Snowflake

Cet article décrit comment connecter Tableau à un entrepôt de données Snowflake et configurer la source de données.

Avant de commencer

Avant de démarrer, rassemblez les informations de connexion suivantes :

  • Nom du serveur auquel vous souhaitez vous connecter
  • Méthode d'authentification :
    • OAuth
    • Nom d’utilisateur et mot de passe
    • Nom d’utilisateur et mot de passe Okta
  • Les identifiants de connexion dépendent de la méthode d'authentification que vous choisissez
  • (Facultatif) Expression SQL initial à exécuter à chaque connexion de Tableau

Pilote requis

Ce connecteur nécessite un pilote pour communiquer avec la base de données. Il se peut que le pilote requis soit déjà installé sur votre ordinateur. Si le pilote n'est pas installé sur votre ordinateur, Tableau affiche une message d'erreur dans la boîte de dialogue de connexion avec un lien vers la page Téléchargement de pilotes(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) où vous trouverez des liens vers les pilotes et des instructions d'installation.

Remarque : pour prendre en charge OAuth avec Snowflake, vous devez installer le pilote ODBC le plus récent depuis Snowflake (actuellement version 2.21).

Établir la connexion et configurer la source des données

Connecter Tableau à vos données

  1. Démarrez Tableau et sous Connexion, sélectionnez Snowflake. Pour obtenir la liste complète des connexions de données, sélectionnez Plus sous Vers un serveur.
  2. Entrez le nom du serveur auquel vous souhaitez vous connecter.
  3. Sélectionnez la méthode d'Authentification : Nom d’utilisateur et mot de passe ou Fournisseur d'identités SAML ou Se connecter avec OAuth.
  4. Entrez les informations demandées. Les informations qui vous sont demandées dépendent de la méthode d'authentification que vous choisissez.
    • Si vous sélectionnez Fournisseur d'identités SAML, entre le Nom d'utilisateur et le Mot de passe, puis dans le champ Fournisseur d'identités SAML (Okta), entrez l'URL du serveur du fournisseur d'identités SAML. Passez à l’étape 5.
    • Si vous sélectionnez Se connecter à l'aide d'OAuth , procédez comme suit :
      1. Sélectionnez SQL initial si vous souhaitez exécuter une commande SQL au début de chaque connexion. Pour plus d'informations, voir Exécuter SQL initial.
      2. Sélectionnez Connexion.
      3. Dans la page Web qui s’ouvre, connectez-vous à Snowflake en saisissant votre Nom d’utilisateur et votre Mot de passe et en sélectionnant Connexion. Sinon, sélectionnez Authentification unique si Snowflake est configuré pour prendre en charge SSO.
      4. Cliquez sur OK pour confirmer l'autorisation d'accéder à vos données Snowflake.
      5. Fermez la fenêtre de votre navigateur et revenez à Tableau.
      6. Passez à la section suivante, « Configurer la source de données ».
  5. (Facultatif) Sélectionnez SQL initial pour spécifier une commande SQL à exécuter au début de chaque connexion, par exemple lors de l'ouverture du classeur, de l'actualisation d'un extrait, de la connexion à Tableau Server ou de la publication sur Tableau Server. Pour plus d'informations, consultez Exécuter SQL initial.
  6. Sélectionnez Connexion.
  7. Si Tableau ne parvient pas à établir la connexion, vérifiez que vos informations d'identification sont correctes. Si la connexion n'aboutit toujours pas, cela signifie que votre ordinateur ne parvient pas à localiser le serveur. Contactez votre administrateur réseau ou votre administrateur de base de données.

Personnaliser la connexion à l'aide des paramètres du pilote

Il peut arriver que vous souhaitiez modifier la connexion établie avec le connecteur Snowflake. Vous pouvez le faire en ajoutant les paramètres du pilote à la chaîne de connexion dans l’onglet Avancé.

Remarque : vous ne pouvez pas modifier les paramètres du pilote que Tableau génère ; vous pouvez seulement ajouter des paramètres.

Dans cet exemple, cette syntaxe spécifie un serveur proxy à utiliser lorsque les valeurs no_proxy ne sont pas respectées. No_proxy indique les noms d’hôte qui sont autorisés à ignorer le serveur proxy :

Proxy=http://proxyserver.company:80;no_proxy=.trustedserver.com;

Pour un autre exemple de paramètres de pilote personnalisés, consultez Utiliser un proxy pour Snowflake.

Pour plus de détails sur les paramètres du pilote, voir Paramètres de configuration et de connexion du pilote ODBC sur le site Web Snowflake.

