Lorsque les données atteignent des seuils importants pour votre activité, des alertes basées sur les données sont automatiquement envoyées par e-mail aux utilisateurs clés que vous spécifiez. En tant qu'administrateur Tableau Server, vous configurez les alertes basées sur les données à la manière dont vous configurez des abonnements. Pour plus d'informations sur la création et la gestion de ces alertes par les utilisateurs, consultez Envoyer des alertes générées par les données dans l'aide utilisateur de Tableau.

Remarque : pour créer et recevoir des alertes basées sur les données, les utilisateurs ont besoin d'accéder aux bases de données et vues associées. Pour plus d'informations, consultez la liste des pré-requis . Si des alertes sont activées pour un site, tout utilisateur de ce site peut les créer à l’exception des utilisateurs dotés du rôle Viewer.

Configurer un e-mail pour les alertes basées sur les données

  1. Terminez la procédure dans Configurer les paramètres SMTP afin que le serveur puisse envoyer un e-mail .

  2. Tout en visualisant un site, cliquez sur Paramètres en haut de la fenêtre du navigateur.

  3. Sous Paramètres email, entrez un pied de page d'adresse ou de message « De » spécifique à un site.

    Le pied de page d'adresse ou de message « De » d'un site est également utilisé dans les e-mails pour les abonnements.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

Gérer toutes les alertes basées sur les données dans un site

  1. En haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur Tâches, puis cliquez sur Alertes.

  2. Sélectionnez les alertes que vous souhaitez mettre à jour.

  3. Depuis le menu Actions, effectuez l'une des actions suivantes :

    • Vous ajouter ou vous supprimer en tant que destinataire.

    • Modifier les alertes de manière à modifier les seuils de données, les programmations de livraison et la liste complète des destinataires.

    • Modifier la propriété de l'alerte pour différents utilisateurs, ou supprimer les alertes

Désactiver les alertes basées sur les données pour un site

Les alertes basées sur les données sont prises en charge pour tous les sites par défaut, mais les administrateurs peuvent les désactiver pour des sites spécifiques.

  1. Lors de l’affichage d’un site, cliquez sur Paramètres dans le volet de navigation gauche.

  2. Sous Alertes basées sur les données, désélectionnez Autoriser les utilisateurs à créer des alertes et recevoir des alertes par email.

  3. Cliquez sur Enregistrer.

Envoyer des alertes basées sur les données

Par défaut, une alerte est suspendue après 350 échecs consécutifs d'alerte. Les administrateurs de serveur peuvent configurer le nombre de seuil des échecs d'alerte avant qu'une alerte soit suspendue. Pour modifier le nombre de seuil d'échecs d'alertes basées sur les données qui peuvent avoir lieu avant d'être suspendues, utilisez l'option tsm configuration set, dataAlerts.SuspendFailureThreshold.

Ceci définit le seuil pour le nombre d'échecs consécutifs d'alerte nécessaires avant la suspension de l'alerte. Ce paramètre s'applique au niveau du serveur. La valeur de seuil s'applique à chaque alerte basée sur les données sur le serveur.

Reprendre des alertes suspendues

En cas d'échec d'une alerte un certain nombre de fois, vous recevrez une notification par e-mail vous indiquant que votre alerte a été suspendue. Les administrateurs ou les propriétaires d'alertes peuvent réactiver une alerte suspendue de plusieurs manières :

  • Depuis la zone Tâches > Alertes des pages Web Tableau, une icône apparaît dans la colonne Dernière vérification pour indiquer que l'alerte est suspendue. Sélectionnez ... > Reprendre l'alerte pour réactiver l'alerte.

  • Cliquez sur Reprendre l'alerte dans l'e-mail de notification pour reprendre l'alerte. Une notification vous permet de reprendre l'alerte ou d'indiquer que la vue a changé et que l'alerte doit être supprimée.

  • Depuis le volet Alertes de la vue ou du classeur affecté(e). Pour reprendre l'alerte depuis une vue ou un classeur, sélectionnez Alerte pour ouvrir le volet Alertes. Une icône apparaît à côté de l'alerte suspendue. Sélectionnez Actions > Reprendre l'alerte sur l'alerte affectée pour reprendre.

