Notifications, surveillance et réglage

Vous avez maintenant fini de configurer les utilisateurs et les extraits, et Tableau Server est prêt à être utilisé. Est-ce le moment de vous relaxer ? Presque. Ce chapitre décrit comment surveiller l'intégrité de Tableau Server. En théorie, la procédure décrite dans ce chapitre est facultative : vous n'êtes pas obligé de configurer des notifications ou de prendre constamment le pouls de votre serveur. Nous vous recommandons toutefois de consacrer quelques efforts à ces tâches, parce qu'elles vous aideront à maintenir un bon fonctionnement et fourniront des informations utiles pour le réglage des performances du serveur.

Alertes : recevoir des notifications pour les événements serveur

Les alertes sont des notifications par email que vous recevez en cas d'incident sur Tableau Server. Vous pouvez configurer des alertes dans le cas où l'espace disque devient insuffisant sur le serveur ou en cas de démarrage ou d'arrêt de processus serveur. Ces conditions signifient souvent qu'il y a un problème immédiat.

Remarque : Nous traitons des alertes dans cette section en tant qu'outil d'obtention d'informations sur l'intégrité du serveur. Mais les utilisateurs peuvent également utiliser les alertes pour leurs avantages propres. Après la configuration d'alertes, vos utilisateurs peuvent s'abonner à des vues pour recevoir régulièrement un instantané des vues qui les intéressent.

Pour envoyer des alertes, Tableau Server doit se connecter à un serveur de messagerie, également connu sous le nom de serveur SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). Un serveur SMTP est un service auquel vous pouvez envoyer des emails sortants. Il relaie ensuite les messages vers leurs destinataires. (Il ne gère pas les emails entrants.) Pour configurer des alertes, vous devez configurer Tableau Server de manière à ce qu'il communique avec votre serveur de messagerie SMTP.

Informations SMTP dont vous aurez besoin

De nombreuses organisations utilisent déjà un serveur SMTP interne. Avant de poursuivre, demandez à votre service informatique s'il existe un serveur SMTP que vous pouvez utiliser.

Voici les informations de serveur SMTP que vous devez demander à votre service informatique :

  • L'adresse du serveur. Elle peut souvent se présenter sous la forme smtp.example.com ou mail.example.com, mais d'autres adresses sont également possibles.

  • Le port. Il s'agit du port 25 pour la plupart des serveurs.

  • Un nom d'utilisateur.

  • Un mot de passe.

Certains serveurs n'exigent pas de nom d'utilisateur ni de mot de passe parce qu'ils sont seulement conçus pour un usage interne.

Vous devrez également déterminer l'adresse d'expédition pour les alertes envoyées par le serveur. Lorsque des personnes reçoivent un email de Tableau Server, il s'agit du nom figurant dans la ligne d'expédition du message. Les alertes étant de nature informationnelle, vous n'avez généralement pas besoin de vous préoccuper des expéditeurs de la ligne de. Les personnes utilisent donc souvent des adresses du type no-reply@example.com ou tableau-admin@example.com.

Étape 1 : Configurer les informations SMTP pour Tableau Server

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850. Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web de Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur Notifications dans l'onglet Configuration et cliquez sur Serveur de messagerie.

  3. Entrez les informations de configuration SMTP de votre entreprise :

  4. Cliquez sur Enregistrer les modifications en attente après avoir saisi vos informations de configuration.

  5. Cliquez sur Modifications en attente en haut de la page :

  6. Cliquez sur Appliquer les modifications et redémarrer.

Étape 2 : Configurer les notifications

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850. Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web de Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur Notificationsdans l'onglet Configuration puis cliquez sur Événements.

  3. Configurez les paramètres de notification pour votre entreprise :

  4. Cliquez sur Enregistrer les modifications en attente après avoir saisi vos informations de configuration.

  5. Cliquez sur Appliquer les modifications et redémarrer.

Si vous sélectionnez toutes les cases à cocher, voici la liste des alertes qui seront activées.

Abonnements à des vues

Les utilisateurs peuvent recevoir régulièrement un instantané des vues qui les intéressent. Cette fonction est utile si vos utilisateurs souhaitent régulièrement consulter des informations sur les vues. Par exemple, les utilisateurs peuvent recevoir une vue dans leurs boîtes de réception chaque semaine.

