Différences entre relations et jointures

Les relations sont une manière dynamique et flexible de combiner les données issues de plusieurs tables pour l'analyse. Vous n'avez pas besoin de définir les types de jointure pour les relations. Vous ne verrez donc pas un diagramme Venn lorsque vous les créez.

Considérez une relation comme un contrat entre deux tables. Lorsque vous créez une visualisation avec des champs issus de ces tables, Tableau intègre les données depuis ces tables en utilisant ce contrat pour créer une requête avec les jointures appropriées.

  • Pas de type de jointure à l’avance. Il vous suffit de sélectionner les champs correspondants pour définir une relation (pas de types de jointure). Tableau tente d’abord de créer la relation en fonction des contraintes de clés existantes et des noms de champs correspondants. Vous pouvez ensuite vérifier qu’il s'agit bien des champs que vous voulez utiliser, ou ajouter d’autres paires de champs pour mieux définir la manière de relier les tables.
  • Automatiques et contextuelles. Les relations défèrent les jointures au moment et au contexte de l’analyse. Tableau sélectionne automatiquement les types de jointure en fonction des champs utilisés dans la visualisation. Au cours de l’analyse, Tableau ajuste les types de jointure de manière intelligente et préserve le niveau de détail natif dans vos données. Vous pouvez voir les agrégations au niveau de détail des champs dans votre visualisation plutôt que d’avoir à penser aux jointures sous-jacentes. Vous n’avez pas besoin d’utiliser des expressions LOD telles que FIXED pour dédupliquer des données dans des tables reliées.
  • Flexibles. Les relations peuvent être du type plusieurs-à-plusieurs et gérer des jointures externes complètes. La combinaison de tables à l’aide de relations est similaire à la création d'une source de données personnalisée et flexible pour chaque visualisation, le tout dans une seule source de données pour le classeur. Étant donné que Tableau interroge uniquement les tables qui sont nécessaires en fonction des champs et des filtres dans une visualisation, vous pouvez créer une source de données pouvant être utilisée pour divers flux analytiques.

Pour plus d’informations, consultez Relier vos données(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) et Utiliser les relations sans crainte(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Il est toujours possible de combiner vos données en utilisant des jointures. Double-cliquez sur une table logique pour accéder à l'espace de travail des jointures. Pour plus d'informations, voir Qu'est-il advenu des jointures ?

Visionner une vidéo : pour un aperçu des améliorations apportées aux sources de données et une introduction à l'utilisation des relations dans Tableau, visionnez cette vidéo de 5 minutes.

Pour des informations connexes sur le fonctionnement des requêtes relationnelles, consultez ces billets du blog Tableau :

Caractéristiques des relations et des jointures

Les relations sont une manière dynamique et flexible de combiner les données issues de plusieurs tables pour l'analyse. Nous vous recommandons d’utiliser les relations comme première approche pour combiner vos données, car elles rendent la préparation et l’analyse des données plus faciles et plus intuitives. Utilisez des jointures seulement lorsque vous en avez absolument besoin(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Voici quelques avantages à utiliser des relations pour combiner les tables :

  • Facilitent la définition, la modification et la réutilisation de votre source de données.
  • Facilitent l’analyse des données sur plusieurs tables au niveau de détail (LOD) correct.
  • Ne nécessitent pas l’utilisation d’expressions LOD ou de calculs LOD pour l’analyse à différents niveaux de détail.
  • Interrogent uniquement les données issues des tables comportant les champs utilisés dans le visualisation actuelle.

