez également mettre à jour les paramètres de Tableau Server pour utiliser le nouveau fichier de certificat. Vous pouvez le faire en téléchargeant le fichier le plus récent et en exécutant la commande tsm topology external-services repository replace-host et en fournissant le nouveau fichier de certificat.

Configuration de la haute disponibilité pour votre base de données PostgreSQL

Tableau Server ne gère ni ne configure la haute disponibilité du référentiel externe. Amazon RDS offre des fonctions de haute disponibilité qui peuvent être utilisées pour fournir une haute disponibilité, gérer le basculement, etc. Pour plus d'informations, voir Haute disponibilité pour Amazon RDS(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Récupération d'urgence pour votre base de données PostgreSQL

En cas de sinistre, vous devrez peut-être installer une nouvelle instance RDS. Il existe d’autres cas où vous devrez peut-être vous récupérer d’un problème avec l’instance RDS. Par exemple, lorsque vous mettez à niveau Tableau Server, vous devrez peut-être également mettre à niveau la version PostgreSQL sur votre instance RDS. En cas d'échec de votre mise à niveau PostgreSQL, vous pourriez avoir à utiliser une nouvelle instance RDS. Dans de tels scénarios, pour configurer Tableau Server de manière à utiliser la nouvelle instance RDS, appliquez les étapes suivantes :

  1. Restaurez l’instantané sur une nouvelle instance RDS. AWS ne prend pas en charge la restauration d’un instantané sur une instance RDS existante. Pour en savoir plus sur la sauvegarde et la restauration d'instantanés RDS, consultez Sauvegarde et restauration Amazon RDS (en anglais).

  2. Créez un nouveau fichier de paramètres JSON contenant des informations de connexion pour la nouvelle instance RDS. Pour plus d’informations sur la création d’un fichier de paramètres JSON, voir Étape 1 dans Installer Tableau Server avec le référentiel externe PostgreSQL.

  3. Utilisez la commande tsm topology external-services repository replace-host pour indiquer la nouvelle instance RDS à Tableau Server.

    Pour plus d'informations sur la commande tsm topology external-services repository replace-host, voir tsm topology.

Qui peut le faire ?

Seuls les administrateurs Tableau Server peuvent configurer Tableau Server de manière à utiliser le référentiel externe. Vous aurez également besoin d’un compte AWS pour créer une instance RDS.

Étapes suivantes

Pour les nouvelles installations : Installer Tableau Server avec le référentiel externe PostgreSQL

Si vous souhaitez configurer votre Tableau Server existant de manière à utiliser un référentiel externe, consultez Reconfigurer le référentiel Tableau Server.

Merci de vos commentaires !