Consultez la section Ressources supplémentaires à la fin pour en savoir plus sur la manière dont les utilisateurs peuvent configurer les abonnements.

Événements du composant serveur

Pour les installations de Tableau Server sur un seul ordinateur (comme décrit dans ce guide), vous pouvez recevoir une notification en cas d'arrêt ou de démarrage des processus serveur. Du fait qu'une partie du serveur doit fonctionner pour pouvoir envoyer une alerte informant de l'arrêt des processus, vous voyez uniquement les notifications lorsque les processus du moteur de données, du référentiel et de la passerelle s'arrêtent. Vous voyez toutefois les notifications pour tous les processus Tableau Server qui démarrent. Pour les installations de Tableau Server sur plusieurs ordinateurs, que nous ne traitons pas dans ce guide, ce paramètre permet également à l'administrateur de recevoir des notifications lorsque des processus Tableau Server individuels cessent de répondre.

À chaque arrêt des processus serveur ou redémarrage inattendu du serveur, vous devriez examiner la cause du redémarrage.

Vous pouvez par exemple découvrir que l'ordinateur Windows Server est configuré pour redémarrer automatiquement après des mises à jour Windows, dans quel cas vous souhaiterez peut-être programmer les mises à jour hors des heures de pointe.

Espace disque faible

Vous pouvez recevoir une notification lorsque l'espace disque de l'ordinateur du serveur devient inférieur à un seuil que vous spécifiez. En règle générale, nous vous recommandons de conserver au moins 20 % d'espace disque disponible sur l'ordinateur du serveur. Plus l'espace disque tombe en-dessous de ce seuil, plus il est probable que les performances du serveur seront affectées. Au bout du compte, le serveur pourra même cesser de répondre.

Les paramètres par défaut que nous recommandons ici configurent l'envoi d'alerte par e-mail toutes les heures lorsque le seuil d'avertissement de 20 % est atteint, et définissent le seuil critique à 10 %.

Vues administratives

Les vues administratives sont des vues intégrées dans Tableau Server et vous aident à comprendre l'activité de Tableau Server, que l'activité provienne d'utilisateurs ou de tâches serveur telles que des extraits.

  1. Connectez-vous à Tableau Server en tant qu'un administrateur serveur.

  2. Cliquez sur État. Tableau Server affiche une liste des vues administratives.

Voici les vues administratives les importantes que vous devriez consulter lorsque vous surveillez Tableau Server :

Trafic vers les vues

Utilisez cette vue pour identifier les heures de pointe pour le trafic utilisateur. (Ce sera plus facile si vous utilisez le filtre Plage temporelle. Par exemple, dans la capture d'écran ci-dessous, le filtre est défini sur 3 derniers mois.) Si vous savez à quel moment les utilisateurs sollicitent le plus votre serveur pour leur travail, vous pouvez veiller à programmer les événements tels que les actualisations d'extraits (qui accaparent les ressources du serveur) pendant les heures les plus calmes.

Par exemple, dans la capture d'écran, vous pouvez voir que les heures de pointe se situent entre 13h00 et 15h00. Vous pouvez également constater qu'il y a moins de trafic le matin que l'après-midi, et que ce trafic chute nettement hors des heures ouvrables. Conclusion : si c'était vos données, vous souhaiteriez définir la programmation de vos actualisations d'extraits entre 23h00 et 6h00 du matin.

Tâches d'arrière-plan pour les extraits

Utilisez cette vue pour identifier les heures du jour où l'actualisation des extraits demande plus de temps que d'habitude et pour identifier les tâches d'actualisation d'extraits qui n'ont pas abouti. S'il y a des heures de pointe pour les tâches d'actualisation des extraits, répartissez la programmation des actualisations d'extraits de manière à limiter le nombre d'extraits exécutés en même temps.

Sinon, si les extraits individuels demandent beaucoup de temps, voyez si vous pouvez utiliser Tableau Desktop pour réduire la quantité de données récupérées dans l'extrait. Par exemple, vous pouvez échantillonner des lignes, masquer des champs inutilisés et agréger des données pour les dimensions visibles.

