Connaître vos données au niveau de la base de données

Essayez de comprendre l'impact que certains facteurs de la conception de votre base de données peuvent avoir sur les performances de Tableau. Vous obtiendrez ainsi des informations utiles lorsque vous cherchez, avec votre équipe de base de données, à optimiser les données au niveau de la base de données.

Activer la prise en charge de l'intégrité référentielle

Les base de données prenant en charge l'intégrité référentielle prennent en charge la fonction Estimer l'intégrité référentielle de Tableau pour améliorer les performances des liaisons internes. Le traitement des liaisons est coûteux en temps et en ressources sur le serveur de base de données. Lorsque vous liez plusieurs tables dans une source de données, Tableau utilise une fonctionnalité qui est généralement invisible pour l'utilisateur, appelée élimination des jonctions. Les requêtes avec élimination des jonctions n'interrogent que les tables pertinentes, au lieu de toutes les tables définies dans votre liaison. Cette fonction n'intervient que lorsque l'intégrité référentielle est définie entre les tables. Pour plus d'informations, voir Estimation de l’intégrité référentielle pour les jointures.

S'assurer que les autorisations de base de données prennent en charge la création de tables temporaires

Votre base de données autorise-t-elle les utilisateurs à créer et déposer des tables temporaires (temp tables), et l'environnement dispose-t-il de suffisamment d'espace de spouling pour l'exécution des requêtes ? Tableau crée des tables temporaires pour vous aider à améliorer les performances et ajouter des fonctionnalités. Les tables temporaires conservent provisoirement les informations spécifiques à une connexion. Si la création de tables temporaires dans la base de données est limitée, les performances générales des classeurs et des vues ne sont pas aussi rapides qu'elles le pourraient.

Créer des indices pour les tables

Indexez les tables de votre base de données relationnelle. Pour indexer correctement votre ensemble de données, vous devez identifier les champs que vous filtrez fréquemment et les ajouter à l'index. Si vous disposez d'un champ que vous utilisez souvent comme filtre contextuel, envisagez de le définir comme votre index principal. Si vous travaillez avec des tables Access contenant plus de 200 000 lignes de données, envisagez de définir des index sur les tables. Pour plus d'informations sur cette méthode, recherchez le terme « index » dans l'aide en ligne d'Access. Vous pouvez stocker officiellement 2 Go de données (entre 1 et 2 millions de lignes) dans une base de données Access. Toutefois, une altération des performances est observée bien avant l'atteinte de cette limite.

De nombreux environnements de gestion des bases de données (DBM) s'appuient sur des outils de gestion qui examineront une requête et recommanderont les index utiles.

Découper vos données

Vous pouvez souvent améliorer les performances en partitionnant une table de base de données volumineuse en plusieurs tables plus petites. Par exemple, vous pouvez créer un cluster de tables Access qui traitent des sous-ensembles spécifiques de vos données.

Utiliser un serveur de base de données

Si vous êtes face à un volume important de données, vous pouvez envisager de les stocker dans un serveur de base de données, par exemple Oracle, MySQL ou Microsoft SQL Server. L'édition professionnelle de Tableau peut se connecter à ces serveurs de bases de données plus importants.

Merci de vos commentaires !