Relations

  • S'affichent sous la forme de « noodles » flexibles entre les tables logiques
  • Nécessitent que vous sélectionniez les champs correspondants entre deux tables logiques
  • N’exigent pas que vous choisissiez les types de jointure
  • Rendent toutes les données de ligne et de colonne des tables reliées potentiellement disponibles dans la source de données
  • Conservent le niveau de détail de chaque table dans la source de données et pendant l’analyse
  • Créez des domaines indépendants à plusieurs niveaux de détail. Les tables ne sont pas fusionnées ensemble dans la source de données.
  • Lors de l’analyse, créez automatiquement les jointures appropriées, en fonction des champs utilisés.
  • Ne dupliquez pas les valeurs agrégées (lorsque les options de performance sont définies sur plusieurs-à-plusieurs)
  • Conservez des valeurs de mesures sans correspondances (lorsque les options de performance sont définies sur Certains enregistrements correspondent)

Jointures

Les jointures sont un moyen plus statique de combiner des données. Elles doivent être définies entre les tables physiques au préalable, avant l’analyse, et ne peuvent pas être modifiées sans incidence sur toutes les feuilles utilisant cette source de données. Les tables liées sont toujours fusionnées en une seule table. Par conséquent, il arrive qu'il manque des valeurs sans correspondances, ou qu'il y ait des valeurs agrégées en double dans les données liées.

  • S'affichent avec des icônes de diagramme de Venn entre les tables physiques
  • Exigent que vous spécifiiez les types de jointure et les clauses de jointure
  • Les tables physiques liées sont fusionnées en une seule table logique avec une combinaison fixe de données
  • Peuvent abandonner les valeurs de mesures sans correspondances
  • Peuvent entraîner la duplication des valeurs agrégées quand les champs sont à différents niveaux de détail
  • Prennent en charge des scénarios qui nécessitent une seule table de données, tels que les filtres d'extrait et l’agrégation.

Exigences relatives à l'utilisation des relations

  • Lorsque vous reliez des tables, les champs qui définissent les relations doivent présenter le même type de données. La modification du type de données dans le volet Source de données ne modifie pas cette exigence. Tableau continuera d'utiliser le type de données dans la base de données sous-jacente pour les requêtes.
  • Vous ne pouvez pas définir les relations en fonction de champs géographiques.
  • Si vous avez besoin d'utiliser une jointure sur un champ calculé, double-cliquez sur une table logique pour ouvrir la couche physique et lier ou réunir des tables physiques.
  • Vous ne pouvez pas modifier les relations dans une source de données publiée.
  • Vous ne pouvez pas définir des relations entre des sources de données publiées.
  • Votre classeur doit utiliser une source de données intégrée pour que vous soyez en mesure de modifier des relations et des options de performance dans le volet Source de données dans Tableau Online ou Tableau Server.

Facteurs qui limitent les avantages de l’utilisation de tables reliées

  • Les données « sales » dans les tables (c’est-à-dire les tables qui n’ont pas été créées avec un modèle bien structuré à l’esprit et contiennent un mélange de mesures et de dimensions dans plusieurs tables) peuvent rendre l’analyse multi-tables plus complexe.
  • L’utilisation de filtres de sources de données limitera la capacité de Tableau à éliminer les jointures dans les données. Le terme « élimination des jointures » désigne la façon dont Tableau simplifie les requêtes en supprimant les jointures inutiles.
  • Tables avec beaucoup de valeurs sans correspondances entre les relations.
  • Interrelation de plusieurs tables de faits avec plusieurs tables de dimensions (tentant de modéliser des dimensions partagées ou conformes).

Qu'est-il advenu des jointures ?

Vous pouvez toujours spécifier des jointures entre les tables dans la couche physique d'une source de données. Double-cliquez sur une table logique pour accéder à l'espace de travail Jointure/Union dans la couche physique et ajouter des jointures ou des unions.

Chaque table logique de haut niveau contient au moins une table physique. Ouvrez une table logique pour afficher, modifier ou créer des jointures entre ses tables physiques. Faites un clic droit sur une table logique, puis cliquez sur Ouvrir. Il suffit sinon de double-cliquer sur la table pour l'ouvrir.

Lorsque vous créez une source de données, elle comporte deux couches. La couche de niveau supérieur est la couche logique de la source de données. Vous combinez les données entre les tables dans la couche logique en utilisant des relations.

La couche suivante est la couche physique de la source de données. Vous combinez les données entre les tables de la couche physique à l'aide de jointures. Pour plus d'informations, consultez Tables logiques et tables physiques dans le modèle de données(Le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Merci de vos commentaires !