Si vous remarquez que certaines tâches spécifiques d'actualisation des extraits n'ont pas abouti, essayez de vous connecter à la source de données depuis l'extérieur de Tableau Server pour vérifier que les informations de connexions sont correctes et que la source de données est disponible.

Par exemple, dans la capture d'écran, vous pouvez constater que nombreux extraits n'aboutissent pas, mais que les extraits qui ont échoué avaient une durée d'exécution très courte. Ceci peut indiquer que la source de données pour ces extraits n'était pas disponible.

Statistiques des durées de chargement

Utilisez cette vue pour identifier les vues qui se chargent lentement. Cela vous aidera à identifier les classeurs qui sollicitent beaucoup le serveur. Des classeurs inefficaces sont l'une des causes les plus courantes de performances médiocres du serveur. (Nous indiquons plus loin quelques ressources qui vous aideront à optimiser les classeurs et à corriger leurs problèmes.)

Il peut sinon s'agir d'une vue peu gourmande en ressources, mais qui met longtemps à se charger en raison de contraintes liées à la source de données.

Vous pouvez utiliser certaines suggestions formulées ultérieurement dans la section Surveillance des performances Windows pour voir si un pic d'utilisation du processeur se produit pendant le chargement d'une vue. S'il n'y a pas de pic, la vue n'accapare pas la puissance de traitement, et vous devriez examiner la source de données. Vous pouvez également utiliser des extraits pour éviter d'envoyer des demandes en direct à une source lente.

Par exemple, dans la vue administrative ci-dessous, vous pouvez utiliser les temps de chargement exacts des vues pour voir que les vues du dessus se chargent plus lentement que les autres.

Surveillance des performances Windows

Jusqu'à présent, les informations de surveillance que nous avons examinées ont été collectées par Tableau Server. Vous pouvez toutefois utiliser aussi l'Analyseur de performances de Windows (PerfMon) fourni avec Windows Server pour surveiller les processus serveur et l'utilisation des ressources.

Vous pouvez utiliser PerfMon pour collecter des informations très détaillées sur chaque partie d'une installation serveur, y compris la fréquence d'utilisation du processeur par l'ordinateur, la quantité de mémoire utilisée et même les informations relatives à chaque processus Tableau Server. Pour ceux qui découvrent PerfMon, l'outil fonctionne en capturant un instantané de processus sélectionné à intervalles réguliers.

La première étape lorsque vous utilisez PerfMon consiste à configurer un ensemble de collecteurs de données, qui permet à PerfMon de stocker les données qu'il collecte. Pour collecter des informations sur les processus Tableau Server avec PerfMon, Tableau Server doit être en cours d'exécution lorsque vous créez l'ensemble de collecteurs de données.

Étape 1 : Créer un nouvel ensemble de collecteurs de données

  1. Cliquez sur le menu Démarrer de Windows et recherchez "performance".

  2. Faites un clic droit sur Analyseur de performances puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

  3. Dans le volet de gauche, cliquez sur Ensembles de collecteurs de données.

  4. Dans le volet de droite, faites un clic droit sur Défini par l'utilisateur et cliquez sur Nouveau > Ensemble de collecteurs de données.

  5. Dans l'assistant Créer un nouvel ensemble de collecteurs de données, donnez un nom à l'ensemble de collecteurs de données. Par exemple, vous pouvez saisir Tableau Server Performance.

  6. Sélectionnez Créer manuellement (avancé) puis cliquez sur Suivant.

  7. Sous Créer des journaux de données, sélectionnez Compteur de performances, et cliquez sur Suivant.

Étape 2 : Sélectionner les compteurs de performances

  1. Définissez l'intervalle d'échantillonnage sur 30 secondes.

  2. Cliquez sur Ajouter.

  3. Sélectionnez des compteurs de performances dans la liste.

    Le tableau ci-après répertorie certains compteurs de performances que nous recommandons pour le suivi des performances de Tableau Server.