Les propriétaires de l'alerte reçoivent un e-mail de notification lorsque l'alerte est à nouveau opérationnelle.

Contrôler la fréquence à laquelle le serveur vérifie les alertes basées sur les données

Par défaut, Tableau Server effectue une vérification toutes les 60 minutes pour vérifier si les conditions de données pour les alertes sont vraies. Si vous remarquez une incidence sur les performances, vous pouvez personnaliser cet intervalle temporel à l'aide de l'option tsm configuration set, dataAlerts.checkIntervalInMinutes.

Quel que soit le paramètre dataAlerts.checkIntervalInMinute, le serveur vérifie également les alertes dès que les extraits du classeur associé sont actualisés. Pour vérifier une alerte plus fréquemment que spécifié par le paramètre, modifiez la programmation d'actualisation d'extrait.

Suivre le processus de vérification d'alertes du serveur

Dans la vue Tâches d'arrière-plan pour les non-extraits, vous pouvez suivre le processus de vérification d'alerte du serveur en recherchant ces tâches :

  • Trouver les alertes de données à vérifier

  • Vérifier si la condition d'alerte de données est vraie

La tâche « Trouver »limite la vérification aux alertes qui peuvent actuellement envoyer les emails associés. Par exemple, si un utilisateur a choisi une fréquence d'email de « Tous les jours au maximum », après que la condition d'alerte devient vraie, le serveur attend 24 heures avant de vérifier à nouveau l'alerte.

Chaque tâche « Vérifier » utilise un processus backgrounder du serveur, en chargeant la vue concernée pour évaluer la condition d'alerte. Si tous les utilisateurs voient la même version d'une vue, cette dernière se charge une fois. Par contre, si les utilisateurs ont appliqué des filtres à une vue, ou que les données consultées sont limitées par la sécurité de niveau utilisateur, la vue se charge une fois pour chaque destinataire.

Identifier et corriger les alertes d'échec

En tant qu'administrateur, vous pouvez identifier de manière proactive les alertes d'échec dont les utilisateurs peuvent ne pas être conscients. Pour vérifier :

  1. Sélectionnez État dans votre menu de site

  2. Sélectionnez Tâches d'arrière-plan pour les non-extraits

  3. Dans le menu déroulant Tâche, sélectionnez si l'alerte basée sur les données est « True »

  4. Tout à droite, cliquez sur Erreur pour voir la liste des alertes d'échec

  5. Survolez l'icône rouge d'échec pour afficher une infobulle contenant les détails de l'alerte

Pour déterminer le propriétaire de l'alerte, recherchez le numéro d'ID d'alerte data_alerts table du référentiel Tableau Server. (Dans la zone gestion des alertes d'un site, vous pouvez également rechercher le nom de l'alerte suivant le numéro, mais gardez à l'esprit que différentes alertes peuvent utiliser le même nom.)

Remarque : les propriétaires d'alertes sont automatiquement notifiés si une alerte échoue dix fois. Les administrateurs peuvent personnaliser le moment auquel les propriétaires reçoivent des notifications. Les utilisateurs ne recevront pas de notification pour les alertes d'échec avant d'avoir mis à niveau à Tableau Server 2018.1.

Les alertes d'échec sont souvent provoquées par des changements de contenu sur Tableau Server. Encouragez les utilisateurs à recréer des alertes si des changements de ce type se produisent :

  • Un classeur, une vue ou un champ de données est supprimé ou renommé.

  • Les informations d'identification de la base de données intégrées dans les classeurs expirent. (Les alertes nécessitent que les classeurs utilisent les données d'identification intégrées, ou aucune donnée d'identification.

  • Une source de données est inaccessible.

Astuce : pour recevoir automatiquement un e-mail en cas d'échec de l'alerte, suivez la procédure décrite dans Collecter des données avec le référentiel Tableau Server et connectez-vous à la table « background_jobs ». Dans cette table, créez une vue personnalisée qui inclut le nom de la tâche et son code de finition « Vérifier si la condition d'alerte de données est vraie ». Ensuite, configurez une alerte basée sur les données qui vous est envoyée par e-mail dès qu'un code de finition est égal à 1 (échec).

Merci de vos commentaires !