Dépannage des problèmes de Tableau Server sur Linux

Suivez les suggestions de cette rubrique pour résoudre les problèmes courants liés à Tableau Server. Pour connaître les étapes supplémentaires de résolution des problèmes selon le statut des processus de la page Statut, consultez Résoudre les problèmes liés aux processus de serveur.

Le tableau suivant affiche les emplacements par défaut du répertoire d'installation, du répertoire de données, du répertoire de journaux et du répertoire de scripts :

Répertoire Emplacement par défaut
Installation : /opt/tableau/tableau_server
Données : /var/opt/tableau/tableau_server/data
Journaux : /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/logs/
Scripts : /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code>/

Étapes générales de résolution des problèmes

Vous pouvez résoudre ou tester de nombreux problèmes de Tableau Server en suivant une ou plusieurs procédures simples :

Nouvelle installation

Installez Tableau Server sur Linux sur un ordinateur sur lequel Tableau n'a jamais été installé. Si vous réutilisez un ordinateur ou un ordinateur virtuel sur lequel une version antérieure de Tableau Server était installée, suivez les étapes décrites dans Supprimer Tableau Server de votre ordinateur pour éliminer Tableau de votre ordinateur avant d'installer la nouvelle version.

Si vous rencontrez des problèmes d'installation de Tableau Server, il vous faudra peut-être supprimer Tableau entièrement de votre ordinateur et effectuer une nouvelle installation. Consultez Supprimer Tableau Server de votre ordinateur pour plus d'informations.

Espace disque

Assurez-vous que l'espace disque est suffisant sur chaque ordinateur exécutant Tableau Server. Un espace disque insuffisant peut être à l'origine d'un échec d'installation, d'un échec de mise à niveau ou de problèmes d'exécution de Tableau Server.

Supprimer les anciens fichiers journaux

Si vous manquez d'espace disque, vous pouvez supprimer les anciens fichiers journaux Tableau Server. Ces journaux peuvent occuper de la place et il est recommandé de les supprimer régulièrement.

Version 10.5.x

Si vous utilisez la version 10.5.1 et supérieure, exécutez cette commande à l'invite du terminal pour nettoyer les fichiers journaux inutiles :

tsm maintenance cleanup

Version 10.5.0

Si vous utilisez la version 10.5.0 de Tableau Server sur Linux, la commande cleanup n'est pas disponible et vous devez exécuter ces commandes à l'invite du terminal :

sudo find /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/temp/* -mtime +2 -type f -delete

sudo find /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/logs/* -mtime +2 -type f -delete

Important : Le système de fichiers Linux permet de supprimer des fichiers qui sont ouverts, et dans ce cas, les processus Tableau ne pourront pas nécessairement recréer les fichiers. Il en résultera des fichiers journaux vides. Pour corriger ce problème, vous pouvez arrêter Tableau Server, redémarrer le contrôleur TSM et redémarrer Tableau à nouveau :

  1. Arrêtez Tableau Server :

    tsm stop

  2. Redémarrez le contrôleur TSM :

    sudo systemctl restart tabadmincontroller_0.service

  3. Patientez quelques minutes pendant le redémarrage du contrôleur. Vous pouvez vérifier que le contrôleur a redémarré à l'aide de cette commande :

    tsm status -v

    Lorsque vous pouvez exécuter cette commande et que le contrôleur d'administration Tableau Server apparaît comme étant « en cours d'exécution », le contrôleur a redémarré.

  4. Démarrez Tableau Server :

    tsm start

Collecte manuelle des journaux

Si vous ne pouvez pas exécuter tsm maintenance ziplogs pour une raison quelconque (par exemple en cas de défaillance critique avant d'exécuter tsm initialize), vous pouvez collecter manuellement les journaux et les compresser en exécutant ces commandes dans une fenêtre de terminal :

cd /var/opt/tableau/tableau_server/data/tabsvc/

cp /var/opt/tableau/tableau_server/logs/app-install.log logs

cp ~/.tableau/tsm/tsm.log logs

tar -czvf ~/logs.tar.gz logs

Ceci crée un fichier intitulé logs.tar.gz dans votre répertoire de base. Vous pouvez télécharger ou envoyer ce fichier à Tableau.