    Catégorie Compteurs de performances Remarques

    Disque logique

    Longueur actuelle de la file d'attente du disque

    Lecture du disque octets/sec

    Écriture sur le disque octets/sec

    Le nombre de demandes d'écritures en attente et la quantité d'octets en lecture et en écriture sur le disque dur du serveur. Sélectionnez ces compteurs pour le disque sur lequel vous avez installé Tableau Server (appelé instance dans PerfMon).

    Mémoire

    % octets confirmés en cours d'utilisation

    Méga-octets disponibles

    Pourcentage de mémoire virtuelle utilisée, et quantité de mémoire disponible en méga-octets.
    Informations sur le processeur

    % temps du processeur

    % d'utilisation du processus

    Pourcentage de temps d'activité du processeur, et pourcentage de capacité de traitement utilisée par le processeur.

    Processus

    % temps du processeur

    Octets privés

    Pourcentage de capacité de traitement utilisé par un processus particulier et quantité de mémoire réservée pour le processus. Sélectionnez ces compteurs pour les processus suivants (appelés instances dans PerfMon) :

    • run-backgrounder (Backgrounder)
    • run-dataserver (Serveur de données)
    • redis-server (Serveur de cache)
    • hyperd (Moteur de données)
    • run-vizqlserver (Serveur VizQL)

    Pour sélectionner chaque compteur de performances :

    1. Double-cliquez pour sélectionner une catégorie dans la liste déroulante.

    2. Sélectionnez le(s) compteur(s) de performances que vous souhaitez utiliser.

    3. Sous Instances d'objet sélectionné, le cas échéant, sélectionnez le processus (ou l'instance) à propos duquel vous souhaitez collecter des informations.

    4. Cliquez sur Ajouter.

    5. Cliquez sur OK puis cliquez sur Suivant.

Étape 3 : Enregistrer l'ensemble de collecteurs de données

  1. Accédez au répertoire sur lequel vous souhaitez stocker les données, puis cliquez sur Suivant.

    Important : Vous devez stocker les données dans un endroit accessible par Tableau. Par exemple, vous pouvez souhaitez stocker les données sur un lecteur réseau. Si aucun lecteur réseau n'est mappé, faites un clic droit sur Ce PCet sélectionnez Ajouter un emplacement réseau.

  2. Cliquez sur Terminer.

  3. Dans le volet de gauche de la fenêtre principale de l'Analyseur de performances, sélectionnez l'ensemble de collecteurs de données que vous avez créé.

  4. Dans le volet de droite, faites un clic droit sur le compteur de performances DataCollector01, et cliquez sur Propriétés.

  5. Sélectionnez Séparé par des virgules comme format de journal, et cliquez sur OK.

Étape 4 : Exécuter l'ensemble de collecteurs de données

Dans le volet de gauche, faites un clic droit sur le nom du collecteur de données que vous avez créé et cliquez sur Démarrer. L'outil Analyseur de performances Windows lance la surveillance de votre serveur et stocke les informations à l'emplacement spécifié.

Étape 5 : Analyser les données

Voici enfin le moment tant attendu ! Ouvrez le fichier journal de l'ensemble de collecteurs de données dans Tableau Desktop et démarrez l'analyse.

La section suivante comporte des recommandations sur la manière d'améliorer les performances du serveur en fonction des données que vous collectez.

Réglage : ajuster le serveur pour améliorer les performances

Chaque environnement serveur étant unique, nous ne pouvons pas énoncer des règles rigides de réglage des performances du serveur.

Au lieu de cela, nous vous recommandons de rechercher les tendances dans les données que vous avez collectées à partir des vues administratives et de l'Analyseur de performances Windows.

Par exemple, y a-t-il des pics récurrents ? L'une des tendances que vous remarquez dans les vues administratives correspond-elle à des tendances similaires dans l'Analyseur de performances Windows ?

Développez une pratique d'observation, de test et de réglage progressif.

Au bout du compte, la plupart des réglages de performances dans Tableau Server peuvent être ramenés à deux approches générales :

  • Optimisation du trafic utilisateur. Le réglage du serveur vise à le rendre plus réactif pour les utilisateurs qui publient et (tout particulièrement) visualisent les classeurs.

  • Optimisation des actualisations d'extraits. Le réglage du serveur vise à mettre sa puissance au service de la mise à jour des extraits de données à partir d'une base de données ou autre source.

