Les administrateurs et les propriétaires de sources de données peuvent gérer les informations décrivant comment connecter une source de données publiée aux données sous-jacentes. Ces informations incluent le nom ou l'adresse du serveur de base de données, le port du serveur, le nom d'utilisateur de la base de données et indiquent si le mot de passe est inclus on non dans la connexion.

Remarque : la possibilité de modifier les connexions est déterminée principalement par votre rôle sur le site, plutôt que par vos autorisations sur la source de données. Pour modifier les connexions, vous devez avoir un rôle sur le site Administrateur de serveur, Administrateur de site ou Creator. Si votre rôle sur le site est Creator, vous devez également être le propriétaire de la source de données.

  1. Connectez-vous au site contenant les sources de données que vous souhaitez modifier, et dans l'onglet Contenu, sélectionnez ExplorerSources de données.

  2. Sélectionnez le nom de la source de données avec la connexion à mettre à jour.

    Affichez les filtres pour rechercher la source de données ou réduisez la portée de la liste des sources de données. Les valeurs que vous saisissez dans les champs Nom du serveur et Nom d'utilisateur de la base de données sont traitées comme des expressions régulières.

  3. Dans la vue Connexions, sélectionnez le menu Actions () pour la source de données, puis sélectionnez Modifier la connexion.

    Pour modifier plusieurs sources de données, sélectionnez les sources de données à modifier, puis cliquez sur le menu Actions et Modifier la connexion.

  4. Mettez à jour les informations de connexion.

    Pour Nom du serveur, si vous souhaitez utiliser une adresse IP, assurez-vous que la base de données ou son pilote prend ce type de connexion. Si ce n'est pas le cas, entrez le nom du serveur de base de données.

    Voir également Types d'authentification pour Google, Salesforce et WDC plus loin dans cette rubrique.

  5. Cliquez sur Enregistrer.

  6. Actualisez la page du navigateur pour que vos modifications soient prises en compte.

Types d'authentification pour Google, Salesforce et WDC

Google BigQuery, Google Analytics, Salesforce.com et de nombreuses connexions de connecteur de données Web (WDC) font appel à la norme d'authentification OAuth qui utilise des jetons d'accès sécurisés au lieu des informations d'identification brutes de nom d'utilisateur et de mot de passe. Avec OAuth, les informations d'identification de la base de données n'ont pas besoin d'être stockées dans Tableau, et tous les utilisateurs se connectent via ce jeton d'accès, y compris les utilisateurs Tableau Desktop qui souhaitent créer ou modifier des classeurs se connectant à la source de données.

Les sections suivantes décrivent les options de connexion Google et Salesforce. Les options du connecteur de données Web peuvent varier, mais incluent toutes la connexion via un formulaire de connexion Web du connecteur pour établir le jeton d'accès.

Options d'authentification Google

Lorsque vous modifiez des connexions Google BigQuery ou Google Analytics, sélectionnez l'une des options suivantes dans la boîte de dialogue Modifier la connexion :

  • Sélectionnez Intégrer les informations d'identification Google BigQuery (ou Google Analytics) dans la connexion pour vous authentifier via un compte dédié, puis sélectionnez un compte existant dans la liste ou sélectionnez authentifier le compte maintenant... pour en ajouter un nouveau.

    Lorsque vous ajoutez un nouveau compte, la page de connexion de Google apparaît. Une fois que vous avez fourni vos informations d'identification de la base de données, Google vous invite à confirmer l'accès de Tableau aux données. Lorsque vous cliquez sur Accepter, Google renvoie un jeton d'accès à utiliser pour vous connecter aux données.

    Remarque : Lorsque vous créez des extraits de votre source de données Google, sélectionnez cette première option afin de pouvoir programmer des tâches d'actualisation.

  • Sélectionnez Demander à l'utilisateur les informations d'identification Google BigQuery/Analytics pour demander aux utilisateurs de se connecter via leurs jetons d'accès individuels ou de s'authentifier à chaque fois qu'ils se connectent.

Options d'authentification Salesforce.com

Remarque : ceci ne s’applique que si Tableau Server est configuré pour utiliser les informations d’identification enregistrées pour Salesforce avec OAuth. Si le serveur n’est pas configuré à cette fin, utilisez le processus standard ci-dessus pour modifier les connexions. Pour plus d’informations sur la configuration de Tableau Server pour utiliser les informations d’identification enregistrées avec OAuth, consultez Modifier Salesforce.com OAuth pour utiliser les informations d’identification enregistrées.

Lorsque vous modifiez des connexions Salesforce.com, sélectionnez l'une des options suivantes dans la boîte de dialogue Modifier la connexion :

  • Sélectionnez Intégrer un nom d'utilisateur et un mot de passe Salesforce dans la connexion pour utiliser une méthode d'authentification traditionnelle.

  • Sélectionnez Informations d'identification Salesforce intégrées dans la connexion de manière à utiliser une connexion OAuth et à programmer des tâches d'actualisation, puis sélectionnez un compte existant dans la liste ou cliquez sur Ajouter un compte Salesforce pour en ajouter un nouveau.

    Lorsque vous ajoutez un nouveau compte, la page de connexion de Salesforce.com apparaît. Une fois que vous avez fourni vos informations d'identification de la base de données, Salesforce.com vous invite à confirmer l'accès de Tableau aux données. Lorsque vous autorisez l'accès à Tableau, Salesforce.com crée un jeton d'accès par lequel il se connecte aux données.

  • Sélectionnez Aucune actualisation Salesforce pour demander aux utilisateurs de s'authentifier sur Salesforce.com à chaque fois qu'ils se connectent. (Cette option n'autorise pas les actualisations d'extraits programmées.)

Surveiller l'avancement

Lorsque vous enregistrez vos modifications dans la boîte de dialogue Modifier la connexion, la boîte de dialogue affiche l'avancement. Si vous fermez la boîte de dialogue, les modifications s'effectueront en arrière-plan jusqu'à ce qu'elles soient terminées. Tableau Servereffectuera autant de changements que possible. Les erreurs seront ignorées, mais elles n'empêcheront pas les autres modifications. Par exemple, si vous essayez de modifier le nom du serveur et que vous ajoutez un mot de passe à plusieurs connexions, les noms de serveur et les mots de passe sur les classeurs seront modifiés. Toutefois, comme il est impossible d'ajouter un mot de passe à une source de données, les mots de passe des sources de données ne seront pas modifiés.

Pour plus d'informations sur la progression de ces tâches, consultez Tâches d'arrière-plan pour les extraits.

Merci de vos commentaires !