Redémarrer le serveur

Redémarrez Tableau Server. Les problèmes liés à l'indexation et aux processus qui n'ont pas entièrement démarré peuvent être résolus en redémarrant Tableau Server de façon contrôlée. Pour redémarrer Tableau Server, utilisez la commande tsm restart. Ceci arrête tous les processus associés à Tableau Server, puis les redémarre.

Modifier les fichiers d'installation et de configuration à l'aide de Linux

Vous devriez modifier ou créer tout fichier utilisé pour installer ou configurer Tableau Server sur Linux en utilisant un système d'exploitation Linux. Les fichiers créés à l'aide de Microsoft Windows entraînera des erreurs dans Tableau Server sur une installation ou une configuration Linux parce que les systèmes d'exploitation Linux terminent les fichiers avec un caractère de retour à la ligne (LF), alors que Windows termine les fichiers avec un caractère de retour chariot et un caractère de saut à la ligne (CR LF). Les fins de fichiers non-Linux (CR LF) peuvent générer des erreurs pendant l'Installation automatisée de Tableau Server si elles apparaissent dans les fichiers config.json, reg_templ.json ou secrets utilisés par le programme d'installation automatisée. Les fins de fichiers non-Linux (CR LF) peuvent également générer des erreurs pendant l'enregistrement ou pendant la configuration des paramètres de la banque d'identités ou les paramètres de la passerelle.

Vérifier les journaux systemd

Si Tableau Server ne démarre pas et que vous ne trouvez aucune information utile dans les journaux Tableau (voir Travailler avec des fichiers journaux pour plus d'informations), vous pouvez rechercher, dans les journaux systemd, des messages concernant le démarrage et l'arrêt du service TSM. Les journaux sont stockés sur /var/log/messages (distributions de type RHEL) ou /var/log/syslog(Ubuntu et Debian). Nous vous recommandons d’utiliser la commande journalctl pour rechercher et analyser les journaux systemd.

Installation de Tableau Server

L'installation échoue du fait de la configuration matérielle

Tableau Server ne peut pas être installé si l'ordinateur sur lequel vous effectuez l'installation ne possède pas la configuration matérielle minimale requise. Pour des détails sur les exigences, consultez Avant l'installation....

L'installation échoue du fait de l'expiration du délai

Si vous installez Tableau Server sur un ordinateur disposant de ressources limitées, par exemple un ordinateur présentant seulement la configuration matérielle minimale requise, vous risquez de rencontrer des problèmes d'expiration des commandes tsm suite à une réponse lente. Vous pouvez spécifier un délai d'expiration plus long en utilisant l'option globale --request-timeout sur toutes les commandes tsm. Pour plus d'informations sur l'option --request-timeout, voir par exemple tsm initialize.

L'installation échoue avec le message « Failed to initialize the instance of the temporary database »

Tableau Server sur Linux prend uniquement en charge l'encodage de caractères UTF-8. Si vos paramètres régionaux Linux n'ont pas d'encodage UTF-8, votre installation peut échouer avec une erreur de ce type :

Failed to initialize the instance of the temporary database

Pour vérifier si vos paramètres régionaux utilisent l'encodage UTF-8, exécutez la commande localectl à l'invite de commande. Le résultat devrait se présenter ainsi (vos paramètres régionaux peuvent être différents) :

[tableauserver-centos1a ~]$ localectl
System Locale: LANG=en_US.UTF-8
[tableauserver-centos1a ~]$

Si la valeur LANG n'inclut pas .UTF-8 vous devez exécuter localectl pour l'ajouter :

sudo localectl set-locale LANG=<your_locale>.UTF-8

Remarque : dans certains cas, localectl peut ne pas aboutir (expiration de délai) si votre version de systemd est ancienne. La mise à jour de systemd peut corriger ce problème et vous permet d'activer l'encodage UTF-8. Sur les systèmes de type RHEL, utilisez cette commande pour mettre à jour systemd: sudo yum update systemd

L'installation échoue sur un ordinateur virtuel dans Parallels

Parallels n'est pas pris en charge actuellement. Si vous installez Tableau Server sur un ordinateur virtuel Linux dans Parallels, l'installation peut échouer.

Tableau Server ne démarre pas

Si Tableau Server ne démarre pas ou si son état de fonctionnement est dégradé, exécutez la commande tsm restart. Ceci ferme tous les processus en cours d'exécution et redémarre Tableau Server.

