Cet article fournit un exemple de fichier de configuration JSON complet, avec spécification des entités gatewaySettings et identityStore. En outre, une clé de configuration définit le délai d'expiration de la passerelle sur 900 secondes.

Votre fichier de configuration varie selon les options que vous avez besoin de configurer.

Vous pouvez définir plusieurs fichiers de configuration .json pendant l'installation. Pour définir les valeurs pour chaque fichier dans Tableau Server, vous exécutez la commande suivante, une fois pour chaque fichier de configuration :

tsm settings import -f path-to-file.json

Après avoir défini les fichiers de configuration, exécutez tsm pending-changes apply pour appliquer les modifications de tous les fichiers .json que vous avez définis.

{
   "configEntities": {
      "gatewaySettings": {
         "_type": "gatewaySettingsType",
         "port": 80,
         "publicHost": "localhost",
         "publicPort": 80
      },
      "identityStore": {
         "_type": "identityStoreType",
         "type": "local",
         "domain": "example.lan",
         "nickname": "EXAMPLE"
      }
    },
     "configKeys": {
        "gateway.timeout": "900"
     }
}

Entités vs. clés

Comme montré dans l'exemple ci-dessus, il existe deux classes de paramètres de configuration : configEntities et configKeys.

configEntities

Certains types de configuration sont effectués via des ensembles d'entité qui associent à des scénarios spécifiques, par exemple les configurations de banque d'identités et de passerelle. Lorsque vous transmettez un ensemble configEntities avec la commande tsm settings import -f path-to-file.json, TSM valide la configuration. Si les valeurs transmises ne sont pas valides, TSM affiche une erreur. Vous pouvez ainsi apporter des modifications pendant le processus de configuration plutôt que de rencontrer une erreur de configuration lors de l'initialisation ou de l'exécution.

Les entités peuvent uniquement être définies en incluant un bloc configEntities dans un fichier .json.

Important : tous les fichiers référencés dans configEntities doivent se trouver sur l'ordinateur local. Ne spécifiez pas les chemins d'accès UNC.

configKeys

Les entités couvrent uniquement une petite partie des valeurs de configuration pouvant être définies. Des centaines de clés correspondent aux paramètres stockés dans les fichiers .yml. Tableau Server utilise ces paramètres pour stocker toutes les informations sur la configuration pour tous les services.

Vous pouvez définir des clés individuelles à l'aide de la commande tsm configuration. Par contre, pendant le déploiement, il est plus pratique de les définir en même temps que d'autres scénarios de configuration dans les fichiers JSON, comme montré ci-dessus.

À la différence de configEntities, configKeys ne sont pas validées.

Remarque : nous déconseillons de définir des paramètres qui ne sont pas documentés dans Options tsm configuration set.

Merci de vos commentaires !