Configurer la source de données

Sur la page de la source de données, procédez comme suit :

  1. (Facultatif) Sélectionnez le nom de la source de données par défaut en haut de la page, puis tapez un nom de source de données unique pour l'utiliser dans Tableau. Par exemple, utilisez une convention pertinente d'appellation de la source de données qui aide d'autres utilisateurs de la source de données à déduire à quelle source de données se connecter.

  2. Dans la liste déroulante Entrepôt, sélectionnez l'entrepôt ou utilisez la zone de texte pour rechercher un entrepôt par nom.

    Remarque : si vous laissez cette zone vide et que vous ne sélectionnez pas d’entrepôt, Tableau utilise votre entrepôt virtuel Snowflake par défaut.

    Pour en savoir plus, consultez Entrepôts virtuels par défaut dans Snowflake.

  3. Dans la liste déroulante Base de données, sélectionnez une base de données ou utilisez la zone de texte pour rechercher une base de données par nom.
  4. Dans la liste déroulante Schéma, sélectionnez un schéma ou utilisez la zone de texte pour rechercher un schéma par nom.
  5. Sous Table, sélectionnez une table ou utilisez la zone de texte pour rechercher une table par son nom.
  6. Faites glisser une table vers l'espace de travail, puis sélectionnez l'onglet de la feuille pour démarrer votre analyse.Utilisez SQL personnalisé pour vous connecter à une requête spécifique plutôt qu'à la source de données entière. Pour plus d'informations, consultez Se connecter à une requête SQL personnalisée.

Connexion sur un Mac

Si vous utilisez Tableau Desktop sur un Mac, lorsque vous entrez le nom du serveur auquel vous connecter, utilisez un nom de domaine qualifié complet, par exemple mydb.test.ourdomain.lan, plutôt qu'un nom de domaine relatif tel que mydb ou mydb.test.

Vous pouvez sinon ajouter le domaine à la liste des Domaines de recherche pour l'ordinateur Mac. De cette manière, lorsque vous vous connectez, vous n'avez qu'à fournir le nom du serveur. Pour actualiser la liste des domaines de recherche, accédez à Préférences Système > Réseau > Avancé, puis ouvrez l'onglet DNS.

Entrepôts virtuels par défaut dans Snowflake

Lorsque vous créez une source de données Snowflake, vous accédez à la fois à un entrepôt Snowflake (pour les ressources informatiques) et à des bases de données Snowflake (pour la ressource de données). Les entrepôts et les bases de données ont besoin d’autorisations pour y accéder. Vous pouvez utiliser différents entrepôts pour accéder à la même base de données, en fonction de la puissance de calcul dont vous avez besoin, en supposant que vous avez des autorisations pour chaque entrepôt et base de données.

Lorsque vous créez une source de données, vous avez la possibilité de choisir un entrepôt dans une liste déroulante. Si vous laissez cette zone vide et que vous ne sélectionnez pas un entrepôt, Tableau utilise votre entrepôt virtuel Snowflake par défaut. Si vous publiez par la suite cette source de données ou ce classeur, lorsqu’un utilisateur se connecte, Tableau utilisera l’entrepôt virtuel Snowflake par défaut de cette personne.

Chaque utilisateur doit se voir attribuer un entrepôt par défaut afin que Tableau puisse l’utiliser par défaut pour ouvrir un classeur à partir d’une source de données Snowflake.

Configurer la prise en charge du serveur Snowflake pour OAuth

Pour plus d’informations sur la configuration d’OAuth pour les connexions entre Tableau et Snowflake, consultez Configurer OAuth pour les connexions Snowflake(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Utiliser un proxy pour Snowflake

Vous pouvez vous connecter à Snowflake depuis Tableau via un proxy. Si vous utilisez Tableau 2019.4 ou ultérieur, vous pouvez configurer cette option avec la boîte de dialogue du connecteur en tapant les paramètres requis dans le champ de texte Avancé.

Par exemple :

proxy=http://proxyserver.company:80

Pour plus d’informations sur les paramètres que vous devez utiliser, consultez la documentation Snowflake(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Remarque : Tableau n’utilise pas de DSN pour se connecter à Snowflake. Vous pouvez donc ignorer les instructions contenues dans la documentation Snowflake sur l’utilisation d’un DSN.

si vous utilisez une version de Tableau pré-2019.4, vous pouvez configurer cette option en entrant les paramètres d’un fichier TDC à l’aide de la commande odbc-extras.

Par exemple :

<connection-customization class='snowflake' enabled='true' version='19.1'>
<vendor name='snowflake' />
<driver name='snowflake' />
<customizations>
<customization name='odbc-connect-string-extras' value='proxy=http://proxyserver.company:80' />
</customizations>
</connection-customization>

Pour plus d’informations, consultez l'article Personnaliser la chaîne de connexion pour un connecteur natif(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Voir également

Autres articles de cette section

Merci de vos commentaires !