Impossible de démarrer Tableau Server après l'installation

Tableau Server peut ne pas démarrer si le nom d'hôte de votre ordinateur change après l'installation. L'une des raisons principales pour lesquelles le nom d'hôte peut changer est l'utilisation du package cloud-init sur CentOS. Si vous utilisez le package cloud-init, redémarrez l'ordinateur sur lequel vous souhaitez installer Tableau Server avant de lancer le processus d'installation. Sinon, vous pouvez corriger le nom d'hôte sans redémarrer, en exécutant la commande suivante :

sudo hostnamectl set-hostname `hostnamectl --static`

Le package cloud-init est couramment utilisé pour initialiser de nouveaux ordinateurs virtuels, configurer l'authentification par clé publique SSH, et autre. Par exemple, certaines images CentOS utilisent cloud-init, et cloud-init est couramment utilisé dans les déploiements OpenStack. Toutefois, la version de cloud-init incluse par défaut dans les référentiels CentOS 7.x (cloud-init 0.7.5-10.el7.centos.1) présente un problème connu qui empêche votre ordinateur d'afficher son nom de domaine qualifié complet (FQDN) en même temps que son nom d'hôte jusqu'à son redémarrage.

Étant donné que le processus d'installation de Tableau Server utilise le nom d'hôte de votre ordinateur pour configurer les processus du serveur et générer des certificats TLS, Tableau Server peut ne pas démarrer s'il est configuré pour utiliser un nom d'hôte sans le nom de domaine qualifié complet.

Pour déterminer si votre ordinateur affiche le nom d'hôte correct, exécutez la commande hostnamectl. Dans l'exemple suivant, la commande affiche un nom d'hôte temporaire qui indique qu'il ne retournera pas le nom de domaine qualifié complet et doit être redémarré.

$ hostnamectl
   Static hostname: server01.example.com
Transient hostname: server01
[...]

Sinon, dans l'exemple suivant, la commande affiche le nom d'hôte correct et le nom de domaine qualifié complet :

$ hostnamectl
   Static hostname: server01.example.com
[...]

Impossible de créer un compte administrateur initial avec plusieurs domaines Active Directory (AD)

Lorsque vous créez le compte administrateur local sur Tableau Server, vous pouvez voir l'erreur suivante si vous avez sélectionné AD comme type d'authentification :

Failed to authenticate username and password

Ceci se produit lorsque Tableau Server tente de se connecter à plusieurs domaines AD. Par exemple, cette erreur peut s'afficher si vous installez Tableau Server sur un ordinateur faisant partie d'un domaine ou si vous tentez d'authentifier des utilisateurs AD qui font partie d'un autre domaine.

Polices

Tableau Server utilise les polices installées sur le système pour le rendu des classeurs en fonction des polices utilisées lors de la création d'un classeur. Si une police n'est pas disponible, Tableau Server utilise l'équivalent le plus proche basé sur les familles de polices. Ceci s'applique à la fois aux serveurs Windows et Linux. Sur les serveurs Linux, il peut être plus facile de repérer les polices manquantes car Linux inclut moins de polices à la livraison que les systèmes Windows et OS/X. Ceci a son importance étant donné que de nombreux classeurs sont créés dans Tableau Desktop sur Windows ou sur Mac.

Tableau Server sur Linux est livré avec les polices suivantes :

  • Arial
  • Courier
  • Georgia
  • Times New Roman
  • Verdana
  • Trebuchet MS
  • Police Tableau

S'il manque des polices, les classeurs qui utilisent des polices autres que celles-ci peuvent avoir un aspect autre que celui attendu lors d'une visualisation dans Tableau Server sur Linux. Pour résoudre ce problème, installez les polices appropriées sur tous les nœuds de votre installation Tableau Server.

Prise en charge des jeux de caractères asiatiques

Si vous voyez des cases vides là où vous attendiez des caractères asiatiques dans les classeurs affichés sur Tableau Server, vous devriez installer les packages de caractères adaptés à la langue souhaitée dans votre environnement Linux.

Initialisation de Tableau Server

L'initialisation de TSM échoue parce que le compte utilisateur tableau existe mais n'est pas un membre du groupe tableau

Lorsque vous installez et initialisez Tableau Services Manager (TSM) et Tableau Server, le script d'initialisation (initialize-tsm) crée les utilisateurs et les groupes nécessaires pour l'exécution, ou confirme que ceux existants sont configurés avec les caractéristiques requises. Par défaut, le script crée un utilisateur appelé tableau et l'ajoute à un groupe appelé tableau. Si un utilisateur tableau existe déjà mais ne fait pas partie du groupe tableau , le script échoue avec une erreur.

