Optimisation des extraits

Essayez d'optimiser pour les extraits si les programmations d'extrait correspondent à une utilisation intensive des ressources ou si l'exécution des extraits demande beaucoup de temps.

Remarque : cette rubrique utilise l'exemple de classeur des performances provenant de la section sur la surveillance. Pour plus d'informations, consultez Analyser des données avec l'exemple de classeur des performances.

Dans quels cas optimiser les extraits

L'utilisation intensive du processeur correspond à des programmations d'extrait

Utilisez le tableau de bord Tâches d'arrière-plan de l'exemple de classeur des performances pour afficher le nombre de tâches d'arrière-plan exécutées par Tableau Server, y compris les tâches d'actualisation des extraits. Le tableau de bord affiche également le temps de retard des tâches d'arrière-plan, c'est-à-dire la durée entre l'heure de programmation d'une tâche d'arrière-plan et l'heure de son exécution effective. Si vous constatez des retards importants à certaines heures du jour ou si de nombreuses tâches s'exécutent en même temps, essayez de répartir les programmations de tâches sur différentes heures de la journée afin de réduire la charge qui pèse sur le serveur.

Comparez également les heures auxquelles de nombreuses tâches d'arrière-plan s'exécutent ou d'importants retards se produisent avec l'utilisation du processeur du serveur. Utilisez le tableau de bord Utilisation du processeur pour afficher le pourcentage du total du processeur et le pourcentage d'utilisation du processeur pour chaque processus. Étant donné que le processus backgrounder exécute des tâches d'arrière-plan, il s'agit du premier processus affecté en cas de nombre excessif ou de lenteur d'exécution des tâches d'actualisation des extraits. Notez que l'utilisation du processeur par le processus backgrounder atteint régulièrement (mais brièvement) 100%. Ce chiffre indique que des tâches d'actualisation intensives sont régulièrement programmées.

Remarque : le pourcentage d'utilisation du processeur pour des processus individuels peut dépasser 100% du fait que l'utilisation du processeur pour des processus individuels est mesurée pour un cœur de processeur donné. Par contraste, l'utilisation totale du processeur est mesurée pour tous les cœurs de processeur.

Échec ou exécution lente des extraits

Utilisez la vue administrative Tâches d'arrière-plan pour les extraits pour déterminer le nombre d'échecs d'extraits et la durée nécessaire à l'exécution des extraits. Des échecs fréquents peuvent indiquer un problème avec une source de données particulière.

Comment optimiser les extraits

Lorsqu'une utilisation intensive du processeur correspond à des programmations d'actualisation des extraits comme dans l'exemple décrit précédemment, vous devriez optimiser les extraits.

Ajuster la programmation d'actualisation de l'extrait

Utilisez le tableau de bord Tâches d'arrière-plan de l'exemple de classeur des performances pour déterminer les heures optimales d'exécution des extraits. Outre l'exécution d'extraits hors des heures de pointe, vous pouvez répartir les actualisations d'extraits de manière à minimiser la charge simultanée sur le serveur. Si les actualisations d'extraits continuent à poser problème, réduisez leur fréquence autant que possible comme suit :

  • Programmez les extraits pour les heures où le serveur n'est pas occupé.

  • Réduisez la fréquence des actualisations.

Accélérer des extraits spécifiques

Utilisez la vue administrative Tâches d'arrière-plan pour les extraits pour identifier les échecs d'extraits et les extraits longs à exécuter.

  • Réduisez la taille des extraits. Vous pouvez participer à l'amélioration des performances du serveur en réduisant l'ensemble des données de l'extrait, grâce au filtrage ou à l'agrégation, ou encore au masquage des champs inutilisés. Pour ce faire, utilisez les options de Tableau Desktop Masquer tous les champs inutilisés et Agréger les données pour les dimensions visibles. Pour plus d'informations, consultez Création d'un extrait dans l'aide de Tableau.

    Pour obtenir des conseils sur la création de classeur fonctionnant correctement, recherchez « performance » dans l'aide de Tableau. Pour savoir comment un classeur fonctionne après sa publication sur Tableau Server, vous pouvez créer un enregistrement des performances. Pour plus d'informations, consultez Créer un enregistrement de performances.

  • Utilisez les tâches d'actualisation incrémentielle. Les tâches d'actualisation incrémentielle ajoutent de nouvelles lignes à un extrait existant au lieu de créer l'extrait à partir de zéro. Ce type d'actualisation d'extrait s'exécute rapidement parce qu'il traite uniquement les données qui ont été ajoutées depuis la dernière exécution de la tâche d'actualisation d'extrait. Par compte, il ne prend pas en compte les données qui ont été mises à jour, mais seulement celles qui ont été ajoutées à une source de données. De ce fait, si vous exécutez des tâches d'actualisation incrémentielle, vous devrez néanmoins exécuter occasionnellement des tâches d'actualisation complète. Par exemple, vous pouvez exécuter une tâche d'actualisation complète une ou deux fois par semaine pour une source de données plutôt que chaque jour.

Configurez le mode d'exécution pour les actualisations d'extrait

Lorsque vous créez des programmations d'actualisation d'extrait, assurez-vous qu'elles fonctionnent en mode d'exécution parallèle. Lorsque vous exécutez une programmation en parallèle, elle s'exécute sur tous les processus backgrounder disponibles, même si la programmation contient uniquement une tâche d'actualisation. Lorsque vous exécutez une programmation en série, elle s'exécute uniauement sur un processus backgrounder. Par défaut, le mode d'exécution est défini sur parallèle pour que les tâches d'actualisation se terminent aussi rapidement que possible.

Toutefois, dans certains cas, il peut être pertinent d'opter pour un mode d'exécution en série. Par exemple, vous pouvez choisir le mode d'exécution en série si vous avez une programmation très importante qui empêche l'exécution des autres programmations parce qu'elle utilise tous les processus backgrounder disponibles.

Augmenter le nombre de processus backgrounder

Un processus d'arrière-plan peut consommer jusqu'à 100% d'un cœur de processeur pour certaines tâches. Par conséquent, le nombre total d'instances à exécuter dépend des cœurs disponibles de l'ordinateur. Si vous avez installé Tableau Server dans un cluster et que vous exécutez des processus backgrounder sur un nœud séparé, il est conseillé de définir le nombre de processus backgrounder sur un nombre compris entre la moitié du nombre de cœurs et le nombre de cœurs de l'ordinateur exécutant les processus backgrounder.

Pour plus d'informations sur la configuration des processus, consultez Configurer les nœuds.

Isoler les processus

Si Tableau Server est installé sur un cluster, il sera très avantageux de déplacer les processus backgrounder vers un nœud séparé pour éviter la contention des ressources. En effet, le processus backgrounder sollicite énormément le processeur et son exécution sur le même nœud que d'autres processus gourmands en ressources processeur peut ralentir le serveur. Par exemple, le processus VizQL Server et le processus du moteur de données peuvent solliciter énormément le processeur. Lisez la configuration à deux nœuds dans la rubrique Configurations de base recommandées pour plus de détails.

Merci de vos commentaires ! Erreur lors de la soumission de votre commentaire. Réessayez ou envoyez-nous un message.