Le rendu des vues et l'actualisation des extraits sont les tâches qui font supporter la plus lourde charge au serveur. Vous devriez donc optimiser pour la tâche qui intéresse le plus votre organisation.

Optimisation du trafic utilisateur

Voici quelques signes indiquant qu'une optimisation du trafic utilisateur est nécessaire :

  • Pendant les heures de pointe du trafic, l'utilisation générale des ressources pour le processeur et la mémoire est tout le temps élevée.

  • Le processus serveur VizQL a un pourcentage élevé de temps de processeur et une grande quantité d'octets privés dédiés.

  • Les pics du trafic utilisateur ont un impact visible sur les temps de chargement.

Si vous constatez ce type d'activité, essayez d'apporter les modifications suivantes, une à la fois, et observez l'impact sur les performances.

Réduire la fréquence d'actualisation du cache

Si vos utilisateurs n'ont pas toujours besoin des données les plus à jour, vous pouvez améliorer les performances des vues en configurant Tableau Server de manière à ce qu'il mette en cache et réutilise les données autant que possible.

Vous pouvez ajuster la mise en cache afin d'augmenter la durée avant la mise en cache des données. Nous avons traité de la configuration du cache dans le chapitre précédent. Consultez Configurer la mise en cache des connexions de données.

Augmenter le nombre de processus serveur VizQL

Le processus serveur VizQL est responsable du chargement des vues et de la réponse aux interactions utilisateur. Ajouter plus de processus peut être utile si vous avez affaire à de nombreux utilisateurs. Les processus serveur VizQL pouvant utiliser beaucoup de ressources de processeur et de mémoire, l'ajout d'un nombre excessif de processus peut toutefois ralentir le serveur. Commencez par ajouter un processus de serveur à la fois et par mesurer l'effet en renforçant l'analyse des performances.

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850. Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web de Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur l'onglet Configuration.

  3. Sélectionnez le menu déroulant VizQL et augmentez d'au moins un le nombre de processus.

  4. Cliquez sur Modifications en attente en haut à droite, puis sur Appliquer les modifications pour valider les modifications et redémarrer Tableau Server.

Optimisation des actualisations d'extraits

Voici quelques signes indiquant qu'une optimisation des actualisations d'extraits est nécessaire :

  • Les extraits n'aboutissent pas ou demandent beaucoup de temps.

  • Le processus backgrounder affiche tout le temps un pourcentage élevé de temps de processeur.

  • Le processus serveur VizQL a un pourcentage faible de temps de processeur et une petite quantité d'octets privés dédiés, même pendant les heures de pointe du trafic.

Si vous constatez l'un de ces phénomènes, essayez les solutions suivantes :

Ajuster la programmation d'actualisation de l'extrait

Utilisez la vue administrative pour identifier les durées optimales d'exécution des extraits. Outre l'exécution d'extraits hors des heures de pointe, vous pouvez répartir l'exécution des actualisations d'extraits de manière à minimiser la charge simultanée sur le serveur. Si les actualisations d'extraits continuent à poser problème, réduisez leur fréquence autant que possible.

  • Programmez les extraits pour les heures où le serveur n'est pas occupé. (Utilisez la vue administrative pour vérifier le trafic.)

  • Réduisez la fréquence des actualisations.

Configurer l'exécution parallèle des actualisations d'extrait

Lorsque vous créez une programmation d'actualisation d'extrait, assurez-vous que l'actualisation fonctionne en mode d'exécution parallèle.

Augmenter les processus de backgrounder

  1. Ouvrez TSM dans un navigateur :

    https://<tsm-computer-name>:8850. Pour plus d'informations, consultez Se connecter à l'interface utilisateur Web de Tableau Services Manager.

  2. Cliquez sur l'onglet Configuration.

  3. Sélectionnez le menu déroulant Backgrounder et augmentez d'au moins un le nombre de processus.

  4. Cliquez sur Modifications en attente en haut à droite, puis sur Appliquer les modifications pour valider les modifications et redémarrer Tableau Server.

Passez à la section Au travail !

Ressources supplémentaires

Merci de vos commentaires ! Erreur lors de la soumission de votre commentaire. Réessayez ou envoyez-nous un message.