Dans ce cas, vous pouvez corriger le conflit en utilisant un indicateur --unprivileged-user pour spécifier un utilisateur différent. L'utilisateur sera créé et ajouté au groupe tableau .

Par exemple, pour spécifier un utilisateur appelé tableauserver, vous devez exécuter le script depuis le répertoire /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code> à l'aide de cette commande :

sudo ./initialize-tsm --unprivileged-user="tableauserver" --accepteula

Pour une liste complète d'options pouvant être utilisées avec le script initialize-tsm, utilisez l'option -h :

sudo ./initialize-tsm -h

Erreur d'initialisation de Tableau Server avec des paramètres système régionaux non pris en charge

Si vous tentez d'installer Tableau Server sur un ordinateur utilisant des paramètres régionaux autres que l'un des 11 paramètres régionaux pris en charge, vous rencontrerez une erreur lors de l'installation.

Tableau Server s'exécutera sur un système utilisant l'un des paramètres régionaux suivants :

de_DE, en_GB, en_US, es_ES, fr_FR, it_IT, ja_JP, ko_KR, pt_BR, zh_CN ou zh_TW.

Tous les autres paramètres régionaux généreront l'erreur.

Erreur d'initialisation de Tableau Server lorsque en_US.utf8 n'est pas inclus dans la liste des paramètres régionaux

Si vous tentez d'installer Tableau Server sur un ordinateur n'ayant pas en_US.utf8 dans la liste des paramètres régionaux, l'initialisation échouera avec une erreur. Pour voir si en_US.utf8 est inclus, entrez locale -a à l'invite de l'interface ce commande.

Si en_US.utf8 ne figure pas dans la liste, vous pouvez ajouter en_us à la liste des paramètres régionaux en entrant sudo locale-gen en_US.UTF-8 dans l'invite d'interface de commande de Ubuntu et Debian, ou sudo localedef -i en_US -f UTF-8 dans l'invite d'interface de commande des distributions de type RHEL.

Erreur : statut 10 - initialisation de Tableau Server lorsque le chemin du répertoire de données inclut un point

Si vous tentez d'installer Tableau Server et que vous spécifiez un répertoire de données avec un chemin incluant un point (« . »), l'initialisation échoue avec des erreurs, notamment :

Connection timed out

et

ERROR: TSM services returned status 10

Pour éviter ce problème, choisissez un répertoire de données dont le chemin d'accès n'inclut pas de point.

Erreur d'initialisation de Tableau Server après la réinstallation

Si vous désinstallez et réinstallez Tableau Server, vous pouvez rencontrer une erreur d'initialisation de Tableau Server. Par exemple, l'erreur suivante peut s'afficher :

ERROR com.tableau.tabadmin.webapp.asyncjobs.JobStepRunner - Running step WaitForConfigure failed
com.tableau.tabadmin.webapp.exceptions.ServiceFailedStateException

Cette erreur se produit lorsqu'il reste des artefacts d'une installation précédente qui entraînent l'échec de démarrage des services. Pour éviter cette erreur, utilisez le script tableau-server-obliterate dans le dossier /opt/tableau/tableau_server/packages/scripts.<version_code>. Pour plus d'informations sur la suppression intégrale de Tableau Server, consultez Supprimer Tableau Server de votre ordinateur.

Activation de Tableau Server

Échec de l'activation de la licence Tableau Server

Dans certains cas, l'activation de la clé produit Tableau à l'aide de la commande tsm licenses activate -k <product_key> échoue avec une erreur :

License Server not available

Ceci peut se produire si votre ordinateur peut se connecter via TCP au port 443 au serveur de licence Tableau à l'adresse licensing.tableau.com.

Pour résoudre ce problème, vous devez configurer votre réseau et/ou les pare-feu basés sur des hôtes pour autoriser l'accès à cette adresse et à ce port, ou activer Tableau hors ligne. Pour plus d'informations, consultez Activer Tableau Server hors ligne - Ajouter une licence.

Réindexation de la recherche et de la navigation dans Tableau Server

Les problèmes pouvant être résolus en réindexant la recherche et la navigation

Les symptômes d'un index devant être reconstitué sont les suivants :

  • Une liste vide de sites lorsqu'un utilisateur tente de se connecter
  • Une liste vide de projets lorsqu'un utilisateur tente de sélectionner un projet
  • Contenu manquant (classeurs, vues, tableaux de bord)
  • Alertes inattendues ou inexactes (par exemple, une alerte "l'actualisation a échoué" sur un classeur qui n'inclut pas d'extrait)

Si vous constatez l'un de ces comportements, reconstituez l'index de recherche et de navigation à l'aide de la commande tsm maintenance reindex-search.

Redémarrage de Tableau Server

Échec du redémarrage de Tableau Server ou de l'application des modifications

En cas de défaillance de l'un des services Tableau Server, une erreur peut s'afficher lorsque vous tentez de redémarrer le serveur ou d'appliquer les modifications de configuration.

Pour voir si un service défaillant est à l'origine de l'erreur, entrez la commande suivante :

tsm status -v

Pour trouver la raison de la défaillance d'un service, affichez les fichiers journaux tabadminagent et tabadmincontroller dans le répertoire de données. Par exemple, un service peut échouer en raison de problème de simultanéité ou de configuration de port. Veuillez inclure dans vos commentaires tout problème rencontré.

L'astuce consiste à essayer de résoudre le problème en supprimant le serveur dans TSM et en le réajoutant. Une fois que le service a démarré, vous pouvez réessayer votre précédente modification de configuration ou essayer à nouveau de redémarrer le serveur à l'aide de la commande tsm restart.

Erreur de démarrage de Tableau Server après l'ajout ou la configuration d'un nœud

Si vous ajoutez ou configurez le nœud sans un processus de passerelle, Tableau Server peut ne pas redémarrer et vous pouvez voir s'afficher des erreurs de ce type :

ERROR : com.tableau.tabadmin.configuration.PortConfigurationExtractor - Unable to find port config key worker1.gateway.port

et

Message: Missing port configuration value for key 'worker1.gateway.port'

Ces erreurs apparaissent dans le fichier gateway.log et se produisent lorsqu'un nœud Tableau Server est configuré avec un serveur d'applications ou VizQL Server mais sans passerelle. Un processus de passerelle est requis si un serveur d'applications ou VizQL Server s'exécute sur un nœud.

Sauvegarde/restauration

Les problèmes liés à la restauration d'une sauvegarde créée par Tableau Server peuvent résulter de problèmes liés aux autorisations. Les autorisations adéquates sont nécessaire à la fois pour le fichier que TSM restaure, et l'emplacement du fichier. Lorsque TSM gère la sauvegarde, il place le fichier dans un emplacement par défaut et définit les autorisations de manière adéquate. Vous pouvez rencontrer des problèmes d'autorisation si vous restaurez une sauvegarde copiée sur votre serveur Linux, ou une restauration provenant d'un emplacement non par défaut sur votre serveur. Pour des détails sur l'utilisation d'un emplacement non par défaut, y compris la manière de modifier l'emplacement, consultez Chemins d'accès des fichiers tsm.

Les erreurs peuvent inclure :

Server Was Denied Access to File

ou

Restoring the backup '<backup>.tsbak' was unsuccessful

ou

Comparing authentication methods failed

Voici les autorisations dont les processus de sauvegarde et de restauration Tableau Server doivent disposer :

  • Autorisation de lecture—Les processus ont besoin d'accéder directement au fichier de sauvegarde .tsbak.

  • Autorisation d'exécution—Les processus ont également besoin d'autorisations d'exécution sur la structure de répertoire dans laquelle le fichier .tsbak est placé.

Lorsqu'il crée une sauvegarde dans l'emplacement par défaut, TSM définit les autorisations dont il a besoin. Si vous copiez un fichier sur le serveur Linux ou que vous le déplacez vers un répertoire autre que par défaut, les autorisations peuvent ne pas accorder l'accès approprié aux processus TSM. Vous devez vérifier que le fichier et l'arborescence de répertoire qui le contient autorisent tous deux l'accès par l'utilisateur TSM tableau. Les autorisations de fichier doivent accorder un accès en lecture à l'utilisateur tableau pour le fichier .tsbak. Vous pouvez le faire en configurant le groupe du fichier sur le groupe tableau et en accordant à ce groupe un accès en lecture. Les autorisations de répertoire doivent accorder à l'utilisateur tableau un accès en lecture. Vous pouvez le faire en configurant le groupe du répertoire sur le groupe tableau et en accordant à ce groupe un accès en lecture et en exécution sur les répertoires.

Pour des informations détaillées sur TSM et les autorisations, consultez Fichiers et autorisations dans TSM.

Emplacements de fichier

La modification de basefilepath ne modifie pas l'emplacement d'un fichier existant

Plusieurs commandes tsm permettent d'écrire des fichiers sur des emplacements par défaut. Vous pouvez modifier ces emplacements par défaut pour chaque commande en utilisant une commande tsm set. Par contre, cette opération ne déplace pas les fichiers existants depuis l'emplacement d'origine vers le nouvel emplacement, et ne crée pas un nouvel emplacement. Vous êtes responsable de la création du nouvel emplacement et de la configuration des autorisations correctes donnant un accès tsm à tous les fichiers de cet emplacement, et à la structure entière de répertoire contenant ces fichiers.

Pour plus d'informations sur la modification des emplacements par défaut pour la sauvegarde, la restauration, l'importation et l'exportation de sites, et les fichiers ziplogs, consultez Chemins d'accès des fichiers tsm.

Pour des informations sur les autorisations tsm, consultez Fichiers et autorisations dans TSM.

Commandes TSM

La ligne de commande TSM n'affiche pas l'avancement pour les tâches à exécution longue

Si vous exécutez une commande tsm telle que restore ou ziplogs dont l'exécution demande plus de 2 heures, la commande continue de s'exécuter jusqu'à ce qu'elle soit terminée sur le serveur. Pour afficher l'avancement de la tâche, utilisez la commande tsm jobs reconnect.

Ouverture de ports de pare-feu

Ouverture manuelle de ports de pare-feu sur Ubuntu et Debian

La version actuelle de Tableau Server ne prend pas en charge le pare-feu ufw utilisé sur Ubuntu et Debian. Pour les clients qui ne souhaitent pas installer firewalld sur Ubuntu et Debian, une autre option consiste à ouvrir ces ports manuellement. Les étapes suivantes confirment que ufw est en cours d'exécution et ouvrent les ports TCP 8850 et 80 aux connexions provenant d'une quelconque adresse source :

  1. Exécutez la commande suivante pour confirmer que ufw est en cours d'exécution :

    sudo ufw status

    Si le résultat est Status: inactive, vous devez activer ufw et vérifier que vous pouvez continuer à vous connecter via ssh (non traité dans le cadre de ces notes de version).

  2. Exécutez la commande suivante pour autoriser l'accès au port 8850 :

    sudo ufw allow 8850

  3. Exécutez la commande suivante pour autoriser l'accès au port 80 :

    sudo ufw allow 80

OpenID échoue lors de la première tentative de connexion

Si vous avez configuré l'authentification Open ID Connect pour Tableau Server, la première tentative de connexion échoue. Pour vous connecter avec succès, les utilisateurs doivent essayer à nouveau de s'authentifier après l'échec initial.

Les vues administratives ne s'affichent pas

L'onglet État de Tableau Server inclut des liens vers des visualisations qui affichent les métriques du serveur. Ces visualisations ont besoin du pilote PostgreSQL pour accéder aux données appropriées depuis le référentiel Tableau Server. Le pilote PostgreSQL n'est pas installé automatiquement, donc si vous n'avez pas installé le pilote, les vues ne s'affichent pas. Pour plus d'informations, consultez Pilotes de base de données.

Remarque : pour utiliser les vues administratives, le pilote PostgreSQL doit être installé sur un nœud exécutant le processus VizQL Server.

Modifier les paramètres régionaux dans la vue

Lorsque vous modifiez vos paramètres régionaux utilisateur après avoir ouvert une vue, toute tentative suivante d'ouvrir la vue échouera avec une « erreur inattendue ». Vous serez toujours en mesure d'ouvrir les vues que vous n'aviez pas ouvertes auparavant.

Pour contourner ce problème, déconnectez-vous de Tableau Server après avoir modifié vos paramètres régionaux, puis reconnectez-vous. Toutes les vues s'afficheront correctement.

Merci de vos commentaires ! Erreur lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer.